Firefox sur iPhone : le désaccord entre Apple & Mozilla

Mozilla refuse de lancer une version iOS de son navigateur Firefox tant que la politique d’Apple ne leur permettra pas d’utiliser le même moteur de rendu que Safari.

Si vous vous sentez concerné par la question du logiciel libre, vous trouverez certainement dommage que le navigateur au panda roux ne soit pas présent sur iPhone & iPad.

En fait non, si vous êtes VRAIMENT concerné par le logiciel libre, vous n’avez probablement pas mis les pieds dans un Apple Store.
Mais il est reste dans le domaine du possible d’être un utilisateur de Firefox sur son ordinateur et de posséder le smartphone d’Apple (levez la main si c’est votre cas).
Seulement Firefox n’est pas présent sur iPhone… et pour autant que nous le sachions, il n’y sera pas pendant encore longtemps.

firefox mobile Firefox sur iPhone : le désaccord entre Apple & Mozilla
Firefox iOS : la faute à Apple ?

Jay Sullivan (vice-président produit chez Mozilla) a expliqué que la raison majeure pour laquelle Firefox n’est pas sur iOS vient de la politique d’Apple concernant les navigateurs développés par des tiers.
En effet, Apple force les navigateurs-tiers comme Chrome à utiliser un moteur de rendu nommé le UIWebView. Mais pendant ce temps, Apple se réserve le droit d’utiliser le moteur Nitro JavaScript sur Safari Mobile, lui permettant d’être largement plus rapide.
Le combat est donc totalement inégal.

Firefox iOS : Apple invoque des questions de sécurité

Mais il serait prématuré d’imaginer Apple en Satanas et Diabolo du web. En effet, la firme de Cupertino a ses raisons pour refuser l’accès du moteur Nitro JavaScript aux autres développeurs.
Cette raison : la sécurité des iPhone et iPad.
En effet, la plupart des failles de sécurité ayant amenées au jailbreak des iPhone se situaient via son navigateur web. Et si Apple arrive vaguement à colmater les brèches sur Safari, il n’aurait plus aucun pouvoir si d’autres navigateurs l’utilisaient également.

 

Firefox iOS : Mozilla est le grand perdant

Nous sommes donc dans une situation où, si aucun des deux acteurs n’acceptent de mettre de l’eau dans son vin, rien n’avancera.
Cependant Apple n’a aucun avantage à ouvrir le moteur Nitro à Mozilla. Cela l’exposerait à de nouvelles failles de sécurité, tout en armant la concurrence de sa meilleure technologie.
Mozilla n’a donc que très peu de moyens de pression, et sera toujours le plus grand perdant de l’affaire.
En effet, Mozilla ne pourra que perdre des parts de marché tant qu’il ne sera pas présent sur iPhone.
Et avec 55% de l’internet mobile qui se fait via Safari, contre moins d’1% pour Firefox… cette bataille est peut être déjà perdue pour Mozilla.

(source)

12 commentaires

  1. Pas sûr que Mozilla soit vraiment le grand perdant..! à force d’être trop restrictif Apple perd chaque jour des parts de marché sur ces smartphones et tablettes..! de plus, le fait de vouloir rendre le jailbreak impossible pour des raisons de sécurité (une excuse bidon pour moi), va avoir l’effet d’une balle dans le pied !
    Cupertino devrait ouvrir les yeux sur le marché actuel des smartphones et tablettes et s’aperçevoir qu’ils sont de plus en plus à la ramasse, que si ils ne lâchent pas un peu les rennes et se croient encore intouchables, il pourrait bien en subir les conséquences !

  2. trop restrictif et j’ai omis, trop cher !
    mauvaise combinaison..!

  3. >> tant que la politique d’Apple ne leur permettra pas d’utiliser le même moteur de rendu que Safari.
    Au contraire, la politique d’Apple les contraint à utiliser le moteur de rendu par défaut.

    Petites étourderies à part, le jour où l’UE viendra fourrer son nez dedans, Apple va devoir faire marcher la planche à billets, on a essayé de pendre Microsoft pour moins que ça…

  4. gloubiboulga on

    « Apple force les navigateurs-tiers comme Chrome à utiliser un moteur de rendu nommé le UIWebView. Mais pendant ce temps, Apple se réserve le droit d’utiliser le moteur Nitro JavaScript sur Safari Mobile, lui permettant d’être largement plus rapide. »
    il me semble que MS a été codamné pour des faits similaires, non..?

  5. A force de vérouiller tout, Apple perd des clients, j’ai par exemple commencer l’aventure avec un Iphone mais pour la tablette j’ai préféré un Android qui permet d’évoluer plus librement. J’ose croire que je ne suis pas le seul et que cela va un jour influer sur la politique d’Apple .

