Fire TV : Amazon lance son boîtier TV

Amazon a profité d’un événement spécial qui se tenait à New York pour dévoiler la set-top-box Fire TV ainsi qu’un contrôleur de jeu vidéo pour l’accompagner.

Fort de son succès avec les tablettes Kindle Fire, Amazon se lance dans le marché des set-top-boxes avec la Fire TV. Le petit boîtier a été dévoilé hier à l’occasion d’un événement tenu dans la Big Apple.

Amazon_Fire_TV_a

La Fire TV est une petite set-top-box qui permet d’accéder à des émissions TV et des films provenant d’Instant Video (service d’Amazon) ou d’autres services. Parmi les différents services auxquels elle permet d’accéder, il y a également : Hulu Plus, Vimeo, Netflix, Ted, NBA, WatchESPN, YouTube, la géniale application Plex… Il y a également des applications de musique : Pandora, iHeartRadio et TuneIn. Une section photos permet, elle, d’afficher les images sauvegardées dans Amazon Cloud Drive.

Amazon_Fire_TV_c

Mais, la Fire TV peut également jouer le rôle de console avec des titres d’ores et déjà annoncés par Disney, Electronic Arts, Gameloft et Ubisoft. Les joueurs pourront utiliser la télécommande, une tablette ou bien le contrôleur Fire proposé séparément pour 40 dollars.

Amazon_contrôleur_Fire

La télécommande se connecte à la Fire TV en Bluetooth. Elle dispose d’une croix directionnelle et de 7 boutons. L’un d’entre eux se distingue avec le symbole d’un microphone. Il permet à l’utilisateur de parler dans la télécommande afin d’effectuer des recherches vocales.

Les possesseurs de tablettes Fire HDX pourront l’utiliser comme second écran fonctionnant de concert avec la Fire TV. Des notifications X-Ray (métadonnées pour des films, des émissions TV et de la musique) seront ainsi affichées.

Côté hardware, la Fire TV est équipée d’un SoC Qualcomm Snapdragon avec processeur quad coeur cadencé jusqu’à 1.7 GHz et processeur graphique Adreno 320. Il ne faudra donc pas s’attendre à des jeux vidéo plus spectaculaires que sur smartphones ou tablettes. Le SoC est épaulé par 2 Go et le stockage est assuré par 8 Go de mémoire flash.

La Fire TV est capable de décoder des flux vidéo 1080p. Elle dispose de sorties HDMI et audio optique (SPDIF) plus un port USB. Elle supporte le Bluetooth et le WiFi sur deux bandes mais dispose également d’un port Ethernet.

Amazon_Fire_TV_b

Enfin, son encombrement est très réduit puisqu’elle ne mesure que 12 cm par 12 cm et seulement 1.78 cm d’épaisseur (pour un poids de 281 grammes).

Amazon la propose d’ores et déjà aux Etats-Unis au tarif de 99 dollars. Pour l’heure, la firme de Jeff Bezos n’a pas évoqué de lancement dans d’autres pays.


2 commentaires

  1. « Il ne faudra donc pas s’attendre à des jeux vidéo plus spectaculaires que sur smartphones ou tablettes » -> Au contraire ! Les jeux seront surement en streaming, grâce au nouveau produit « AppStream » d’amazon : http://aws.amazon.com/fr/appstream/ (d’où le décodage 1080p…)

  2. Rénald

    @Fatabbot :
    « Les jeux seront surement en streaming » :
    les jeux annoncés pour l’heure sont des jeux qui ne fonctionnent pas via AppStream mais sont exécutés par la Fire TV. Par ailleurs, je reste sceptique sur le streaming des jeux exécutés sur des serveurs au jour d’aujourd’hui (même si l’industrie du jeu vidéo se dirige droit vers ça : Sony avec « Now » par exemple).

    Dans l’absolu, c’est top. Mais dans la pratique, on sait que ce sera limité pour l’instant car tout le monde n’a pas la fibre optique (or il faut du 60 ips) et il y a aussi des problèmes éventuels de lag (voir Xbox One et ses promesses de Cloud–>à part les Drivatars de Forza 5, il n’y a quasiment rien). Attendons de voir sur pièce donc avant de s’emballer.

    « d’où le décodage 1080p » : c’est aussi et avant tout pour le streaming de vidéo ! 😉

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Armiga, un projet pour faire revivre la légendaire Amiga

Armiga est un projet qui a pour but de proposer une machine capable de lire les disques de l'Amiga 500,...

Fermer