Facebook touche de nouveau à l’algorithme du fil d’actualité. Voici tout ce qu’il faut savoir

Avec ces nouvelles modifications sur le fil d’actualité, Facebook souhaite rééquilibrer les choses en favorisant les publications des amis proches.

Réseaux sociaux like facebook grafitti mur pixabay

Si vous faites du webmarketing, vous êtes certainement déjà familier à l’effondrement du reach organique et aux impacts que les modifications de l’algo de Facebook peuvent avoir sur une audience.

Aujourd’hui, il ne s’agit pas d’une mais de trois modifications. Et au moins l’une d’entre elles pourrait affecter de nombreuses pages Facebook.

L’une d’entre elles vise à rendre moins stricte la règle de Facebook qui évite l’affichage de plusieurs publications d’une même source.

Une autre modification vise à faire moins apparaitre (ou même disparaitre) les interactions comme les likes et les commentaires de vos amis sur fil d’actualité. Pour les gestionnaires de pages, l’affichage de ces interactions pouvait pourtant être générateur de reach organique et de nouveaux like.

Sinon, Facebook va également s’assurer que les contenus provenant des amis proches comme les statuts, les photos, les vidéos ou les liens partagés soient affichés en priorité.

Cela ne signifie pas que les utilisateurs ne verront plus les contenus partagés par les pages. Le but de Facebook est de trouver un “équilibre”, et surtout de répondre aux retours de ses utilisateurs.

Les effets de ces modifications va varier d’une audience à l’autre. Mais sachez que vous n’êtes donc pas à l’abri d’une baisse de portée organique et de trafic Facebook. Sinon, voici trois conseils d’optimisation.

(Source)

  • On a testé le road trip en camping-car avec Yescapa !

    Vous rêvez de prendre la route des vacances à bord d’un van ou d’un camping-car ? La start-up Bordelaise Yescapa nous a proposé de vivre une expérience inédite sur les routes du Médoc Atlantique. Réservation, assurance, prise en main du […]


Nos dernières vidéos

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Le chef de la sécurité de Google veut un trafic internet 100 % chiffré

Après le 'Mobilegeddon', Google pourrait encourager les propriétaires de sites web à passer du http au https.

Fermer