FaceTime et iMessage seraient plus dignes de confiance que les autres applications de messagerie connues

39 applications de messagerie ont été notées. Le résultat est assez intéressant.

iPhone 6 Apple Pixabay

Il y a quelques années, personne ne se souciait vraiment de la manière dont le échanges sur internet sont traités, tant que ça marche bien. Mais depuis un moment, et notamment depuis les révélations d’Edward Snowden, des gens ont commencé à y accorder plus d’importance.

Si vous faites partie de ces gens, vous vous demandez peut-être quels services vous devriez utiliser pour bénéficier de plus de sécurité, sachant que côté marketing, il est devenu monnaie courante pour un service ou une appli de prétendre être « sécurisé ».

Ça tombe bien car la fondation américaine Electronic Frontier (EFF) vient de publier les résultats de son étude sur 39 services de messagerie. EFF a noté ces services en se basant sur sept critères

  • Les données sont-elles chiffrées durant le transit ?
  • Est-ce chiffré pour que le fournisseur de service ne soit pas en mesure de lire le contenu ?
  • Peut-on vérifier l’identité des contacts ?
  • Les anciennes communications sont-elles sécurisées si votre clé de chiffrement est volée ?
  • Le code est-il accessible pour une étude indépendante ?
  • Au niveau de la sécurité, le design est-il proprement documenté ?
  • Le code a-t-il été  audité ?

Et il se trouve qu’actuellement, tous les services populaires comme Facebook chat, Google Hangout, SnapChat, Skype ou WhatsApp et même ceux d’Apple ne remplissent pas tous ces critères. Les six services qui ont obtenu la note 7/7 sont ChatSecure, CryptoCat, Signal/Redphone, Silent Phone, Silent Text et TextSecure.

Mais quittes à utiliser un service connu de tous (ou pas), il serait donc préférable de se tourner vers les produits d’Apple : iMessage et FaceTime. La firme de Cupertino a peut-être passé pour une passoire à cause du « Celebgate » mais il se trouve que contrairement aux autres services populaires, les deux précédemment cités ont un score de 5/7 (par exemple, Skype et Snapchat ont 2/7).

On notera aussi que l’application Telegram, qui avait un peu fait parler d’elle au moment où Facebook a annoncé le rachat de WhatsApp, a aussi un score de 5/7, contrairement à WhatsApp qui se contente d’un 2/7.

Alors, faut-il faire entièrement confiance à CryptoCat et à ces autres applis « Underground » ?

Non. CryptoCat lui-même vous dirait de ne jamais faire confiance à 100 % à un logiciel (même le sien). Mais plus le score est bon, mieux un service est susceptible de vous protéger.

Dans une interview avec le site Ars Technica, Peter Eckersley, directeur des projets technologiques d’EFF, explique que la solution miracle n’existe pas encore. Mais avec son tableau de score, EFF entend aider à améliorer les services.

Notons aussi que si vous souhaitez mieux sécuriser vos échanges sur le chat de Facebook, il existe une petite astuce pour y ajouter quelques fonctionnalités de CryptoCat.

Le score et la démarche de cette étude sont consultables sur ce lien.


6 commentaires

  1. Pingback: FaceTime et iMessage : Apple vous protèg...

  2. Pingback: FaceTime et iMessage : Apple vous protège-t-il mieux que les autres ? | Developpement d'affaires - Pierre André Fontaine

  3. Une information intéressante mais encore un titre buzz.

    Je suis désolé mais quand je vois la source, l’info à retenir pour moi n’est pas « iMessage et FaceTime c’est bien » mais plutôt « Il est temps d’utiliser de vrais solutions tel cryptocat »

    A partir du moment que le code n’est pas montré toutes les autres infos sont « potentiels ». En vrai on n’a aucune idée s’il y une backdoor dans l’algo ou pas.
    Me dire « Je vais utiliser les app Apple parceque c’est sécurisé » sonne faux dans ma tête.

  4. Parler d’une boite comme Apple comme étant plus « plus digne de confiance »… Arrêtons.
    Un contenu et surtout un titre pareil n’ont pas leur place ici. A moins de faire dans le publipostage assumé peut être ?

  5. Pingback: Let’s Encrypt : du HTTPS gratuit et plus facile pour tous

  6. Pingback: Detekt, un nouveau logiciel contre la surveillance

Send this to friend

Lire les articles précédents :
B4rm4n-cocktail
B4RM4N : ce shaker connecté permettra à n’importe qui de réaliser des cocktails élaborés

B4rm4n est la [Start-Up française de la Semaine] dans le cadre du grand concours Start-Up Presse-Citron.

Fermer