Facebook sortira un plug-in WordPress pour les Instant Articles

Si vous voulez produire des Instant Articles, Facebook vous proposera un plug-in qui s’occupe de tout.

Facebook INstant Articles

Depuis l’annĂ©e derniĂšre Facebook propose aux mĂ©dias un format appelĂ© Instant Articles qui permet d’avoir des articles qui se chargent plus rapidement lorsque les utilisateurs du rĂ©seau social cliquent sur les liens de ceux-ci. Les Instant Articles ne sont pas hĂ©bergĂ©s sur les sites des Ă©diteurs, mais chez Facebook.

Cela permet au rĂ©seau social d’optimiser l’expĂ©rience de ses utilisateurs sur fil d’actualitĂ© mobile, mais aussi de garder cette audience sur son application au lieu de la rediriger vers le web.

Les Ă©diteurs, en contrepartie, peuvent espĂ©rer une plus large audience grĂące Ă  cette optimisation et donc plus de revenus, puisqu’il est possible de monĂ©tiser les Instant Articles.

Pour le moment, seuls quelques mĂ©dias partenaires de Facebook peuvent publier des Instant Articles et ceux-ci sont accessibles sur les applications Android et iOS du rĂ©seau social. Cependant, il y a quelques jours, il a indiquĂ© qu’au mois d’avril, durant sa confĂ©rence F8, il annoncera l’ouverture de ce format Ă  tous les Ă©diteurs.

De ce fait, si tous les mĂ©dias ne peuvent pas encore utiliser le format, nombreux sont ceux qui Ă©tudient dĂ©jĂ  comment mettre en Ɠuvre celui-ci. Et la bonne nouvelle, c’est que dans un nouveau billet de blog, Facebook a annoncĂ© qu’il va Ă©galement proposer un plug-in pour WordPress qui gĂ©nĂšrera automatiquement les versions Instant Articles pour les publications des sites.

En substance, le plug-in pour WordPress va analyser le contenu d’un article et utiliser celui-ci pour en crĂ©er l’équivalent sous le format propriĂ©taire de Facebook. Cela devrait booster l’adoption des Instant Articles par les « petits sites ». AprĂšs, si un Ă©diteur souhaite quelques customisations, il pourra modifier le code du plug-in, qui est open-source.

Pour rappel, Google propose aussi un plug-in WordPress qui gĂ©nĂšre des pages AMP, le format de pages web accĂ©lĂ©rĂ©es qu’il a commencĂ© Ă  utiliser il y a quelques semaines.

Un commentaire

RĂ©pondre

Lire les articles précédents :
PremiĂšre menace de ransomware sous Mac OS X
KeRanger : le tout premier ransomware sous OS X sévit sur la toile

Apple n’est plus Ă©pargnĂ© par les ransomware, des chercheurs de Palo Alto Networks ont mis Ă  jour le tout premier...

Fermer