Facebook s’empare d’une énorme part de l’audience de YouTube

Facebook possède de grandes ambitions pour sa plateforme vidéo. Définitivement de quoi faire peur à YouTube !

Bienvenue chez Facebook Inc : univers où demain ne ressemble jamais à aujourd’hui.

Rappelez-vous (ou retournez dans votre historique Facebook vers 2008-2009), tous vos contenus étaient textuels sur le réseau social. Quelques pas en avant (circa 2011-2012) et les contenus Facebook semblent tous contenir une photo ou une image d’illustration.

Nous voilà fin 2014, et la vidéo semble être bien partie pour succéder au texte et à l’image.

facebook video

Il faut dire que la plateforme a déjà atteint le milliard de visionnages de vidéos par JOUR ! Soit une croissance de 50% entre mai et juillet 2014.

Fidji Simo, directrice produit en charge de la vidéo chez Facebook, est actuellement en « tournée » en France pour évangéliser la vision du réseau social dans ce secteur. Vous auriez donc pu croiser cette française, aujourd’hui basée à Menlo Park, le mardi matin à The Family, le midi à LeWeb, et le soir à l’école 42. Un marathon pour une évolution qui n’a rien d’anodine… surtout lorsque Facebook souhaite séduire les annonceurs. En effet, la jeune femme est également en charge de la publicité dans le fil d’actualité et sur mobile, tant les deux sujets sont liés.

Facebook : une approche résolument différente ?

Les journalistes (et les lecteurs pour autant que l’on puisse le dire) veulent voir du sang. Ils ont besoin de voir la confrontation. Plusieurs fois questionnée sur « l’attaque » de Facebook sur YouTube, Fidji se refusera de faire le moindre commentaire en ce sens, arguant que « Facebook possède une approche résolument différente ». Du *Bullshit* marketing ? Pas certain. Le fait est que les utilisateurs de YouTube y vont généralement pour regarder un contenu en particulier, quitte à poursuivre la navigation sur des contenus connexes.

A l’inverse, vous n’allez pas sur Facebook pour regarder une vidéo en particulier.Vous y allez pour connaître les statuts de vos amis, pour vous divertir, pour passer le temps. Le fait de tomber sur une vidéo et de décider de la regarder, c’est entièrement le pouvoir de la découverte. Votre attention est captée par une information textuelle ou visuelle qui va vous donner envie de la regarder.

L’une des nouveautés de Facebook (vous l’aurez déjà remarqué ces dernières semaines), c’est la fonctionnalité d’auto-play sur les vidéos. Celle-ci va se lancer sans besoin de cliquer sur « Play », vous voilà donc devant les 2 ou 3 secondes d’une vidéo non-sollicitée (sans le son), et si vous décidez de ne pas la regarder, il vous suffit de continuer à scroller dans votre fil pour la faire disparaître.

Facebook : meilleur support pour la publicité vidéo ?

Sur YouTube, la publicité va se présenter sous la forme d’un pré-roll que vous allez nécessairement devoir visionner pour pouvoir atteindre votre contenu. L’approche semble aujourd’hui « normale », mais elle a évidemment les inconvénients que l’on peut lui connaître :

  • Impossible à passer (avec des contenus souvent entre 20 et 30 secondes) ce qui va générer de la frustration
  • La publicité va se charger, se diffuser, votre vidéo va ensuite commencer à charger (très pénible sur un mauvais réseau internet)

Quand nous avons ces éléments en tête, Facebook arrive avec des avantages séduisants :

  • Les contenus se chargent immédiatement, pas de publicité en pré-roll
  • Les publicités se présentent comme du contenu classique, il suffit donc de continuer à scroller dans la page pour « passer » les publicités

En terme de ciblage de la publicité, chacun va utiliser son algorithme pour essayer de deviner quel contenu aura un impact plus important, mais la possibilité de scroller la pub permet de ne pas subir un contenu inintéressant. Cela devient moins frustrant de tomber sur une publicité mal-ciblée.

De nombreuses statistiques pour les annonceurs

La communication actuelle de Facebook vers la plateforme vidéo est immédiatement pensée avec les annonceurs en tête. Leur offrant des outils pour suivre précisément le nombre de visionnages, combien de temps celle-ci a été visionné, connaître le pourcentage de personnes qui ont été au-delà de 95% de la vidéo, etc. jusqu’au « call to action » en fin de vidéo pour envoyer du trafic vers le site web de l’annonceur.

Avec son audience monstre, et sa politique d’auto-play, Facebook se retrouve de facto avec un nombre d’impressions phénoménal sur ses vidéos. De quoi sérieusement inquiéter Google qui pourrait soudainement perdre de son attrait pour les annonceurs, et voir son traffic s’éroder devant ce nouveau temps passé sur sa timeline Facebook.

Affaire à suivre.

(Note de l’auteur : Pourquoi une vidéo de Better Call Saul pour illustrer cet article ? Absolument aucune raison valable, mis à part le fait que cela vous donne un exemple de la seule intégration possible d’une Facebook Video sur un site web + vous savez au fond de vous que vous vouliez (re)voir cette vidéo, non ?)


9 commentaires

  1. Pingback: Facebook s'empare d'une énorme part de l...

  2. C’est clairement du bullshit marketing. La meilleure façon d’éradiquer un jour Facebook, c’est de le priver de ses revenus publicitaires. Aussi, pour ce faire, il faut déjà commencer par boycotter sa plateforme vidéo. C’est un premier pas. Un second consiste à continuer à délaisser ce site de merde et quand j’entends les jeunes autour de moi dire que pour eux, Facebook c’est fini, je jubile par rapport à cette société merdique qui n’a d’autres but de récolter un maximum d’infos sur les individus par recoupements. Une vraie peste !

  3. Effectivement, depuis que Facebook a fait en sorte que les vidéos démarrent automatiquement dans le flux d’actualités, c’est en train de devenir l’un des types de publications qui fonctionnent le mieux !
    La portée organique des publications vidéos est souvent bien plus grande que tous les autres types (Texte, Lien, Image).
    Et, au contraire, Facebook pénalise complètement les statuts avec une vidéo YouTube ! Un lien de vidéo YouTube sur Facebook va avoir une image en tout petit, et la publication ne sera pas montrée à beaucoup de vos fans !
    La guerre est féroce 😉

  4. Bonjour, j’aimerais faire plus d’audience sur les réseau, avec Facebook cette vidéo pourrait prend une belle envole, pourriez-vous m’aider à concrétiser cette ambition.
    En vous remerciant par avance,
    Musicalement,
    Laurent Fontaine

  5. Pingback: Social media | Pearltrees

  6. Pingback: Facebook rachète QuickFire Networks pour optimiser ses vidéos

  7. Pingback: Twitter : des vidéos de 30 secondes et des messages de groupe

  8. Pingback: Les vidéos Facebook, c’est maintenant 3 milliards de vues par jour

Send this to friend

Lire les articles précédents :
YouTube : voici les vidéos qui ont fait le buzz en 2014
Chien mutant araignée, premier baiser… voici les vidéos les plus populaires sur YouTube en 2014

Comme chaque fin d’année, YouTube met en avant les vidéos qui ont été les plus populaires, c’est-à-dire celles qui ont...

Fermer