Finalement, Winamp ne va pas mourir…

Finalement, l’histoire de Winamp ne s’achèvera peut-être pas : l’application d’AOL pourrait être rachetée par Radionomy.

2014 ne verra peut-être pas le shutdown de l’application Winamp, comme cela aurait été prévu par AOL. Au mois de novembre, TechCrunch (qui est possédé par la même entreprise que Winamp) avait annoncé la fin de Winamp pour le 20 décembre. D’après le site, à l’époque, Winamp n’allait plus être disponible sur le lien de téléchargement officiel et les services liés au lecteur média n’allaient plus être disponibles. En substance, Game Over.

Mais voilà, il y a un changement de programme. Le même site a annoncé que finalement, un deal serait programmé avec une entreprise pour le rachat de cette appli. Il ne s’agit ni plus ni moins que de Radionomy, un agrégateur de radio en ligne et dont le QG se trouve à Bruxelles. Radionomy, qui est disponible sur le web ou via une application mobile, propose près de 6.000 radios en ligne (dont l’une des plus populaires est la chaine Radionomix). Le service compterait faire l’acquisition de Winamp mais aussi de Shoutcast, également détenu par AOL.

Shoutcast devrait permettre à Radionomy d’enrichir son catalogue de stations radio en ligne tandis que Winamp servira probablement à intégrer de nouvelles fonctionnalités, sans oublier le buzz qui pourrait découler de la transaction.

Dans les années 90, alors que le grand public était en train de découvrir le format mp3, Winamp était la crème de la crème en matière lecture audio sur ordinateur et facilitait énormément les manipulations. Plus tard, Winamp a été racheté par AOL pour $80 millions. Mais depuis 2011, il semble qu’AOL n’ait pas vraiment su quoi faire de cette appli. La dernière actualité en date est la sortie de la version Android en 2010.

Mais bien que Winamp soit quelques peu dépassé et n’ait plus vraiment grand-chose d’unique, cela fait tout de même plaisir de savoir que l’appli ne sera peut-être pas morte. Rien que la vue de cette fenêtre réveillera certainement de la nostalgie chez nombreux de nos lecteurs.

En ce qui concerne l’acquisition, on ne connait pas beaucoup de détails. Mais d’après les sources de TechCrunch, ce ne serait plus qu’une question de jours avant que le lecteur média ne devienne la propriété d’une autre entreprise.

A lire : en 2013, Yahoo a débranché le moteur de recherche AltaVista

(Source)


8 commentaires

  1. Pourquoi nostalgie ?

    J’ai la fenêtre sous les yeux pour la musique que j’ai dans les oreilles 😉

    il faudrait que je vois ce que cela donne sur android pour écouter ma musique en pseudo aléatoire (tri aléatoire de la playlist) car les applis d’origine repassent toujours les mêmes titres en oubliant une partie de ceux qui sont à dispo (sur HTC c’est sûr hélas, sur Samsung j’ai un doute aussi mais pas encore assez de recul)

  2. Ou alors pas convaincu par les autres solutions que j’ai pu essayer… Sauf un truc encore plus vieux que cela mais dont je ne me souviens plus du nom, il devait y avoir jukebox dedans.

    Et au moins ça a le mérite de tourner sur des poste XP comme je peux encore avoir à en utiliser au bureau chez les clients !!!

  3. Setra Rkt > Qu’utilisez-vous pour écouter de la musique ?

    Les services en ligne sont certes pratiques, mais la qualité laisse souvent à désirer pour peu que l’on soit un peut attentifs à celle-ci et que l’on dispose d’un matériel décent.

  4. @Tanouky Et on n’a pas forcément partout accès aux services en ligne (streaming interdit voir internet interdit, réseau portable fortement amoindri quand ce n’est pas inexistant dans le RER, sur le trajet du train ou dans mon bureau au fin fond des dessous d’une tour de la Défense 🙂 )

    @Setra Rkt Musicmatch oui, c’était cela, là tu peux parler de nostalgie, c’était quand les journaux fournissaient de bons petits CD bien remplis

  5. Non, ça date au mieux d’XP.

    Sinon j’utilise aussi mon téléphone, mais si je peux utiliser un ordinateur avec du son (ça aussi ça ne marche pas chez tous les clients) j’utilise mon disque et mon winamp sur le disque – il ajoute juste sur l’ordinateur de quoi se souvenir où on en est dans la playlist. Toujours ça d’économisé sur la batterie du téléphone.

    Et je sais que des entreprises interdisent les téléphones à partir du moment où il y a un appareil photo dessus, dès l’accès dans les murs, sociétés hautement stratégiques…

Send this to friend

Lire les articles précédents :
NSA, Snapchat, Skype… Les hackers vous souhaitent une bonne année 2014 !

De nombreux spécialistes avaient déjà prédit que 2014 allait être l’année de la « paranoïa » chez les internautes. Occupé...

Fermer