Facebook, non vous ne saurez pas combien de personnes ont vu votre publication

Facebook a tenu à expliquer pourquoi le réseau social ne comptait pas intégrer une fonction pour indiquer aux utilisateurs le nombre de personnes ayant vu leurs publications.

Il y a peu, le site BuzzFeed critiquait Facebook en annonçant que le réseau social ne vous donnait pas le nombre de personnes qui voient vos publications pour une simple et bonne raison : une grosse partie de vos amis voit ce que vous publiez mas n’en a rien à faire ! Une manière de ne pas frustrer l’utilisateur en somme. Facebook a tenu à réagir à ces propos et à expliquer pourquoi la fonction ‘nombre de personnes ayant vu votre publication’ ne verra pas le jour.

Lars Backstrom, ingénieur à Facebook, a décidé de répondre à ces accusations. Le fait que « tout le monde veut savoir combien d’amis ont vu chacune de leurs publications et que Facebook refuse de le leur dire est juste complètement faux. [...] Certains d’entre nous ont créé et testé cette fonction en interne. Notre conclusion après une série de tests : les gens sont bien plus intéressés de savoir qui ‘aime’ leur publication plutôt que juste le nombre de personnes qui l’ont vue. »

Facebook4 Facebook, non vous ne saurez pas combien de personnes ont vu votre publication

A l’heure actuelle, cette fonction est destinée aux propriétaires de pages et aux annonceurs car cela leur donne accès à un outil marketing non négligeable qui leur permet de savoir combien de personnes ont été touchées par leurs publications. Ce n’est d’ailleurs pas les seules statistiques supplémentaires auxquelles ces utilisateurs ont accès par rapport à des utilisateurs ‘classiques’ mais il faut avouer que l’intégration de tels outils sur les profils privés serait plus de l’ordre du gadget. Backstrom souligne d’ailleurs, pour en revenir au ‘nombre de personnes ayant vu votre publication’, que « pratiquement personne n’a demandé à voir cette information« .

Ce n’est donc pas demain que vous pourrez constater combien d’amis ont vu ce que vous avez publié. Un tel outil semble être destiné à ceux qui font un usage professionnel du réseau social et non pas à ceux qui en font un usage privé. Et puis, après tout, c’est vrai que cela doit être frustrant de constater que tout le monde voit ce que vous publiez mais que ça n’intéresse personne.

(sources [1], [2])

5 commentaires

  1. C’est bien, car à chaque fois il y a toujours un ami qui poste un truc complètement débile.
    Par contre un point négatif sur les groupes Facebook qui ont cette fonctionnalité et cela peut servir à la défaveur étant donnée que si la personne pose une question et que l’ont à pas envie de lui répondre où lui rendre service il le saura.

  2. Je ne vois pas quel serait l’intérêt de Facebook de lancer cette màj.

    En effet, celle-ci peut s’avérer décéptive pour l’utilisateur, donc pas cool !

    Marc.

  3. luckygulli

    Moi, je pense que ce serait cool. Je pense qu’on se doute plus ou moins que la plupart des gens qui sont dans nos contacts ne regardent pas ou peu ce qui est sur notre mur. Mais si le compteur affiche un nombre élevé de vues, même sans commentaires ou j’aime, ça veut dire que les autres nous « surveillent ». Personnellement, j’ai beau demander à facebook de tout m’afficher, certaines publications « d’amis » (connaissances) ne m’apparaissent jamais dans le flux.

  4. Ça dépend de ce qu’ils appellent ‘vu’. Les infos qui défilent dans la timeline en haut à droite ou bien ce qui est vu sur un mur facebook n’a pas le même impact.
    Nos murs sont de plus en plus remplis (ça ressemble à twitter si on a beaucoup d’interactions) et si on va plus loin il serait intéressant de voir combien de temps restent les personnes sur la publication, dans le défilement du mur.
    Pour avoir un indicateur fiable, c’est la croix et la bannière je trouve

  5. L’interet sur une page me parais évident mais sur un compte personnelle même semble d’aucun interet, car en personnelement ont ne poste pas pour partagé avec des inconnues et ont à pas besoin d’avoir de tendance de se qui peux plaire.