Facebook Vs Google : quel est le poids de chacun dans le choc des titans ?

Les géants du high-tech et du web, que l’on surnomme les GAFA (acronyme signifiant Google, Apple, Facebook, Amazon) sont tous américains et se livrent une guerre sans merci pour s’emparer de parts de marché. Facebook et Google sont ceux qui se livrent la plus forte bataille car ils marchent sur les mêmes platebandes et ont les mêmes objectifs.

Facebook Vs Google, qui sera le plus fort

Dans ce choc des titans entre Facebook et Google, on est en droit de se poser une question très manichéenne : qui est le plus fort ? Google a pris de l’avance historiquement puisque son lancement date de 1998, mais Facebook sortie en 2004 a déjà les reins très solides et une ambition démesurée. Les deux géants promettent donc de belles batailles dans les mois et les années à venir.

Mythologie 2.0 : Google Vs Facebook, le nouveau choc des titans

Même si les deux entreprises s’affrontent, ni l’une ni l’autre n’a vraiment réussie à faire toussoter son concurrent sur les secteurs qui leurs sont propres, le réseau social Google + n’a jamais vraiment pris et le moteur de recherche de Facebook non plus. En revanche, Facebook a su mettre en place une solide stratégie publicitaire qui rogne le premier business de la firme de Mountain View.

Facebook en quelques chiffres, c’est 5,84 milliards de dollars de chiffre d’affaires, 1,6 milliards d’utilisateurs, 356 milliards de dollars de capitalisation boursière, 10.000 salariés et une croissance annuelle de 50%. C’est aussi plus d’un milliard d’utilisateurs, sur Messenger, sur WhatsApp et un peu plus d’un demi milliard sur Instagram par exemple.

De son côté Google, c’est 75 milliards de dollars de chiffre d’affaires, 555 milliards de dollars de capitalisation boursière et 50.000 salariés et 20% de croissance annuelle. Sans faire une liste exhaustive des très nombreux succès de l’entreprise, Google c’est plus d’un milliard d’utilisateurs sur Gmail, sur YouTube, sur Android, sur Chrome, etc…

Google est attaqué de toutes parts par Facebook

Des deux côtés, les chiffres donnent le tournis. Pourtant Facebook, parvient à attaquer la firme de Mountain View avec succès sur de nombreux secteurs, en dehors de la publicité. On peut notamment évoquer la réalité virtuelle avec l’Oculus Rift, l’intelligence artificielle, la vidéo ou sa volonté de connecter l’ensemble de la planète à internet. Même le classique Google News qui était « La » référence, vient d’être détrôné, 39% des visites liées à l’actualité se font désormais via Facebook et seulement 36% via Google News.

Comme le souligne le site Capital en citant Grégory Hachin, consultant chez Kurt Salmon qui résume assez bien la situation en déclarant : «Google possède la force du “transporteur” qui couvre tous les besoins de l’utilisateur au sein de son écosystème, avec son moteur de recherche, son navigateur Chrome, son système d’exploitation Android, sa plateforme d’hébergement de vidéos YouTube. De son côté, Facebook capitalise sur le formidable engagement de son audience, le temps passé chaque jour sur son réseau par ses utilisateurs. Autrement dit, une connaissance intime des habitudes de ses consommateurs qui lui confère un avantage stratégique redoutable ».

Google reste donc tout puissant, mais le colosse commence à sentir l’haleine de son challenger dans le cou, sur de nombreux secteurs d’activités. Le moteur de recherche pourrait ne pas être épargné, car si par le passé la recette n’a pas fonctionné sur le réseau social, Mark Zuckerberg entend offrir une révolution avec un moteur de recherche sous forme d’assistant virtuel intelligent, qui pourrait bien transformer Google en outil d’une autre époque, si ce dernier ne parvient pas à proposer ce genre de fonctionnalités avant son concurrent.

Difficile de conclure qui sera le plus fort, mais le choc des titans promet d’être important !

Source

2 commentaires

  1. « se poser une question très manichéenne : qui est le plus fort ? » -> ce n’est pas du tout une question manichéènne …

Répondre