Facebook fait le ménage : votre page sera-t-elle concernée ?

Facebook annonce un petit ménage sur le fil d’actualité. Selon la nature de votre page, ce sera une bonne ou une mauvaise nouvelle.

Facebook - capture les Héros du web

Facebook a décidé de corriger, encore une fois, l’algorithme qui organise le fil d’actualité. Cette modification vise à favoriser les contenus pertinents. Ce sont les publications de pages qui sont principalement visée. En voici les détails.

Les « Clique sur j’aime » en première ligne de mire

Il est connu de tous que plus une publication a d’interactions (les like, les partages et les commentaires), plus celle-ci sera visible sur le fil d’actualité. Jusque-là, ça semble correct, si l’on part du principe que plus les utilisateurs ont exprimé leur intérêt pour un post, plus celui-ci est normalement pertinent.

Mais les gestionnaires de communauté ont vite compris cette petite règle et cela a donné naissance au « like-baiting ». Cela consiste à demander de manière explicite aux utilisateurs d’aimer (commenter ou partager) une publication. Qui n’a jamais cliqué sur j’aime sur quelque chose qui disait (par exemple) « Aime si tu es d’accord » ? Cette technique est par ailleurs testée et prouvée par de nombreux rapports indépendants.

Seulement, voilà. D’après Facebook les publications qui font du like-baiting seraient 15 % moins pertinentes que les autres publications avec le même nombre d’interactions. Et cela serait néfaste à l’expérience utilisateur.

De ce fait, Facebook va maintenant s’assurer que ces publications ne s’afficheront plus autant sur le fil d’actualité par rapport aux publications jugées plus pertinentes provenant des autres pages et des amis. « Cette mise à jour n’aura pas d’impact sur les pages qui essayent d’encourager les discussions entre leurs fans, et porte initialement sur les pages dont les publications demandent fréquemment, et de manière explicite, des likes, des commentaires et des partages. »

Une décision délicate, car après tout on ignore si certains utilisateurs (les ados par exemples) ne trouvent pas justement ces publications faisant du « like-baiting » à leur goût.

Facebook va également éviter les répétitions inutiles

Facebook va également cibler les répétitions de contenus. Là, c’est un peu moins clair. « Nous avons découvert que les gens tendent à trouver ces exemples de contenus répétés moins pertinents, et sont plus susceptibles de se plaindre des pages qui en publient souvent », affirme Facebook qui va également essayer de donner moins d’audience aux pages concernées.

Les « vrais » spam aussi

Enfin, pour cette dernière catégorie, on remerciera Facebook. Celui-ci va également cibler les publications qui, en quelque sorte, trompent les utilisateurs en les redirigeant vers des sites qui ne contiennent que des publicités. Et là, c’est un peu difficile de détecter. Facebook affirme qu’il va utiliser les « like » des visiteurs (dans le site) et les partages pour mieux détecter les spams. Donc, si vos visiteurs ne cliquent pas sur j’aime, vous risquez peut-être de passer pour un spam.

Facebook rassure

Selon le réseau social, la majorité des pages Facebook ne seront pas concernés par ce changement sur le fil d’actualité. Certains pourraient même voir leur audience augmenter étant donné que de l’espace va se libérer. Le but sera avant tout de favoriser les publications pertinentes et susceptibles d’intéresser un utilisateur.

(Source)


2 commentaires

  1. Sans compter les popups qui obligent à cliquer sur j’aime pour pouvoir lire l’article (qui généralement a un titre racoleur mais est pauvre en contenu…). C’est plutôt une bonne chose !

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Bubble Porn, un buzz qui fera travailler votre esprit mal placé [Vidéo]
Bubble Porn, un buzz qui fera travailler votre esprit mal placé [Vidéo]

Si vous n'avez pas encore eu l'occasion de la visionner, nous vous conseillons de jeter un œil à la vidéo...

Fermer