  6. Apple fait ce qu’il veut sur ses produits non ? Quand on achète une voiture avec un autoradio intégré et que le constructeur a décidé de ne pas être compatible avec d’autres marques d’audio, l’accuse-t-on pour cela ?

    On trouve anormal de ne pas pouvoir customiser comme on veut son téléphone, mais c’est quand meme le constructeur qui décide non ? C’est lui qui investit de l’argent. Après, si sa stratégie est mauvaise, il perdra des clients. Tant que le client est averti, libre à chacun d’acheter Apple ou autre.

  7. luckygulli

    Il me semble aussi que MS a été visé quand il lançait son navigateur au démarrage, mais rien ne s’était passé car une part de ce lancement permettait aussi celui des autres navigateurs…

    Mais Apple est une dictature, une secte même… c’est pas nouveau, mais tant que les gens voient que c’est joli tout beau, ils continueront à l’utiliser…

  8. Il est vrai que plus ça vient plus Apple fait de ses objets des boites hermétique à tout ce qui n’est pas pomme.

    A se demander ce que l’Europe pourtant quelquefois pénible en matière de concurrence fait concernant ces pratiques sur son territoire… Elle achète des iPads à ses députés ? ;)

  9. Bof, ne pas avoir Firefox sur mon iPhone et mon iPad ne me dérange pas plus que cela. D’un autre côté, c’est pas ça qui va m’empêcher de reprendre un iPhone quand je changerai le mien.

    Mozilla a besoin de s’adapter aux règles d’Apple s’il désire implanter son navigateur sur l’iPhone et l’iPad et si Mozilla refuse, d’autres vont occuper la place qu’il laisse libre.

  10. Et au delà des raisons de sécurités et de moteur de rendu, il ne faut pas non plus oublier que le principal « investisseur » de Firefox c’est Google. Et on sait à quel point Google et Apple s’apprécient… On a d’ailleurs pu le voir à la sortie de l’Iphone 5, avec Google qui a interdit GMap sur le nouveau smartphone.
    Bref, il y a surement d’autres raisons que celles exprimées publiquement.

  11. @Bastien
    Lorsque l’on achète une voiture, on est libre d’acheter son essence où l’on veut et on n’est pas obligé d’acheter de la musique sur PeugeotStore ou autre…
    Évidement, ce serait injuste pour Apple si l’on obligeait cette société à ouvrir son système (non, je déconne). Bref tant pis pour Mozilla qui fait passer son idéologie avant ses utilisateurs, tant mieux pour Apple qui continue à appliquer ses règlements abusifs ET injustes par rapport aux contraintes imposées à Microsoft.

    Pour les inconditionnels de Firefox, si ce n’est déjà fait, jetez-vous sur Mercury (ipad/iphone). Ce petit bijou permet entre autres de synchroniser ses bookmarks avec son compte Firefox Sync ou d’enregistrer des fichiers sur Dropbox…

  12. Bonjour,

    Votre article comprend des erreurs et l’introduction : « Mozilla refuse de lancer une version iOS de son navigateur Firefox tant que la politique d’Apple ne leur permettra pas d’utiliser le même moteur de rendu que Safari. » est l’exact opposé des faits.

    Pour commencer le moteur de rendu des pages Web n’est pas UIWebView mais WebKit. UIWebView est une API du kit de développement d’iOS qui permet d’accéder au moteur de rendu (WebKit) et au moteur JavaScript (qui s’appelle JavaScriptCore mais qu’Apple nomme Nitro parce que ça fait plus cool dans les communiqués de presse).

    Là ou ça coince :

    1 – Apple n’autorise que WebKit et JavaScriptCore/Nitro sur iOS. Les développeurs de navigateurs comme Google, Opera ou Mozilla ne peuvent pas porter leurs propres technologies.

    2 – Les développeurs ne peuvent accéder directement à WebKit et Nitro, ils sont obligés de passer par UIWebView qui délivre une version bridée de Nitro. C’est pour ça que Chrome est plus lent que Safari sur iOS pour ce qui concerne l’exécution du code JavaScript.

    Ce que souhaite Mozilla, c’est qu’Apple autorise les développeurs de navigateurs à porter leurs propres technologies sur iOS et non les contraindre à utiliser des versions bridées des moteurs d’Apple.

    Pour information, actuellement, les moteurs JavaScript de Google (V8) et Mozilla (SpiderMonkey) sont plus rapides que Nitro dans tous les benchmarks.

    Voir ici : http://arewefastyet.com/

Lire les articles précédents :
Mailbox délivre déjà 50 millions de messages par jour

La start-up Orchestra annonce par la voix de son directeur général que son client de messagerie, Mailbox, délivre pas moins...

Fermer