Faudrait-il arrêter d’acheter des anti-virus ?

Selon John McAfee, l’antivirus est mort ! Et il n’est pas le seul à l’affirmer.

Pirate hacker binaire pixabay sécurité informatique

Acheter un antivirus pour protéger son ordinateur, est-ce encore un bon investissement en 2015 ? Selon John McAfee, l’ancien PDG de l’entreprise McAfee, qui vend des anti-virus, ce type de produit ne vous sera plus d’une grande aide.

Durant une récente intervention sur le site Reddit, il a répondu à une question sur ce qu’il préfère utiliser pour se protéger et voici ce qu’il a déclaré :

« Je n’utilise pas d’antivirus. Je pense que c’est mort et basé sur une ancienne technologie qui n’est plus pertinente. Les kits de hackers sortent 10 fois plus vite. L’anti-virus est un système dénué de sens ».

Après, il faut savoir que John McAfee n’est pas le premier à dire que l’antivirus est mort. Il y a un an, Brian Dye, vice-président de Symantec (qui vend la solution Norton Antivirus), responsable de la sécurité informatique, déclarait lui aussi que l’antivirus « c’est mort », durant un entretien avec le Wall Street Journal, ajoutant que l’entreprise ne compte plus trop tirer des revenus de ce produit. Mais sa position est bien entendu plus modérée. D’après les estimations de Dye, les antivirus ne détectent plus de 45 % des attaques.

(Sources : 1 / 2 )


Nos dernières vidéos

10 commentaires

  1. Moui…. Les trois produits cités sonr devenus des « logiciels sécurité » dont l’anti-virus n’est qu’un élément. Ce qui limite beaucoup la portée des déclarations je trouve.

    • Valérie Martin on

      Logiciel de sécurité c’est bien beau, quand tu vois Avast qui flingue le paiement sur le net pendant près de 4 mois… on peut se poser des questions :
      http://www.le-paiement-sur-int.....ecure.html

  2. Je n’ai jamais utilisé d’antivirus payant, un gratuit me suffit… Peut-être que si je ne l’avais pas, ce serait pareil, je n’en sais rien, en tout cas je n’ai jamais eu de virus à ma connaissance (mon ordinateur a 6 ans).

    • A ta connaissance… en même temps c’est aussi le but d’un virus : infecter sans qu’on le sache

  3. Quoi ça existe encore ce débat? Une firme privée, conçoit un OS, dont une grosse partie de son modèle économique tient au fait qu’il n’est pas stable. Vient ensuite se greffer sur ce modèle économique un pan complet de sociétés qui ne vivent que parce que l’OS n’est pas stable, et pas sécurisé par défaut (antivirus, antimalware, parefeux etc etc). Comment avoir confiance? Ajouter peut être un peu de parano là dessus, en imaginant que certaines boites paient et développent les virus/malwares et/ou entretiennent la psychose et voilà… Aaah si seulement le code source était ouvert…

  4. Bonjour

    Le pire c’est quand on apprend que des AV espionnent à notre insu : L’antivirus Avast peut accéder à vos données personnelles

    http://www.securiteoff.com/exc.....sonnelles/

  5. Il suffit de configurer votre Windows avec un compte non admin et un compte admin sur lequel vous n’allez pas. Ainsi pour installer un logiciel (ou un virus) il faut taper le mot passe admin.
    A vous de ne pas télécharger n’importe quoi. Super efficace avec des ados, vous ne leur donnez pas le mot de passe Admin bien entendu.
    Mis en place dans une salle info utilisée par des collégiens. Pas de virus en vu.

  6. Pingback: – Faudrait-il arrêter d'acheter des anti-virus ? – Presse-citron (Blog) | nieuws cookies verwijderen

  7. Pingback: Faudrait-il arrêter d’acheter des anti-virus ? - ATN INFORMATIQUE INTERNET

  8. Un antivirus seul ne peut suffire à la politique de sécurité informatique d’une entreprise. Il sera généralement nécessaire d’effectuer un audit de sécurité informatique et de mettre en place une politique qui tienne à la fois compte de l’infrastructure technique mais aussi des facteurs de risque humain. A cela, il nécessaire d’utiliser tous les moyens pour protéger les intrusions au sein de son entreprise. Ou il existe des solutions antivirus professionnelles, accompagné par un support à distance, est disponible pour quelques euros par mois et par postes.

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Huawei vise désormais la place numéro une !
Huawei veut désormais dépasser Apple et Samsung

Huawei a été sacré numéro trois mondial et entend bien poursuivre son ascension jusqu’à détrôner un jour ses concurrents Apple...

Fermer