Facebook Marketplace : en quelques heures, c’est déjà un gros dealer

A peine lancée, la nouvelle plateforme de commerce en ligne Facebook Marketplace est déjà devenue la caverne d’Alibaba des 40 voleurs ! On pourrait même dire le repère 2.0 d’Al Capone, drogues, sexe, armes à feu, bébés sont déjà en vente.

Facebook Marketplace : déjà une plateforme de vente de drogue et d'armes à feu

Facebook avait indiqué il y a quelques heures, lors du lancement de Facebook Marketplace pour tous, que près de 450 millions de personnes se servaient déjà du réseau social pour faire du commerce en ligne. Une information que les trafiquants et receleurs en tout genre n’ont pas ratée semble-t-il, puisque le même jour de nombreux usagers disent avoir reçu des propositions pour acheter des armes à feu de gros calibre, de la drogue, des animaux, des médicaments sans ordonnance et blague ou non, un bébé était même à vendre… Pas très rassurant tout cela.

Drogues, armes, sexe, médicaments on trouve déjà de tout sur Marketplace

Conscient de ce problème, qui arrive peut-être un peu plus vite que Facebook l’avait anticipé, le réseau social a déclaré : « Nous sommes en train de travailler pour résoudre le problème et nous allons contrôler de près notre système pour s’assurer que nous aurons correctement identifié et supprimé les annonces illégales avant d’élargir l’accès de Marketplace à plus de personnes.[..] Nous nous excusons pour ce problème ». La directrice des produits de chez Facebook, Mary Ku a affirmé que Facebook savait que certaines annonces iraient à l’encontre des politiques commerciales, car ce problème, tous les grands acteurs du e-commerce le connaissent, comme Amazon, eBay ou encore Craiglist.

Le réseau social ne souhaitant pas devenir le plus gros dealer du monde ou le plus gros trafiquant d’armes, il est donc évident que Facebook devra améliorer ses algorithmes et ses outils de détections d’annonces illégales pour que Facebook Marketplace ne devienne pas n’importe quoi. Un vrai casse-tête, car il faudra concilier violations des règles commerciales et respect de la vie privée des usagers. Quoi qu’il en soit même si Marketplace, ce n’est pas encore Silk Road, cette nouvelle plateforme donnera du fil à retordre aux autorités de nombreux pays.

Pour rappel, mais nous l’évoquions hier dans cet article, Facebook Marketplace n’est disponible qu’aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie et en Nouvelle Zélande et uniquement aux personnes âgées de plus de 18 ans. Même si aucune date n’est avancée pour la France, Facebook a indiqué « Nous allons continuer à étendre Marketplace dans d’autres pays », l’hexagone devrait donc rapidement disposer de sa version. Marketplace est disponible uniquement sur smartphone via une application mobile sur iOS ou sur Android, mais le réseau social a déjà fait savoir qu’une version pour PC verrait le jour dans les mois à venir.

Source


  • Première bande-annonce pour les Gardiens de la Galaxie 2

    Marvel a mis en ligne la première bande-annonce de la suite des Gardiens de la Galaxie. Une petite mise en bouche avant de retrouver Star-Lord et son équipe déjantée. Sortie dans les salles le 26 avril 2017. […]

  • Vidéo : ils font atterrir un drone sur une voiture en train de rouler

    Faire atterrir un drone sur le toit d’une voiture en mouvement ! Une jolie prouesse pour certains et une grande interrogation pour d’autre. En effet, certains se demanderont à quoi cela sert de faire atterrir un drone sur une voiture en mouvement ? Tout simplement à améliorer les livraisons dans les derniers kilomètres par exemple. Une fois que la technologie sera au point bien sûr […]

  • Rabbi Jacqueline, la suite de Rabbi Jacob annoncée en 2018

    Danièle Thompson, la scénariste du premier volet s’est associée à la dessinatrice Jul pour imaginer cette suite. La sortie est prévue pour 2018. […]

2 commentaires

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
kisapp-messagerie-integre-imessage-1
Kisapp : une messagerie éphémère sécurisée qui s’intègre à iMessage

Créée par un jeune entrepreneur français, la messagerie Kisapp permet d'envoyer des messages éphémères sans quitter iMessage.

Fermer