Facebook : une bonne raison d’effacer tous les anciens statuts

La nouvelle fonctionnalité que Facebook teste a de quoi vous faire peur. Pourtant, il est déjà trop tard.

Loupe Google Pixabay

Il y a encore quelques heures, nos confrères de Business Insider rappelaient via un article qu’il y a dix ans, à l’époque où Facebook s’appelait encore The Facebook, le réseau social ne comptait que 8 fonctionnalités.

En dix ans d’existence, le numéro un des réseaux sociaux s’est largement enrichi en matière de fonctionnalités et chaque mois, celui-ci en teste toujours de nouvelles.

Le dernier test en date est un outil sur mobile qui permet de rechercher des statuts (nouveaux ou anciens) de ses amis et des pages suivies, juste en saisissant des mots-clés.

En substance, il s’agit d’un petit moteur de recherche qui pourrait aider vos amis à fouiller dans vos vieux dossiers plus aisément.

Pour ceux qui ont tendance à penser que leurs anciens statuts (aussi compromettants soient-t-ils) font partie du passé, il faut rappeler que ceux-ci peuvent toujours resurgir pour hanter leurs auteurs.

Actuellement, il s’agit d’un test, ce qui signifie que cette nouvelle fonctionnalité n’est encore disponible que pour une poignée de comptes Facebook. D’après Bloomberg, le nouvel outil permet à quelques utilisateurs de rechercher (sur mobile) des statuts anciens qui leur étaient visibles, en saisissant  des mots-clés.

Plus précisément, d’après Facebook, il s’agit d’une fonctionnalité qui permet de « rechercher des publications dont vous faites partie de l’audience » en saisissant des mots-clés.

En fin de compte, il n’y a rien de nouveau

Souvenez-vous, l’année dernière, Facebook avait lancé le Graph Search. Si le moteur de recherche de Facebook n’est pas encore disponible pour tous les utilisateurs, ceux qui en profitent déjà savent à quel point celui-ci est puissant, mais aussi à quel point il peut être dangereux pour la vie privée des utilisateurs imprudents.

Le Graph Search permet par exemple de rechercher des profils Facebook en se basant sur des renseignements comme les pages suivies, les employeurs ou encore les relations des utilisateurs.

Ainsi, il est par exemple possible de rechercher « des femmes célibataires qui ont étudié à EMLYON Business School »

Graph 1

En ce qui concerne les publications, il est aussi possible de rechercher « les publications à propos du ‘libertinage’ par mes amis », avec d’autres filtres qui peuvent être ajoutés (localisation, date, etc.).

Libertinage

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
MSN
Cette fois-ci, MSN est définitivement mort

Autrefois une référence en matière de messagerie instantanée, MSN va complètement disparaître.

Fermer