Facebook tente de nous obliger à installer Moments. Et ça marche !

Facebook veut absolument que les gens installent son concurrent de Google Photos.

Moments de Facebook

A l’instar de Google qui propose Google Photos, Facebook propose aussi l’application Moments qui synchronise et stocke gratuitement les photos de nos smartphones dans le cloud. Lorsqu’elle a été lancée, l’appli Moments a déjà fait pas mal d’échos. Mais aujourd’hui, il semblerait que Facebook veuille faire un petit forcing à la Messenger pour encourager d’autres internautes à l’installer.

Vous l’ignorez peut-être, mais sur son application iOS, Facebook propose déjà une fonctionnalité de synchronisation des photos. En substance, l’idée est que les photos soient déjà uploadées dans le cloud et que lorsque vous voudrez les partager sur Facebook, vous n’ayez plus à les mettre en ligne.

Aujourd’hui, cependant, Facebook annonce qu’il va supprimer cette fonctionnalité. Et comme le rapporte notre confrère TechCrunh, aux Etats-Unis, de nombreux utilisateurs de l’application Facebook pour iOS ont reçu des messages et des notifications leur indiquant que leurs photos synchronisées seront supprimées à partir du 7 juillet, sauf s’ils téléchargent Moment.

Bien entendu, de nombreux internautes ont manifesté leur colère sur les réseaux sociaux. Mais ce n’est pas la première fois que Facebook prend une décision impopulaire comme celle-ci. Comme je l’évoquais plus haut, le numéro un des réseaux sociaux a déjà utilisé cette même technique pour forcer les utilisateurs de ses applications iOS et Android à utiliser Messenger. Et ça a fonctionné puisqu’au mois d’avril, l’application de chat comptait plus de 900 millions d’utilisateurs.

Maintenant, c’est au tour de Moments, et il semblerait que Facebook ait déjà convaincu pas mal d’internautes à tester son application de stockage de photos. Aux Etats-Unis, Moments a grimpé à la première place du classement des applications gratuites de l’App Store.

(Sources : 1 / 2 )


2 commentaires

  1. Je lis depuis ce matin des commentaires un peu énervés d’utilisateurs de Facebook à ce sujet. Cela n’étonne car jusqu’à preuve du contraire, nous ne sommes que des utilisateurs de ce site et non ses propriétaires qui eux, font ce qu’ils veulent. Si leurs décisions ne nous conviennent pas, nous avons la possibilité de ne pas utiliser cette nouvelle application ou plus simplement, de fermer notre compte.

  2. seraphinlampion on

    Oui, un peu comme lorsque pour accéder a sa maison, on utilise le chemin sur le terrain d’un voisin et que celui décide du jour au lendemain de barricader le passage.

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Le Bluetooth 5 arrive
Le Bluetooth 5 arrive et vous n’allez pas être déçus

Le Bluetooth 5 arrive prochainement, dans moins d'une semaine en réalité et à priori, il devrait révolutionner un grand nombre...

Fermer