La fondation Mozilla a présenté au Mobile World Congress de Barcelone son système d’exploitation mobile, Firefox OS. D’abord destiné aux mobiles d’entrée de gamme et aux pays émergents, celui-ci pourrait bien séduire d’autres segments de marché.

L’actu Mozilla se bouscule en ce moment. Après l’arrivée de Firefox 19, puis Firefox 20 Beta en une semaine, la fondation Mozilla vient de dévoiler une version déjà très aboutie de son système d’exploitation mobile à l’occasion du Mobile World Congress qui se tient cette semaine à Barcelone.

Fidèle à son credo de liberté et d’ouverture, et à son ADN cent pour cent Web, Mozilla a présenté un système d’exploitation mobile d’un nouveau genre dont le cœur est constitué essentiellement de technos issues du Web, comme HTML5 et JavaScript. Un choix qui, au-delà du respect de l’esprit Mozilla (respect des standards, interopérabilité, personnalisation, possibilité de modification du code…), va aussi en direction des développeurs, qui pourront relativement facilement  créer des applications en s’appuyant sur leurs connaissances dans les langages du Web, et s’affranchir des contraintes liées aux autres plateformes.

Firefox OS1 [MWC2013] Firefox OS, une bouffée dair frais dans le mobile ?

La démo de Firefox OS sur smartphone présentée par Tristan Nitot, président de Mozilla Europe, montre un OS sans grande révolution en terme d’interface, mais cependant plutôt alléchant pour ceux qui cherchent une alternative aux « big four » que sont iOS, Android, Windows Phone ou BlackBerry. Avec cet OS, Mozilla vise d’abord des mobiles d’entrée de gamme et les pays émergents, principalement en Amérique du Sud et Europe de l’Est, en partenariat avec des constructeurs comme Alcatel, LG, ZTE ou Huawei.

Capitaliser sur la popularité de Firefox

Cela étant, même dans les pays dits « riches », je ne doute pas un instant que cet OS pourrait remporter un net succès, et ce pour plusieurs raisons : tout d’abord, la communauté « potentielle » des développeurs est probablement très large, car elle correspond à celle des développeurs Web, ce qui présage un accès aux développement d’apps bien plus large et donc un enrichissement rapide de l’app store Firefox OS. Ensuite, l’intérêt des clients pour un OS aux couleurs de leur navigateur favori, avec toutes les interactions et passerelles que cela suppose, sera certainement loin d’être anecdotique. Enfin, les prix probablement plus abordables des smartphones estampillés Firefox OS constitueront sans aucun doute un attrait supplémentaire, sans oublier le fait d’avoir un smartphone « différent ».


MWC 2013 : FireFox OS tournant sur le ZTE Open par CNETFrance