Faites de la musique en ligne avec Google : JAM with Chrome… C’est l’Hebdo Musique & Web

Google n’en a pas fini d’expĂ©rimenter dans l’univers musical. Toujours dans le but de satisfaire et impressionner ses utilisateurs musiciens (ou non), l’Ă©quipe amĂ©ricaine dĂ©veloppe de nouveaux dispositifs qui vous divertiront en ligne. Le dernier en date ? JAM with Chrome. ÉlaborĂ©e par les ingĂ©nieurs du Google Creative Lab, cette application web se prĂ©sente donc

Google n’en a pas fini d’expĂ©rimenter dans l’univers musical. Toujours dans le but de satisfaire et impressionner ses utilisateurs musiciens (ou non), l’Ă©quipe amĂ©ricaine dĂ©veloppe de nouveaux dispositifs qui vous divertiront en ligne.

Le dernier en date ? JAM with Chrome. ÉlaborĂ©e par les ingĂ©nieurs du Google Creative Lab, cette application web se prĂ©sente donc comme une nouvelle expĂ©rience musicale collaborative accessible depuis votre « navigateur prĂ©fĂ©rĂ© » (Chrome, forcĂ©ment). BasĂ©e sur diffĂ©rentes technologies Web et produits Google, elle vous permet de jouer de la musique en temps rĂ©el avec trois amis au maximum.

Google remplace donc un peu votre garage. Plus besoin apparemment de s’encombrer avec des instruments. Ayez juste un ordinateur et une connexion Wifi pour improviser / composer avec vos amis.

Et en détails, ça donne quoi ?

Quelque soit votre niveau musical, vous pouvez composer ou improviser avec vos amis oĂč que vous soyez dans le monde. Pratique pour faire passer le temps dans une salle d’attente !
Google vous propose la sélection de plusieurs instruments, 19 au total. De la batterie au piano, en passant par la basse ou encore la guitare acoustique, il y a de quoi composer un peu dans tous les styles musicaux.

Google a bien sur pensĂ© Ă  nous et notre aisance musicale. Ainsi, vous aurez le choix entre le mode EASY et ses fonctions de lecture automatique, ou le mode PRO qui vous laissera une totale libertĂ© pour jouer avec le clavier de votre ordinateur. Bon, il faut bien avouer que ce n’est pas facile facile de jouer avec son clavier AZERTY. Il faudra donc s’y habituer un peu… Une question de temps. Pour l’instant, je ne suis arrivĂ© qu’Ă  enchaĂźner correctement « Smoke On The Water ». Pas de quoi attirer de potentielles groupies, mais j’y crois !

Un fois que vous maniez bien l’interface, vous pouvez inviter vos amis Ă  jammer en ligne. Google a bien sur pensĂ© Ă  intĂ©grer les rĂ©seaux sociaux (Twitter, Facebook, Google+) pour envoyer des invitations sans trop se fouler. Les premiers Ă  rĂ©pondre seront les premiers Ă  rejoindre votre groupe. Donc mieux vaut rĂ©flĂ©chir Ă  deux fois avant d’inviter ses amis. Surtout : Ă©vitez d’inviter un ami qui n’a pas le sens du rythme. SincĂšrement, ça risquerait de ruiner une amitiĂ© de plusieurs annĂ©es.

MĂȘme si un mĂ©tronome pourra aider tout le monde Ă  rester dans le rythme, vous pourrez rappeler Ă  l’ordre vos amis et discuter avec eux via le chat qui est mis Ă  votre disposition. Pratique pour dĂ©battre sur votre prochain tube. Avec un peu d’entraĂźnement, ça ne derait pas ĂȘtre trop dur d’arriver Ă  Ă©galer les mĂ©lodies binaires des DJs les plus cĂŽtĂ©s du moment.

D’un point de vue technique, Google s’est appliquĂ© Ă  utiliser les outils qui font leur fort. Du HTML5, du CSS3 et des API audios qui recrĂ©ent en temps rĂ©els les instruments avec une qualitĂ© sonore plus que respectable. Le tout agrĂ©mentĂ© d’une technologie cloud pour faire face aux exigences de trafic des internautes, et vous avez une application bien ficelĂ©e.

En rĂ©sumĂ©, Google nous a encore dĂ©veloppĂ© un petit bijou qui devrait en amuser un certain nombre. Bon, ne vous leurrez pas tout de mĂȘme, ça ne remplacera jamais votre Fender et votre ampli Marshall.
Non, mais il semblerait que Google marche de plus en plus dans les pas d’Apple, fameux dĂ©veloppeur du logiciel Garage Band. Google se dirige donc rapidement vers le dĂ©veloppement de la MAO (Musique AssistĂ©e par Ordinateur) en ligne. Un moyen toujours plus innovant de composer, et ça, je ne peux qu’approuver.

Jammer avec Chrome dĂšs maintenant en cliquant ici et n’hĂ©sitez pas Ă  partager vos premiers sons !

5 commentaires

  1. Du fun quoi ! C’est bien de le faire savoir. Je clap et rĂȘve des jours oĂč je pourrais me dire : mon poulet, arrete ce que tu fais, on prend quelques heures lĂ , et crois moi ca va chier, il faut jammer. il faut se divertir un peu , mon poulet, regarde toi tu es au bord du suicide….

    Mais en ce moment je peux pas trop, Work hard… for barely nothing.

Lire les articles précédents :
Instagram_IVoted-Presse-Citron
Instagram également en baromÚtre de la présidentielle américaine

Twitter et Facebook ont été les véritables chambres d'écho des élections américaines avec des records à la clef. Mais Instagram...

Fermer