Facebook Home cannibalise vos temps de loisir

C’est une exclusivité Presse-Citron. Nous sommes le seul média français à pouvoir tester Facebook Home avant sa sortie ce vendredi. Suite de notre exploration et premier verdict.

Et après vous avoir donné nos premières impressions ainsi qu’une série de photographies, voici la suite pour vous exposer comment Facebook va cannibaliser votre temps de loisir sur votre smartphone.

Facebook Home : le compagnon parfait des moments d’attente

Mark Zuckerberg avait entièrement raison sur une chose pendant la présentation de cette nouveauté : vous sortez votre téléphone des dizaines de fois chaque jour juste pour patienter dans une file d’attente, parce que la personne face à vous est au téléphone et que vous ne voulez pas attendre sans rien faire.
Facebook Home est parfait pour combler tous ces moments. Vous n’avez même pas besoin de débloquer le téléphone que vous pouvez déjà parcourir les derniers statuts de vos amis.

Facebook Home cannibalise vos temps de loisir

Si nous réfléchissons bien, votre téléphone est surtout utilisé pour deux grandes catégories d’activités :
– D’un côté lorsque vous avez une action précise à réaliser, que ce soit chercher un horaire de cinéma, s’assurer du chemin dans Google Maps, etc.
– De l’autre, vous avez tous les moments vides à remplir (à la caisse d’un supermarché, dans le métro, etc.) que vous utilisiez auparavant pour les jeux, la lecture compulsive de vos flux RSS, etc.

Facebook Home va entièrement cannibaliser cette seconde partie pour vous offrir une distraction dès l’ouverture de votre téléphone. Pourquoi aller chercher Angry Brids et attendre qu’il se charge pour jouer à un niveau ?
En effet, sans aucune action de votre part, vous avez déjà des contenus à découvrir, à commenter, à liker.

Facebook Home : la machine à Like

5 jours que j’ai le privilège de tester Facebook Home et j’ai déjà l’impression d’avoir liker plus de contenus dans ces 5 journées qu’en 5 ans d’utilisation du réseau social.
En effet, je ne suis pas un grand « likeur » habituellement… à préférer l’utiliser sur des contenus clefs ou à commenter de temps à autre.
Avec Facebook Home, l’ergonomie est tellement simple et efficace que vous avez envie d’interagir sur énormément plus de contenus.
Et l’apparition du gros pouce au milieu de l’écran n’est qu’une récompense de ce petit instant social.

Facebook va réduire le temps passé sur les autres applications

Et ce n’est absolument pas une déclaration négative : Facebook a réussi à s’introduire à une place et d’une telle manière, que vous n’avez plus besoin d’aller chercher un Flipboard, un Feedly ou une application de news pour combler ces centaines de micro-instants trop courts pour faire véritablement quelque chose, mais trop longs pour « ne rien faire du tout ».

L’application Facebook compte déjà pour une partie énorme du temps passé sur mobile… avec Home, ce temps pourrait être facilement décuplé. Et tout cela n’aura été qu’une question d’ergonomie.


21 commentaires

  1. C’est bien joué de la part de Facebook, faire de Facebook la porte d’entrée de chaque téléphone, à la manière de Netvibes pour les PC

  2. Mam'selle Scarlett on

    Je crois qu’il est grand d’arrêter de promouvoir facebook de cette façon.

  3. Bonjour,
    Leur positionnement à l’entrée est très malin même si l’effet nouveauté vous a surement poussé, même inconsciemment, à sur-utiliser Facebook Home.
    De plus, même si certain moments que vous évoquez sont en effet tout a fait compatibles avec Fbook Home (caisse du supermarché), d’autres (les transports) sont des moments plus long et, à mon sens, les gens vont vouloir consulter du contenu plus qualitatif que des statuts et photos Facebook à liker. L’effet risque donc d’être moins important que prévu même si il ne sera certainement pas nul. Et ne risque t-il pas d’y avoir un effet « Facebook Overdose » ?

