Facebook promet de ne pas influencer les votes des présidentielles américaines

« Nous n’allons pas utiliser nos produits d’une manière qui pourrait influencer les votes. »

Elections vote démocratie pixabay

Cette semaine, Facebook a tenu sa conférence annuelle F8 pour les développeurs. Lors d’un discours, le PDG de l’entreprise, Mark Zuckerberg, avait taclé le républicain Donald Trump. « Plutôt que de construire des murs, nous pouvons aider à construire des ponts et plutôt que de diviser les personnes, nous pouvons aider à les réunir ensemble », déclarait-il, par exemple.

Et si on utilisait le fil d’actualité pour couler Donald Trump ?

Par ailleurs, il y a quelques jours, le site Gizmodo a également divulgué une question qui aurait été posée par un employé de Facebook au PDG pour lui demander quelle sera la responsabilité de Facebook pour empêcher l’accession de Dunald Trump à la Maison Blanche.

Selon les explications de Business Insider, chaque semaine, Facebook organise des sessions questions/réponses entre les employés et le patron de l’entreprise. Et c’est à l’occasion de ces sessions que cette question aurait été posée. On ignore la réponse qui a été donnée par Mark Zuckerberg (s’il a répondu). Mais l’information a fait couler beaucoup d’encre.

Cependant, lorsqu’il a été contacté par un média américain à ce sujet, un porte-parole de Facebook a indiqué que le réseau social n’essayera pas d’influencer les élections présidentielles aux Etats-Unis (et ce même si le PDG a une opinion politique) :

« Nous encourageons n’importe quel et tous les candidats, les groupes et les électeurs à utiliser notre plateforme pour partager leurs points de vue sur les élections […] En tant qu’entreprise, nous sommes neutres – nous ne pouvons pas et nous n’allons pas utiliser nos produits d’une manière qui pourrait influencer les votes ».

Une actualité qui rappelle la série House of Cards

Cette actualité montre en tout cas le pouvoir que peut avoir un géant du numérique comme Facebook. Si vous avez déjà regardé la dernière saison de la série House of Cards, vous savez certainement comment cette problématique a inspiré les créateurs celle-ci. [               ATTENTION, IL Y A UN SPOILER !!!             ] Dans cette saison, un moteur de recherche appelé Pollyhop (fictif) est utilisé par un candidat pour tenter de gagner les élections. Premièrement, l’adversaire de Frank Underwood utilise Pollyhop pour collecter des données qui permettent de connaitre les attentes des électeurs et deuxièmement, il l’utilise pour couler le président sortant en se servant des résultats de recherche.

(Sources : 1 / 2 )


Comments are closed.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
giphy (3)
7 raisons de ne pas utiliser les réseaux sociaux d’entreprise

Alors, pour ou contre les réseaux sociaux d'entreprise ?

Fermer