Facebook explique pourquoi le reach organique s’effondre

Facebook explique pourquoi vos publications sont de moins en moins vues par les autres utilisateurs.

Facebook Pixabay 700

Il y a quelques semaines, nous évoquions la décision de la société Eat24 de fermer sa page Facebook, étant donné la baisse du reach organique. « Pourquoi entretenir une page si personne ne voit ce que l’on publie ? », pouvait-on, en effet, se demander.

Fort heureusement pour Eat24, cette transition s’est plutôt bien déroulée. Mais ce cas peut être considéré comme une exception.

Dans le cadre d’une stratégie de marketing digitale, Facebook demeure une plateforme indispensable et ceux qui jadis comptaient sur une portée organique et un nombre de fans élevés pour promouvoir quelque chose s’inquiètent continuellement.

Dans une publication de blog, Brian Boland, responsable des produits publicitaires chez Facebook, a expliqué en deux points pourquoi de moins en moins de personnes voient vos publications non-sponsorisées.

Plus de publications et moins d’espace

Tout d’abord, comme vous vous en doutiez, c’est parce qu’il y a de plus en plus de candidats à l’affichage sur le fil d’actualité. Il faut savoir que le nombre d’inscrits sur le réseau social s’accroit de jour en jour. Mais l’autre facteur qui cause cet accroissement du nombre de publications est le fait que grâce à l’évolution des terminaux et des accès à internet, il devient de plus en plus facile de publier ou de partager quelque chose. De plus, les utilisateurs aimeraient de plus en plus de pages, ce qui rend la compétition entre les publications encore plus ardue.

Un algorithme qui semble très sélectif

De la même manière qu’un moteur de recherche, Facebook utilise un algorithme pour choisir ce qui sera affiché ou mis en avant et ce qui ne le sera pas sur le fil d’actualité. Il a été créé pour choisir les publications qui sont les plus pertinentes pour un utilisateur spécifique, en se basant sur des milliers de paramètres (si seulement on pouvait les connaitre).

Ainsi, sur 1.500 publications qui seraient candidates, seules 300 seront affichées. Le fonctionnement de cet algorithme semble être la conséquence de la première cause de baisse du reach. Car son rôle est de maintenir un certain engagement, malgré un nombre croissant de publications.

Par ailleurs, d’après le responsable, si Facebook décidait d’afficher les publications de manière chronologique, sans aucun tri, cela pourrait causer une baisse encore plus importante du reach organique.

D’après vous, si le reach organique s’est effondré, le nombre d’engagements a-t-il augmenté ou s’est-t-il stabilisé ?

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
iPhone Pixabay 700
iOS 8 et iMessage : une mauvaise nouvelle pour Snapchat ?

Sur la nouvelle version d’iOS, l’appli iMessage intègre des fonctionnalités un peu similaires à celles de Snapchat.

Fermer