  4. Quel bel avenir que ce type de web « social » qui permet d’éviter d’être en contact avec son environnement réel pour « interagir avec FB ».
    Ca fait rêver…

  5. Mais y’a personne que ça choque de plus avoir de verrou sur son téléphone?
    Moi je veux pas que n’importe qui puisse prendre mon téléphone et voir d’un coup d’oeil toute ma vie et mes messages et mes amis et mes statuts, ils ont pensé à mettre un code d’affichage ou bien ?

  6. Valentin-Pringuay on

    @Sam : il est possible d’ajouter un verrouillage dans les options. Cela « casse » un peu l’expérience de voir les contenus de ses amis en réveillant le téléphone, mais c’est évidemment possible dans le cas de figure où tu préfères sécuriser l’expérience.

  7. Ok, y’a moyen de voir à quoi ressemble le Facebook Home « verrouillé » du coup? 🙂

  8. Je dois être un très vieux con… Vous dîtes qu’un tel système vous enferme dans une bulle, qu’il est même destiné à ça, à vous guider et vous faire oublier votre libre arbitre, et malgré tout, vous trouvez ça bien et seriez prêt à continuer à l’utiliser.

    La société de demain fait vraiment peur… Orwell n’était pas allé jusqu’à imaginer que les gens s’enferment de leurs plein grés.

  9. Et quelqu’un s’est demandé ce que Facebook allait récupérer comme infos ?
    Ce genre d’outil est l’espion parfait pour récupérer tous vos contacts, vos photos, la liste de vos applis, le temps passé sur chacune, vos déplacements…
    Bientôt il postera à notre place « Untel est rentré chez lui » – « Machin arrive au travail ».
    Coucou la vie privée.

  10. Pour le coup je suis assez d’accord avec Bastien : c’est beau, d’accord, mais bonjour l’enfermement.
    Et le jour ou FB modifiera ses CGU pour pouvoir utiliser (voire vendre) toutes nos infos sans notre autorisation, on sera tous contents d’avoir Facebook Home partout avec nous.

  11. Valentin-Pringuay on

    @Sam : En fait ce n’est pas un écran Facebook Home verrouillé pour le coup et l’on retrouve l’écran classique du Samsung (avec la fleur de pissenlit).

    @Bastien : vous n’êtes pas contrait d’utiliser Facebook Home… vous le ferez simplement parce que cela apporte une valeur ajoutée à l’utilisation du smartphone et au sentiment de rapprochement de ses amis.
    Les gens ont, pour la plupart, besoin de quelque chose de simple, qui fonctionne de manière intuitive, et si en plus cela leur montre les photos de leurs amis de manière engageante : bingo. Le grand public ne se pose pas ce genre de questions.

  12. @valentin: votre dernière phrase résume tout. « Le grand public ne se pose pas ce genre de question ». C’est bien là le pb. Des moutons qu’on pourrait mener à l’abattoir et qui iraient en trottinant si la lumière sur le chemin est jolie…

    Je me doute que Facebook n’a pas mes scrupules sur la préservation de la vie privée ou la découverte d’un monde hors FB, je suis juste attristé que nous nous engagions de nous-même dans ce processus.

  13. C’est normal que Facebook cherche à augmenter le temps que nous passons sur sa plateforme.
    Ceci dit, la valeur ajouté pour l’utilisateur me semble faible que ce soit en terme de divertissement ou d’information, c’est pas dingue tout de même !
    Je me demande si des sociologues se sont penchés sur cette question.
    J’ai 2 / 3 idées sur ce qui peut nous pousser à y revenir sans arrêt parfois de façon compulsive, mais bon une étude sur la réalité des usages de Facebook serait plutôt intéressante…

  14. Attention tout même, je comprends votre excitation de tester Home en avant-première, mais je trouve que vous perdez votre neutralité dans cet article.

  15. Valentin-Pringuay on

    @Marketing & Tourisme : Presse-Citron est un média qui s’est fait connaître grâce à ses prises de position. Positive/négative, nous avons déjà largement critiqué Facebook de par le passé.

