Flipboard 2.0 : la consommation d’information post-Reader ?

La nouvelle version de Flipboard apporte une dimension curation qui pourrait, si elle est bien utilisée, offrir la solution à une génération post-Google Reader

Flipboard est un service populaire sur smartphones et tablettes qui vous offre depuis 2010 une manière très confortable de consommer de l’information.

Jusqu’à aujourd’hui, les informations qui vous étaient offertes provenaient globalement soit des liens de vos amis Facebook et Twitter, soit d’un flux rss, soit de grands « editor’s pick » thématiques.

Sauf que, comme de récents événements nous l’ont démontré… le RSS, ce n’est pas vraiment ça.
La technologie n’a jamais vraiment pris auprès du grand public qui n’a jamais compris ce qu’était le RSS.
Le flux RSS est donc très utile pour des personnes averties, des professionnels de l’information… mais qui doivent également composer avec toutes les grandes faiblesses du système.
J’ai ainsi rencontré des « veilleurs » au sommeil léger qui ne pouvaient tout simplement pas suivre avec le flot incessant d’information.
Le coût de la création n’a pas cessé de baisser, et les moyens de filtrages ne sont tout simplement pas bons. Utiliser Google Reader était donc un marathon sans ligne d’arrivée, une course épuisante qui se terminait pas un « tout marquer comme lus » désespéré.

La génération Twitter & Facebook

Des personnes se sont félicitées (et pas plus loin que dans les commentaires de Presse-Citron) pour expliquer que nous n’avions pas besoin du RSS à une époque où Twitter existe.
Sauf que les liens Twitter et Facebook, ce n’est juste pas une alternative envisageable lorsqu’il s’agit de faire de la veille.
Je trouve très joli le discours d’une sorte de suivi social où vous ne suivez plus des sources d’information, mais des humains, des individualités qui vont vous donner l’information que vous désirez de manière plus qualitative, avec la promesse d’un dialogue possible.
Ce que je pense au final de ce discours : « bullshit ».

Ce système est le plus bruyant possible. Je le sais d’après mon expérience personnelle. Et je ne vais froisser personne en me choisissant comme mauvais exemple.
En effet, sur mon compte personnel @Vaelentin, je tweet à propos de mon sujet de prédilection qui est l’écosystème start-up français.
Mais je vais aussi mettre des photos de ce que je mange sur Instagram de temps à autre et partager des réflexions futiles sur mon quotidien. Et avec un peu de chance, je vais poster un lien vers une connerie dont le web à les secrets et qui va ruiner vos espoirs de productivité un vendredi matin.
Et quelqu’un qui me suivrait pour avoir des infos start-ups devra subir tout ce bruit que je lui inflige à longueur de journée.
Twitter n’est pas un mode de consommation de l’information convenable.

Le nouveau Flipboard : la bonne solution ?

Alors c’est peut-être trop tôt pour le dire, mais j’ai l’impression que ce nouveau Flipboard pourrait bien être la terre promise que recherchaient les âmes errantes depuis la fermeture de Reader.
L’équation est simple : le public ne veut plus de l’exhaustivité d’un Google Reader.
Il ne veut pas non plus du fouillis bruyant d’un Twitter.
La solution se trouve donc dans des agrégateurs de news intelligents qui vont apprendre grâce à un algorithme (comme Zite) ou une solution de curation efficace qui serait utilisée par des power users influent.

Je veux une personne que je connais… que je reconnais comme ayant une légitimité sur le web français, pour créer un magazine avec l’ensemble des actualités du secteur.
Pourquoi faire une veille complète sur les Interfaces Riches si Fred Cavazza venait prendre le temps de créer un magazine pour rassembler toutes les publications sur le sujet.
Evidemment, maintenant que Flipboard propose un excellent outil pour faire une curation simple et agréable, il faut trouver la raison qui poussera une personne légitime dans un milieu à faire une veille et un magazine sur le sujet.
Pour avoir accès à un magazine où l’ensemble des articles sont sélectionnés avec soin par un expert, je serais prêt à donner 1 ou 2€ par mois.
Et cela permettrait à Flipboard de rémunérer les curateurs et leurs donner la petite motivation supplémentaire qui va les amener à utiliser leur temps pour ce magazine.
Nous avons un bel outil, nous avons des utilisateurs à la recherche d’information organisée et de qualité, nous avons un business model… il ne reste plus qu’à se faire rencontrer les trois. A voir ce qu’en pense Flipboard.

