Facebook Stars : une application VIP pour les célébrités en test

Facebook souhaite offrir les outils les mieux adaptĂ©s pour que les cĂ©lĂ©britĂ©s s’approprient le rĂ©seau social pour communiquer avec leurs fans.

Par avance, je suis dĂ©solĂ©… mais je vais vous parler d’une application que vous n’allez probablement jamais pouvoir utiliser. En effet, alors que vous dansez sur les tables en 3Ăšme classe du Titanic, les ponts supĂ©rieurs sont peuplĂ©s de privilĂ©giĂ©s qui utilisent des applications Facebook pensĂ©es pour s’adapter aux contraintes de leur popularitĂ©.

Car les rĂ©seaux sociaux actuels ne sont tout simplement pas pensĂ©s pour permettre la communication au dessus d’un certain seuil de popularitĂ©. Ainsi, si vous ĂȘtes un Justin Bieber (exemple non contractuel) et que vous avez 56 millions de fans et 243.000 personnes qui parlent de vous, il est tout simplement impossible de rester proche de votre communautĂ© (sauf si vous avez embauchĂ© 125 personnes pour s’en charger Ă  votre place).

Les cĂ©lĂ©britĂ©s sont donc la plupart du temps dans une optique de broadcasting oĂč ils diffusent un message Ă  leur audience comme ils pourraient s’adresser Ă  eux sur la radio ou une chaĂźne tĂ©lĂ©. C’est un partage Ă  sens-unique… sans aucune rĂ©ciprocitĂ©.

Facebook est ainsi actuellement en train de tester une application mobiles à destination des célébrités qui leur permettra de monitorer ce qui se dit sur eux, et interagir au mieux avec cette communauté.

DĂ©jĂ  dans les mains d’un petit groupe de stars, ce projet serait une initiative rĂ©cente de la part du rĂ©seau social de Zuckerberg.

Facebook ne veut laisser aucune marge Ă  Twitter

Cette application VIP est une composante d’un plan plus vaste pour attirer stars et utilisateurs sur la plateforme. En effet, si Facebook dĂ©passe largement Twitter en nombre d’utilisateurs, de trĂšs nombreuses cĂ©lĂ©britĂ©s continuent de privilĂ©gier les messages en 140 caractĂšres pour communiquer. Facebook souhaite donc faire tomber une Ă  une les barriĂšres comme l’utilisation de hashtag ou la possibilitĂ© pour les mĂ©dias d’intĂ©grer les messages Facebook avec un code embed.

Facebook veut ĂȘtre l’endroit oĂč se passe toutes les conversations. Et s’il arrive Ă  attirer davantage de cĂ©lĂ©britĂ©s Ă  se dĂ©voiler sur la plateforme, cela va Ă©videmment faire affluer des utilisateurs qui souhaitent installer le maximum de proximitĂ© avec leurs idoles.

(source)


4 commentaires

  1. Je ne ferai pas l’erreur de gĂ©nĂ©raliser et d’Ă©crire que les articles publiĂ©s ici sont de moins en moins intĂ©ressants. Je dirai plus justement qu’ils m’intĂ©ressent personnellement de moins en moins…

    Alors que Presse Citron pourrait ĂȘtre un super site de dĂ©couverte de l’actu techno, je me rends compte qu’il fait l’impasse sur bien trop de choses intĂ©ressantes, pour nous abreuver d’articles inutiles qui traitent toujours des mĂȘmes outils ou entreprises. Êtes-vous payĂ©s pas Facebook (je sais bien que non, c’est juste pour dire) pour vous sentir obligĂ©s de publier autant d’articles Ă  son sujet ?! Enlevez vos articles traitant de Facebook et regardez ce qu’il reste.

    Car non, il n’y a pas que Facebook, Google, Microsoft, apple et Samsung. Si si, je vous l’assure. J’imagine des commentaires qui me rĂ©pondront peut-ĂȘtre que ce sont ces grosses boites qui pĂšsent le plus et qu’il est donc utile de relayer le moindre fait et geste de chacune ? Sauf que je pense que c’est tout simplement faux. Mais comme on ne parle ici que d’elles, alors on finit par croire que rien d’autre ne mĂ©rite une petite brĂšve.

    À quand un rĂ©dacteur curieux, non conformiste, qui irait chercher l’actu lĂ  ou d’autres n’imagineraient mĂȘme pas l’existence, aveuglĂ©s par le culte qu’ils portent Ă  Facebook ?

  2. Valentin-Pringuay on

    @Dimitri69 : Je note ton avis. Comme tu le dis… ces boĂźtes contribuent largement Ă  faire le web d’aujourd’hui… celui qui nous intĂ©resse.
    AprÚs, je pense que nous ne parlons pas QUE de ces boßtes. Je pense par exemple au concours Start-Up Presse-Citron qui présente (de Septembre à Avril) une start-up française chaque semaine. Et à de trÚs nombreux articles qui présentent des gadgets un peu fou qui peuvent voir le jour sur Kickstarter ou autres.

    AprĂšs je peux comprendre l’indigestion de Facebook/Google/… et nous sommes en train de travailler sur une nouvelle version de Presse-Citron qui va mieux sĂ©parer les diffĂ©rents types de contenus… un moyen de voir ce qui vous intĂ©resse et pas le reste 😉

  3. Je trouve le commentaire de Dimitri69 un peu réducteur.
    J’utilise ce site dans ma veille digitale quotidienne et les choix Ă©ditoriaux du site sont cohĂ©rents : on ne peut pas parler digital et nouvelles technologies sans ressasser les incontournables Facebook, Twitter,Google, Samsung et Apple …
    La plupart des innovations, opĂ© spĂ©ciales (justifiĂ©es par la possibilitĂ© de financement de ces groupes qui peuvent se permettre d’ĂȘtre crĂ©atifs lĂ  oĂč les petites entreprises n’en ont pas les moyens), brancontent, process crossmĂ©dia sont souvent liĂ©s aux marques et groupes rĂ©fĂ©rents dans le domaine ..
    Il serait intĂ©ressant @Dimitri69 que tu cites justement toutes ces petites entreprises innovantes qui selon toi mĂ©riteraient d’ĂȘtre mĂ©diatisĂ©es d’avantage.
    Cela nous permettraient Ă  tous d’Ă©largir notre connaissance du domaine digital.

  4. Débat intéressant.
    J’ai comptĂ©, sur les 20 articles en premiĂšre page j’en ai lu les 2 tiers. Globalement je trouve toujours Presse Citron intĂ©ressant et c’est le site d’actus web fr que je consulte le plus depuis le dĂ©part d’Ouriel de feu Techcrunch France. Cependant il m’arrive aujourd’hui assez souvent d’ĂȘtre déçu par le contenu de certains articles (1 Ă  2 fois sur 10). Beaucoup font de la simple reprise d’infos, alors que j’en attends un peu plus (un ton, un regard critique). AprĂšs, c’est toute la difficultĂ© de passer d’un blog d’opinion tenu par une seule personne Ă  un site d’actualitĂ©s spĂ©cialisĂ© avec plusieurs auteurs.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
ladar levison
« Si vous saviez ce que je sais sur les emails : vous ne les utiliseriez pas non plus »

Ladar Levison, fondateur de Lavabit, invite les médias à découvrir les agissements illégaux du gouvernement américain.

Fermer