    Mais, pour ma part, j’en ai assez des personnes qui tirent à vue sur Facebook sans même réfléchir… juste parce que c’est Facebook. Donc je pense qu’ils ont fait quelque chose de très bien avec Home, et je le dis.
    Et je savais très bien que les commentaires seraient là pour apporter du piquant dans la conversation.
    Je vais probablement donner mon avis plus en détail demain dans un article « Facebook Home et la publicité ».

  16. Je suis assez d’accord avec Bastien et Viki53, cela va certainement satisfaire une grande majorité des gens, mais bonjour l’enfermement virtuel ou qu’on soit…. Il y a pourtant tellement de choses positives quand on regarde tout ce qui nous entoure avec des yeux grands ouverts…. Mais non, il est plus judicieux de liker que votre cousine à manger une tarte aux pommes devant le dernier épisode de GOT et que l’acteur machin chose est trop canon…. On va finir par devenir des sous humains, à la culture générale digne de TF1 un soir de TV réalité…..
    Cependant, c’est évident que les gens vont adorer…… En plus un gros bouton like qui favorise le partage, miracle insondable pour les community manager de tout bord…..

  17. Je vois pas trop l’avantage par rapport à Flipboard : Avoir la possibilité de consulter FB, Twitter, Google+, Youtube, … de pouvoir liker à gogo le tout dans une ergonomie et un design super.
    A part peut être, de ne pas être obligé de débloquer le tél. C’est ça la nouveauté.

  18. Pourquoi autant d’article sur Facebook home? C’est un peu redondant. Pourquoi n’avez-vous pas tout regrouper et synthétiser en un seul ?

  19. « Mais, pour ma part, j’en ai assez des personnes qui tirent à vue sur Facebook sans même réfléchir… juste parce que c’est Facebook. »

    Comme je suis d’accord avec ce point… et pas que avec Facebook… J’ai eu ma dose de Facebook, je n’utilise plus ce média social que par IFTT via Google+ (parce que je me sens moins harcelé sur G+), et de temps en temps, je vais répondre aux messages dessus.

    Du coup, je ne suis pas la cible pour FB Home, mais je m’y intéresse quand même, je ne critique pas ce que je n’ai pas essayé (d’ailleurs, je pense que je ne le testerais pas suite aux articles que j’ai lu ici), et le « tous des moutons » m’énerve, parce qu’au final, je suis pas sûr que la pénétration soit si grande, en tout cas au début…

    Bref, je continue la lecture des articles pour terminer mon idée 😀

  20. Valentin-Pringuay on

    @cfd : si j’avais rassemblé les 3 articles de tests en 1 seul, tu aurais eu un article de globalement 2500 mots (en sachant qu’en moyenne, l’article le plus court sur Presse-Citron tourne autour de 250) et tu m’aurais probablement mis un commentaire pour me demander pourquoi je n’ai scindé en 3 articles parce que c’est totalement indigeste en 1 seul 😉

  21. Je trouve ça inquiétant :/ ! Encore et toujours plus de j’aime, encore et toujours plus de besoin d’interaction avec son réseau virtuel. Peut-être que ces micro-moments dont parle l’auteur sont justement fait pour rester de micro-moments, sans être connecté au réseau. Est-ce vraiment utile et nécessaire de ne louper aucune publication, de toujours être plus ou moins connecté ? De dire ce que l’on aime, de se montrer, de donner le pouvoir à son réseau de nous valider ou de nous réfuter en fonction du nombre de j’aime que l’on obtient.

    Couplé à cette news http://www.presse-citron.net/f.....americains, mais vous imaginez le truc :s ? Je saurais automatiquement et d’un simple regard sur mon téléphone qui mange quoi, et le nombre de personnes qui aiment ça. C’est flippant :X

Send this to friend

Lire les articles précédents :
like-facebook-home
[Exclu] : Facebook Home en images

C'est une exclusivité Presse-Citron. Nous sommes le seul média français à pouvoir tester Facebook Home avant sa sortie ce vendredi....

Fermer