Mozilla refuse de lancer une version iOS de son navigateur Firefox tant que la politique d’Apple ne leur permettra pas d’utiliser le même moteur de rendu que Safari.

Si vous vous sentez concerné par la question du logiciel libre, vous trouverez certainement dommage que le navigateur au panda roux ne soit pas présent sur iPhone & iPad.

En fait non, si vous êtes VRAIMENT concerné par le logiciel libre, vous n’avez probablement pas mis les pieds dans un Apple Store.
Mais il est reste dans le domaine du possible d’être un utilisateur de Firefox sur son ordinateur et de posséder le smartphone d’Apple (levez la main si c’est votre cas).
Seulement Firefox n’est pas présent sur iPhone… et pour autant que nous le sachions, il n’y sera pas pendant encore longtemps.

firefox mobile Firefox sur iPhone : le désaccord entre Apple & Mozilla
Firefox iOS : la faute à Apple ?

Jay Sullivan (vice-président produit chez Mozilla) a expliqué que la raison majeure pour laquelle Firefox n’est pas sur iOS vient de la politique d’Apple concernant les navigateurs développés par des tiers.
En effet, Apple force les navigateurs-tiers comme Chrome à utiliser un moteur de rendu nommé le UIWebView. Mais pendant ce temps, Apple se réserve le droit d’utiliser le moteur Nitro JavaScript sur Safari Mobile, lui permettant d’être largement plus rapide.
Le combat est donc totalement inégal.

Firefox iOS : Apple invoque des questions de sécurité

Mais il serait prématuré d’imaginer Apple en Satanas et Diabolo du web. En effet, la firme de Cupertino a ses raisons pour refuser l’accès du moteur Nitro JavaScript aux autres développeurs.
Cette raison : la sécurité des iPhone et iPad.
En effet, la plupart des failles de sécurité ayant amenées au jailbreak des iPhone se situaient via son navigateur web. Et si Apple arrive vaguement à colmater les brèches sur Safari, il n’aurait plus aucun pouvoir si d’autres navigateurs l’utilisaient également.

 

Firefox iOS : Mozilla est le grand perdant

Nous sommes donc dans une situation où, si aucun des deux acteurs n’acceptent de mettre de l’eau dans son vin, rien n’avancera.
Cependant Apple n’a aucun avantage à ouvrir le moteur Nitro à Mozilla. Cela l’exposerait à de nouvelles failles de sécurité, tout en armant la concurrence de sa meilleure technologie.
Mozilla n’a donc que très peu de moyens de pression, et sera toujours le plus grand perdant de l’affaire.
En effet, Mozilla ne pourra que perdre des parts de marché tant qu’il ne sera pas présent sur iPhone.
Et avec 55% de l’internet mobile qui se fait via Safari, contre moins d’1% pour Firefox… cette bataille est peut être déjà perdue pour Mozilla.

(source)