Facebook sortira un plug-in WordPress pour les Instant Articles

Si vous voulez produire des Instant Articles, Facebook vous proposera un plug-in qui s’occupe de tout.

Facebook INstant Articles

Depuis l’année dernière Facebook propose aux médias un format appelé Instant Articles qui permet d’avoir des articles qui se chargent plus rapidement lorsque les utilisateurs du réseau social cliquent sur les liens de ceux-ci. Les Instant Articles ne sont pas hébergés sur les sites des éditeurs, mais chez Facebook.

Cela permet au réseau social d’optimiser l’expérience de ses utilisateurs sur fil d’actualité mobile, mais aussi de garder cette audience sur son application au lieu de la rediriger vers le web.

Les éditeurs, en contrepartie, peuvent espérer une plus large audience grâce à cette optimisation et donc plus de revenus, puisqu’il est possible de monétiser les Instant Articles.

Pour le moment, seuls quelques médias partenaires de Facebook peuvent publier des Instant Articles et ceux-ci sont accessibles sur les applications Android et iOS du réseau social. Cependant, il y a quelques jours, il a indiqué qu’au mois d’avril, durant sa conférence F8, il annoncera l’ouverture de ce format à tous les éditeurs.

De ce fait, si tous les médias ne peuvent pas encore utiliser le format, nombreux sont ceux qui étudient déjà comment mettre en œuvre celui-ci. Et la bonne nouvelle, c’est que dans un nouveau billet de blog, Facebook a annoncé qu’il va également proposer un plug-in pour WordPress qui génèrera automatiquement les versions Instant Articles pour les publications des sites.

En substance, le plug-in pour WordPress va analyser le contenu d’un article et utiliser celui-ci pour en créer l’équivalent sous le format propriétaire de Facebook. Cela devrait booster l’adoption des Instant Articles par les « petits sites ». Après, si un éditeur souhaite quelques customisations, il pourra modifier le code du plug-in, qui est open-source.

Pour rappel, Google propose aussi un plug-in WordPress qui génère des pages AMP, le format de pages web accélérées qu’il a commencé à utiliser il y a quelques semaines.


Un commentaire

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Première menace de ransomware sous Mac OS X
KeRanger : le tout premier ransomware sous OS X sévit sur la toile

Apple n’est plus épargné par les ransomware, des chercheurs de Palo Alto Networks ont mis à jour le tout premier...

Fermer