Flappy Bird : la petite surprise du jour

Maintenant, Google et Apple font un tri et rejettent des copies de Flappy Bird de leurs stores d’applications.

Flappy Bird Tweet b Flappy Bird : la petite surprise du jour

L’histoire de Flappy Bird, suite et fin (peut-être). Il est maintenant impossible de ne pas avoir entendu parler de ce fameux jeu d’oiseau, sauf si vous avez décidé de vous débrancher du web et des réseaux sociaux pendant toute une semaine.

Rappelons tout de même qu’il s’agit d’un petit jeu pour mobiles, disponible pour iOS et Android, qui avait atteint les Top des téléchargements, jusqu’au moment où son développeur, Ndong Nguyen, décide soudainement de le retirer des stores d’application.

Pendant des jours, cette mystérieuse décision a créé de multiples interrogations sur le web, sachant que Flappy Bird générait pas moins de 50 000 dollars par jour en monétisation. Finalement, Ndong Nguyen a expliqué au magazine Forbes que le jeu avait généré trop d’addiction et que cela posait problème.

Lorsque Flappy Bird fut mort et enterré, de nombreux développeurs ont voulu surfer sur le succès de celui-ci et cibler ceux qui seraient peut-être à la recherche du meilleur clone.

Mais voilà, Apple et Google ont apparemment décidé de faire un petit tri sur leurs stores d’application pour rejeter des titres qui auraient voulu copier le regretté Flappy Bird. En anglais, on les appelle les « Flappy Game ». Et il y en a de très nombreux qui ont émergé après le retrait de l’original.

Ceci est compréhensible étant donné les revenus que Flappy Bird aurait pu générer. Celui-ci est devenu encore plus célèbre après son retrait. Certains de ces Flappy Game sont même parvenus à atteindre le Top Chart de l’App Store.

De multiples sources indiquent que des développeurs de ces Flappy Game ont vu leurs titres rejetés par Google et Apple. Nos confrères de TechCrunch ont cité l’exemple d’un développeur canadien qui a proposé un titre baptisé « Flappy Dragon » pour l’App Store. Flappy Dragon ne respecterait pas les règles de l’App Store dans la mesure où le nom du titre « tente d’exploiter une application populaire ». Le développeur a affirmé qu’il a également été rejeté de Google Play.

Et apparemment, l’usage du mot Flappy est devenu tabou pour nommer toute application que vous souhaiteriez lancer sur ces deux stores d’application.

On notera que le phénomène Flappy Bird ne se limite pas qu’aux jeux mobiles. Sur YouTube, vous trouverez un nouveau Hit baptisé « I’m a Flappy Bird » qui parodie soigneusement la vieille chanson « I’m a baby Girl ». De même, la vente de t-shirt « Flappy Bird » est devenu un juteux business. Sur le site t-shirt.com, par exemple, vous trouverez un t-shirt RIP Flappy Bird vendu à 9.999 dollars. N’oublions pas non plus que sur eBay, les smartphones avec le jeu installé dedans peuvent se négocier à des milliers de dollars.

Mais la véritable surprise de jour, c’est cette « annonce » du retour de Flappy Bird. Il est extrêmement difficile de se prononcer sur la véracité de l’information. En effet, il semble que Dong Nguyen n’ait plus communiqué sur le compte @dongatory (qui a annoncé le retrait de Flappy Bird) depuis le 13 février.

Ce « retour » de Flappy Bird est basé sur des publications d’autres comptes Twitter « Dong Nguyen » qu’il est difficile d’authentifier. A cela s’ajoute un drôle de teaser sur YouTube qui annoncerait Flappy Bird 2. Mais encore une fois, impossible de dire qu’il ne s’agit pas d’un fake.

(Source)

4 commentaires

  1. Donc vous citez des vidéos Youtube, des comptes Twitter, des t-shirt à acheter en ligne et pas un seul lien ?? Allo quoi.

  2. Guillaume L.

    Paradoxalement, c’est maintenant Windows Phone être seul à proposer l’appli sur son store.

    Je me demande ce qui est le plus consternant dans toute cette histoire, qu’un tel mini jeux ait eu autant de succès ou toutes ces personnes qui essaient d’exploiter le filon.

  3. Et certains mettent sur eBay en vente des iPhone avec mention en gras « Flappy Bird installé » à des prix inimaginables (me rappelle plus, mais genre 5000$)

Et si vous mettiez votre grain de sel ?

Lire les articles précédents :
Le drôle de bug de l’application MyTF1 (avec des morceaux de France TV dedans)

Un drôle de bug sur iPhone dimanche soir : les programmes de France TV s'affichaient dans l'application iOS MyTF1. Description...

Fermer