Fairphone, le smartphone équitable dépasse les 12.000 précommandes

Fairphone se veut être le premier téléphone équitable. L’équipe qui s’occupe du projet a fièrement annoncé hier le franchissement de la barre des 12.000 précommandes.

Qu’on se le dise, le concept de smartphone s’accorde assez peu avec des notions telles que le respect de l’environnement ou le commerce équitable. C’est pourquoi un collectif néo-zélandais a lancé un projet nommé Fairphone, téléphone éthique et respectueux de l’environnement. L’initiative n’est pas toute jeune puisqu’elle a déjà trois ans mais le téléphone n’est sur les rails que depuis environ deux mois. En plein démarrage, Fairphone se voudrait confiant et annonce sur son compte Twitter un nombre de précommandes qui aurait atteint 12.000 sur un objectif de 20.000.

Mais avant d’aller plus loin, revenons sur ce qu’est le projet Fairphone et sur ce qu’il propose vraiment. Tout d’abord, l’objectif affiché par les Néo-Zélandais est un smartphone qui respecte avant tout le commerce équitable. En deuxième arrive la notion de respect de l’environnement. Bien évidemment, il est impossible de construire un téléphone 100 % propre sur tous les aspects. Par exemple la tantalite (indispensable) est issue d’importants gisements qui financent des trafics d’armes meurtriers en Afrique Centrale. Sans pour autant pouvoir s’approvisionner ailleurs, l’équipe de Fairphone s’est assurée que le précieux composant qu’elle achetait ne servait pas à financer ces sombres trafics.

FairPhone

Au niveau technique, Fairphone propose un processeur quadricÅ“ur 1,2 GHz, un écran tactile 4,3 pouces (960×540), 1Go de RAM, 16 Go de stockage et deux appareils photos : un face avant (1,3 mégapixels) et un face arrière (8 mégapixels). Le téléphone sera de base livré sous Android 4.2. Il coutera 325 euros (hé oui, acheter équitable, ça a un prix). espère

Bien évidemment, de par ses idées et ses principes, le Fairphone n’espère pas connaitre un succès commercial équivalent à ceux des grands constructeurs de téléphones. Avec son objectif de 20.000 appareils vendus, le constructeur souhaite, en plus de proposer un produit ‘sain’, prouver qu’il est aujourd’hui encore possible de produire un mobile tout en respectant l’humain et la planète du mieux possible. Bien évidemment, comme dit précédemment, ces principes et cette manière de penser à un prix. Un prix plutôt élevé qui réservera Fairphone à quelques personnes qui auront les moyens de se l’offrir.

L’initiative se doit d’être saluée et ce genre de projet mérite qu’on en parle. Avec ses 12.000 précommandes annoncées hier, Fairphone commence à faire un peu de bruit et on ne peut que lui souhaiter que cela continue.

Rendez-vous sur le site de Fairphone.


19 commentaires

  1. 352 € pour un smartphone de cette gamme, c’est plus que raisonnable ! Par contre il ne semble pas avoir de GPU…

  2. J’ai du mal a comprendre, en quoi est-il cher?!?
    Face a un Wiko ou Huawei je veux bien mais face aux tarifs pratiqués par les grands constructeurs c’est plus que raisonnable!

  3. « Il coutera 325 euros (hé oui, acheter équitable, ça a un prix) » Heu, combien coûte un Iphone 5 16go ?

  4. On approche de la perfection ne manque plus que la possibilité d’installer l’OS de son choix parmi ceux disponibles actuellement et quelques ancêtres (petite pensée pour Maemo 5 :'( )

  5. Jabba le forestier on

    325€, c’est quand même 2 fois moins cher qu’un Iphone !

  6. Je ne comprends la vision sur le prix, pour moi la conclusion est tout autre: On peut avoir un smartphone équitable à un prix normal pour un tel appareil ! Mais en fait c’est évident, le coût de la main d’œuvre dans un smart phone c’est vraiment pas grand chose.

  7. Effectivement, 325 € pour ce genre de produit, c’est plus que raisonnable ! 🙂

  8. Axel-Cereloz on

    Le prix n’est pas non plus excessif mais disons que les specs sont un tout petit peu faibles. Après, le produit reste relativement correct en plus de la valeur ajoutée équitable.

  9. Tout dépend s’ils ont prévu un Android avec une surcouche ou non. Mais si une mise à jour Android 5.0 est prévu, les specs sont largement suffisantes (sauf pour des jeux 3D super gourmands, et encore…)

  10. Une autre différence notable avec les constructeurs classique, c’est la transparence totale sur la production. La seule information sur un produit, en général c’est la pub… Si on arrive à étendre ça aux ordis, on progressera vraiment ! Même sans l’avoir acheté, au moins le consommateur va être conscient que toute la filière de production d’un téléphone classique est néfaste. Et ça le cultivera en géopolitique pour les conflits armés en RDC 😉

  11. « Le monde est dangereux à vivre, non pas tant à cause de ceuxi font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire » Albert Einstein. Cette idée de Fairphone est excellente… et j’espère qu’elle incitera à d’autres initiatives !

  12. slow is fast

    as t on réellement besoin d’un iphone même a 325 euros?!!

    set you free!! be someone not just anybody

    démarche néanmoins intérréssante

  13. Il est prévu de pouvoir installer le système d’exploitation de son choix. Sauf erreur, pas dès la première version, mais ça viendra. Le choix sera probablement Android, Ubuntu ou Firefox OS.

    En effet, ce n’est pas 100% propre, mais si on lit l’ensemble du projet, on comprend que ce n’est pas l’objectif. Ils ne cherchent pas à atteindre une utopie, mais à prouver qu’il est possible de faire plus ouvert et plus transparent, afin de permettre aux consommateurs d’avoir le choix en toute conscience. On ne parle pas de transformer le monde, et de nourrir tous les mineurs et ouvriers maltraités et sous-payés de la filière, mais de pousser les grands acteurs à la réflexion. Si le projet Fairphone a du succès, les autres acteurs seront dans l’obligation d’en prendre acte, et d’agir en conséquence.

    Quant au prix, il est plus que raisonnable, au vu des prix des autres appareils du marché. Et pour ceux qui ont peur de payer, il n’y a qu’a attendre de se faire niquer par les opérateurs avec leurs soi-disant subventions dans lesquelles ils sont les seuls gagnants. Il y a déjà des opérateurs intéressés par le Fairphone.

  14. Bonjour, petite précision, FairPhone est porté par un collectif Hollandais et non pas Néo-Zélandais comme cité à plusieurs reprises. Cdt

  15. Un aspect qui n’est pas du tout abordé dans l’article ni dans les commentaires est la durabilité du produit. J’avais lu quelque part que l’équipe Hollandaise (merci d’avoir corrigé) souhaitait lutter contre l’obsolescence programmé en proposant un téléphone robuste et facilement réparable. En ce qui me concerne, c’est l’élément qui me fera préférer le fairphone à tout les autres téléphones sur le marché.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
The Syrian Electronic Army prend le contrôle du Twitter de Reuters

Lundi, le compte Twitter principal de l’agence de presse Thomson Reuters a été hacké. Son contrôle a été pris par...

Fermer