Mozilla a annoncé l’intégration de la Social API dans les prochaines versions de son navigateur Firefox. Alors que la version 16 de Firefox vient tout juste de débarquer, se faisant remarquer par la faille de sécurité dont elle était victime, Mozilla planche déjà sur ses futures versions qui intégreront des nouveautés importantes à destination des réseaux communautaires.

Mozilla a annoncé l’intégration de la Social API dans les prochaines versions de son navigateur Firefox.

Alors que la version 16 de Firefox vient tout juste de débarquer, se faisant remarquer par la faille de sécurité dont elle était victime, Mozilla planche déjà sur ses futures versions qui intégreront des nouveautés importantes à destination des réseaux communautaires.

En effet, dès la version 17, Firefox pourrait embarquer la Social API qui comme son nom l’indique permettra à Firefox de s’enrichir de fonctionnalités sociales. Via son wiki, la fondation annonce qu’il sera possible de voir l’état de connexion de ses contacts, de démarrer ou rejoindre une conversation mais aussi de suivre ses contacts sur les réseaux sociaux au moyen d’une barre latérale dédiée. A ce propos, Mozilla annonce déjà travailler avec Facebook pour l’intégration de Facebook Messenger mais d’autres réseaux sociaux devraient être rapidement de la partie puisque le projet se base sur celui d’Open Search qui permet d’ajouter facilement un moteur de recherche dans Firefox.

Si le projet est intéressant, il n’est pas novateur puisque des navigateurs tels que Rockmelt, dont Eric nous parlait récemment, intègrent déjà des fonctions sociales avancées, sans oublier la messagerie Thunderbird qui a également pris le virage des réseaux sociaux en les intégrant dans sa dernière mouture.

metro screenshot small Firefox à lassaut des réseaux sociaux

Firefox sous Windows 8

Les réseaux sociaux pour relancer Firefox ?

On peut d’ailleurs se demander si la fondation Mozilla voit dans le web social un moyen de se démarquer. En effet, difficile de nier que l’ogre Chrome a fait de l’ombre à Firefox, les chiffres à la rentrée allaient d’ailleurs dans ce sens avec une tendance à la baisse pour le navigateur libre alors que le navigateur de Google ne cesse de voir ses parts de marché grimper. Si le navigateur dit « social » peine à faire de l’ombre aux navigateurs traditionnels, une intégration au sein de Firefox lui permettrait d’avoir un avantage sur ses concurrents en terme de fonctionnalités, mais qu’en est-il en terme d’image ?

Très attaché au fait d’être un logiciel libre, la fondation Mozilla explique oeuvrer «  pour que les utilisateurs gardent le contrôle de leur vie en ligne », la présence des réseaux sociaux de façon native qui font souvent l’objet de questions concernant le respect de la vie privée pourrait bien inquiéter bon nombre d’utilisateurs. De plus, le choix d’une telle intégration peut surprendre quand on sait que Firefox a bâti sa réussite et sa réputation sur ses nombreuses extensions. Enfin, la réussite de Google Chrome nous montre qu’un navigateur est avant tout conçu pour naviguer et qu’il n’est pas toujours nécessaire d’intégrer de nombreuses fonctionnalités natives.

Réponse dans les prochaines moutures de Mozilla Firefox !

(source)