Facebook encore accusé de vendre les messages privés

Facebook lit-il nos messages privés pour les « vendre » à des annonceurs ? En tout cas le réseau social fait actuellement l’objet d’une poursuite.

tableau High Tech Bridge Facebook encore accusé de vendre les messages privés

Des vieux fantômes se réveillent. A plusieurs reprises, le numéro un des réseaux sociaux a été pointé du doigt pour cette histoire de messages privés qui seraient scannés par des robots. On dirait que l’histoire se répète : des internautes ont décidé de poursuivre Facebook, une fois encore accusé d’espionner les messages privés entre les utilisateurs, à des fins commerciales.

Les dossiers de poursuite engagée aux États-Unis par Matthew Campbell et Michael Hurley auraient été déposés juste avant le réveillon. Facebook serait notamment accusé d’enfreindre des lois en vigueur en Californie, relatives aux libertés numériques et à la protection de la vie privée.

Ces accusations sont liées à une expérience intitulée « Réseaux Sociaux : Les robots peuvent-ils violer la vie privée des utilisateurs ? », réalisée par la société suisse High Tech Bridge et publiée au mois d’août.

Celle-ci a effectué un test assez intéressant (simple mais révélateur) sur 50 services web et services de mail gratuits. Pour chaque service, la société a généré une URL secrète, compliquée et suffisamment difficile à trouver. Puis, ils ont utilisé ces URL sur les services.

Pour Facebook, on suppose que l’URL a dû transiter via des messages privés puisque la fonction testée a été celle-ci.  Donc, le principe est que si le caractère privé de ces messages et réellement respecté, rien ne devrait pointer vers le lien (ou pour faire simple, personne ne devrait cliquer). Mais pour Facebook, des requêtes HTTP seraient parvenues au serveur. High Tech Bridge a même pu identifier le service qui a « cliqué » :

Facebook:

IP: 173.252.112.114

User-Agent: facebookexternalhit/1.1 (+http://www.facebook.com/externalhit_uatext.php)

High Tech Bridge a résumé ses résultats sur un tableau et sur les 50 services analysés, il y en a six qui sont dans la catégorie « potential spying ». Il s’agit de bit.ly, Facebook, Formspring, goo.gl, Google+ et Twitter.

Estimant que les preuves sont là, les plaignants ont lancé leur accusation contre Facebook qui effectuerait donc des actions sans le consentement de l’utilisateur. Ces derniers espèrent obtenir une compensation de $100 pour chaque jour de violation de l’Electronics Communication Privacy Act et une autre compensation de $5 000. Ils demandent également à ce que Facebook cesse de fouiller dans les messages privés que nous nous échangeons chaque jour.

De son côté, Facebook, via son porte-parole, s’est adressé au site Bloomberg pour rétorquer que ces allégations étaient peu fondées.

A lire : Vous avez oublié de mentionner votre numéro de téléphone ? Facebook se charge de vous le rappeler

(Source)

5 commentaires

  1. Rien à partager sur Facemachinchose ou autres réseaux inquisiteurs, je fuis ce genre d’exposition.
    C’est donc plutôt Microsoft et Windows 8 qui m’inquiète sérieusement … tout y est organisé pour faire de nous des produits bien identifiés (2 adresses mail et un n° de tél mobile demandés lors du premier lancement …).
    Même nos télés et nos imprimantes s’y mettent !

  2. Certes les problèmes de vie privée sur Facebook sont monnaie courante ; cependant, ici, ne serais-ce pas tout simplement la fonctionnalité qui permet à Facebook d’afficher un extrait et une illustration du lien entré dans la conversation ?

    C’est d’ailleurs ce qui est précisé si on suit le lien dans l’User-Agent. https://www.facebook.com/externalhit_uatext.php

    Par ailleurs, j’ai déjà envoyé des liens via cette messagerie instantanée, des liens avec comptage de clics (liens courts), et je n’ai recu qu’une seule visite de Facebook, en plus de la visite du destinataire.

    Donc, ne serais-ce pas, pour le coup, un emballement trop rapide ?

  3. +1 ! Facebook m’inquiète également beaucoup moins que Windows 8 dans le sens où je peux contrôler les messages que je post sur le réseau social, Mais Windows est un vrai aspirateur d’informations… et qui souhaite rester maître sur nos machines. Depuis la sortie de W8, la cohabitation avec un autre OS pour un dual boot est devenue une galère sans nom !

  4. en quoi est-ce plus inquiétant que gmail qui vous propose des pubs paris-NYC si vous parlez de NY dans votre mail?

  5. Bonjour et bonne année 2014, je vous souhaite à tous gloire, santé et bonheur
    Il est fort probable que l’histoire soit vrais, c’est pourquoi moi je dit toujours il ne faut pas trop s’enfoncer dans les message privée sur les réseaux sociaux tous sans exception et rester superficielle et privilégier les mail pour le plus important, quoi qu’on est pas aussi à l’abris sur les boite mail aussi :-(
    mais bon sinon on tombe dans la devise de tous pourri !!!