Deux mois d’internet avant coupure pour les mauvais payeurs en difficulté

Le gouvernement va tester un nouveau dispositif afin de ne pas accentuer la fracture numérique des plus démunis. L’état souhaite à partir de l’année prochaine, que les foyers ne pouvant plus régler leurs factures puissent toutefois rester connectés à internet durant deux mois supplémentaires.

Les français passent trop de temps à faire du surf perso au travail

La raison de ce choix réside dans la volonté du gouvernement de respecter le cadre de sa loi pour une République Numérique, votée le 7 Octobre 2016. En effet, même si aujourd’hui les forfaits peuvent valoir entre 15 et 30 euros et que la somme pourrait paraître très abordable pour beaucoup, de nombreuses familles ont du mal à joindre les deux bouts et certaines factures restent impayées.

Loi sur le numérique : l’État va aider les français les plus démunis à payer leurs factures

On entend déjà certains dirent qu’il faut tout simplement couper la ligne, sauf que de nos jours internet est pratiquement devenu incontournable et pas uniquement pour les loisirs, pour effectuer de nombreuses démarches administratives aussi. Un test va donc être mené à partir du 1er janvier 2017, dans les départements de la Haute-Saône et de la Seine-Saint-Denis, pour expérimenter une nouvelle aide baptisée : « aide au maintien de la connexion internet ».

Cette aide sera versée à toute personne ou famille ayant des difficultés à payer leur abonnement, comme le souhaite la loi sur le numérique. La secrétaire d’État chargée du Numérique, Axelle Lemaire a déclaré il y a quelques jours : « Internet est un bien essentiel, son accès doit devenir un droit comme l’accès au gaz, à l’eau ou à l’électricité ».

Il s’agit d’un nouveau droit pour les familles au quotient familial faible et pour les bénéficiaires du RSA. La Fédération française des télécoms et les quatre FAI (fournisseurs d’accès à internet) nationaux ont décidé de signer une charte, afin de respecter ce répit de deux mois, garantissant une conservation de la ligne, sans coupure et sans diminution de débit. Une sage décision, pour éviter de compliquer un peu plus la vie des plus modestes, car chacun admettra que les démarches faites auprès de la CAF, de pôle emploi ou même des impôts, sont plus efficaces et plus rapides sur internet que dans les locaux.

Des effacements de dettes pourront aussi être accordés par les FAI sans dépasser les « 100 euros par ménage sur une période d’une année ». Si cette expérimentation s’avère efficace, cette aide pourrait se démocratiser à tous les départements en 2018.

Source


Un commentaire

  1. « sans coupure » OK mais pourquoi « sans diminution de débit » ? avec une ligne à 2 mégas on peut parfaitement effectuer toutes les « les démarches faites auprès de la CAF, de pôle emploi ou même des impôts ».

    Je ne dis pas ça pour aller dans le sens d’une diminution de débit ce qui de toute façon ne changera pas grand chose pour les opérateurs voir même leur coûtera moins cher de laisser le débit tel quel que d’effectuer de modifications de configuration sur les équipements, mais c’est juste pour relever l’argument que je trouve médiocre.

    Je note aussi une contradiction car d’un côté on parle « d’une aide versée » et de l’autre « les quatre FAI nationaux ont décidé de signer une charte, afin de respecter ce répit de deux mois » donc soit c’est une aide qui paie les 2 mois au FAI soit les FAI acceptent de prendre à leur charge le délais de 2 mois.

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
xiaomi-mix
Le Xiaomi Mix a les dimensions de l’iPhone 7 Plus mais un écran de 6,4 pouces

Pour le design, Xiaomi a largement devancé Apple !

Fermer