 


12 commentaires

  1. Perso j’utilise désormais feedly. On voit actuellement fleurir des dizaines d’outils et autant de comparatif sur Flipboard vs Feedly vs Youmag vs Hootsuite vs …. etc ..

    Je crois qu’il est trop tôt pour dire le(s)quel(s) va se dégager. Beaucoup utilisent l’API Google Reader comme moteur et nous promettent qu’ils mettront à dispo leur propre moteur avant le 01/07/2013. A voir…

    Et puis, certains sont payants au-delà d’un certains nombres de flux et/ou réseaux sociaux. Un autre paramètre à prendre en compte !

  2. Ce qui me dérange dans Flipboard c’est de ne pas pouvoir marquer à Lu/Non Lu des articles sauf à passer par une syncho Google Reader….

    Ou alors je n’ai pas trouvé la subtile options.

  3. Eric

    Sympa, mais depuis hier, et malgré la mise à jour que je viens de faire ce matin, la fonction qui m’était la plus utile, la possibilité d’enregistrer directement un post dans mes favoris Twitter à partir de Flipboard, a disparu. Ou alors elle a changé de place mais je ne la retrouve pas…

  4. Google Reader mort, ok mais pourquoi personne ne parle de Google Flux ? J’ai zappé quelque chose ?
    Merci de m’éclairer…

  5. Très intéressant en effet. Moi ce qui m’énerve avec cette disparition de Google Reader, c’est que tout le monde veut faire pareil. Tout un tas de sites veulent nous proposer la même expérience… Pourquoi ? GReader était le leader dans le domaine à mon goût (avec Feedly qui commençait à s’imposer déjà), mais il n’a jamais évoluer. Alors pourquoi ne pas saisir cette chance qu’un gros tombe, pour essayer justement d’innover dans ce domaine, apporter des choses nouvelles.

    Et je crois, tu me diras si je me trompes que c’est un peu ce que tu dis là. Et Flipboard me parait en effet une solution vraiment très efficace. C’est ça que je veux moi, des solutions innovantes et pas retrouver mon reader car comme tu l’as très bien dit, cet outil est une horreur :/ J’ai plusieurs centaines de news et bon, j’ai adopté une technique aujourd’hui qui consiste à lire en diagonale, mais bon il faut y arriver… Surtout quand on jongle entre des articles anglais/français, c’est dur. Moi ce que j’aimerais (et je sais pas si Flipboard le propose, corrigez moi si je me trompes), c’est un système de « reconnaissance » des news. En gros, grâce aux tags ou aux titres arriver à rassembler les news dans une « pile » qui traite du même sujet, rien que ça, cela ferait gagner un temps fou.

    Enfin voilà, je suis un peu parti dans tous les sens avec mon commentaires, désolé ^.^ Ah et juste pour finir, LE truc que j’attends de Flipboard ou même Zite, c’est d’avoir enfin une version pour ordi !

  6. Alexis : intéressant l’idée de la pile d’articles qui traitent du même sujet !

    En attendant sur Yanobs Reader il est possible d’affecter des scores selons les sujets, pour voir en priorité les articles qui vous intéressent. Un autre moyen d’être plus efficace !

  7. Flipboard est une solution plutot agréable, un peu comme la lecture d’un journal, mag’, etc …
    Je m’en sers au quotidien depuis longtemps maintenant.
    En 2nd Google Flux est pas mal aussi.

  8. Flipboard est intéressant en complément de Feedly je trouve, ça permet de faire le tour de tout ce qui se passe partout sans devoir s’abonner et être surchargé d’infos 🙂

  9. Sinon vous achetez un journal/magazine. Pas besoin d’inventer ce qui existe déjà 🙂

  10. Pingback: La vie après Google Reader ? | Pearltrees

Send this to friend

Lire les articles précédents :
metropolitainio
Metropolitain.io : Le métro parisien à la lumière de la visualisation de données

Metropolitain.io est un projet de visualisation de données urbaines qui vous montrera le métro parisien comme vous ne l'avez jamais...

Fermer