Facebook a tenu à expliquer pourquoi le réseau social ne comptait pas intégrer une fonction pour indiquer aux utilisateurs le nombre de personnes ayant vu leurs publications.

Il y a peu, le site BuzzFeed critiquait Facebook en annonçant que le réseau social ne vous donnait pas le nombre de personnes qui voient vos publications pour une simple et bonne raison : une grosse partie de vos amis voit ce que vous publiez mas n’en a rien à faire ! Une manière de ne pas frustrer l’utilisateur en somme. Facebook a tenu à réagir à ces propos et à expliquer pourquoi la fonction ‘nombre de personnes ayant vu votre publication’ ne verra pas le jour.

Lars Backstrom, ingénieur à Facebook, a décidé de répondre à ces accusations. Le fait que « tout le monde veut savoir combien d’amis ont vu chacune de leurs publications et que Facebook refuse de le leur dire est juste complètement faux. [...] Certains d’entre nous ont créé et testé cette fonction en interne. Notre conclusion après une série de tests : les gens sont bien plus intéressés de savoir qui ‘aime’ leur publication plutôt que juste le nombre de personnes qui l’ont vue. »

Facebook4 Facebook, non vous ne saurez pas combien de personnes ont vu votre publication

A l’heure actuelle, cette fonction est destinée aux propriétaires de pages et aux annonceurs car cela leur donne accès à un outil marketing non négligeable qui leur permet de savoir combien de personnes ont été touchées par leurs publications. Ce n’est d’ailleurs pas les seules statistiques supplémentaires auxquelles ces utilisateurs ont accès par rapport à des utilisateurs ‘classiques’ mais il faut avouer que l’intégration de tels outils sur les profils privés serait plus de l’ordre du gadget. Backstrom souligne d’ailleurs, pour en revenir au ‘nombre de personnes ayant vu votre publication’, que « pratiquement personne n’a demandé à voir cette information« .

Ce n’est donc pas demain que vous pourrez constater combien d’amis ont vu ce que vous avez publié. Un tel outil semble être destiné à ceux qui font un usage professionnel du réseau social et non pas à ceux qui en font un usage privé. Et puis, après tout, c’est vrai que cela doit être frustrant de constater que tout le monde voit ce que vous publiez mais que ça n’intéresse personne.

(sources [1], [2])