Foo.bar, le drôle de processus utilisé par Google pour recruter des programmeurs

Une nouvelle recrue de Google raconte comment elle a été trouvée par celui-ci, grâce à ses requêtes sur le moteur de recherche.

Lorsque vous avez un casse-tête informatique à résoudre, cherchez les solutions sur le moteur de recherche de la firme de Mountain View.

C’est du moins ce que laisse entendre le témoignage de Max Rosset, nouvelle recrue de Google, qui a été recrutée ou plutôt trouvée grâce aux requêtes qu’elle faisait sur le moteur de recherche.

Comme il le raconte dans une publication de blog sur le site The Hustle, Rosset pensait qu’il n’était pas encore prêt à postuler chez Google. Mais Google n’était pas d’accord.

Alors qu’il se penchait sur un problème informatique dans le cadre d’un projet sur lequel il travaillait, il s’est tourné vers le moteur de recherche de Google pour trouver une solution. Sa requête était : « python lambda function list comprehension ».

« Vous parlez notre langage. Partant pour un défi ? ». C’est le message, très inhabituel, qui est apparu sur son navigateur. Et après quelques minutes d’hésitation, il décide d’accepter le défi.

Max Rosset est alors redirigé vers la page appelée « foo.bar », où il lui est demandé de résoudre une série d’énigmes requérant des compétences élevées en algorithmique.

Foo.bar

Et à la fin (ça lui a quand même pris un certain temps), Google lui a demandé ses coordonnées.

A ce moment-là, il pensait que c’était tout. Pourtant, peu de temps après, il est contacté par un employé de Google qui lui demande de postuler. Et trois mois après le début de cette histoire, il est embauché.

Selon celui-ci, « Foo.bar est une brillante tactique de Recrutement ». « Google l’a utilisé pour m’identifier avant que j’aie postulé ailleurs, et ils m’ont fait me sentir important en le faisant. En même temps, ils ont respecté ma vie privée et ne m’ont pas joint sans explicitement demander mes informations », explique-t-il.

Après, ce n’est pas la première fois que Google utilise son moteur de recherche pour dénicher des talents. Par exemple, un utilisateur du site The Hacker News a raconté il y a un an alors qu’il faisait des recherches sur le langage Python, la page de Google s’est soudainement divisée en deux pour afficher au milieu un message disant « Vous parlez notre langage, voudriez-vous faire un test ? » qui redirigeait ensuite vers www.google.com/foobar/.

(Source)


Nos dernières vidéos

6 commentaires

  1. Vous savez si l’accès est limité aux USA ? J’ai tenté de mettre les paramètres dans l’url mais rien y fait je ne peux me loguer.

  2. Pourquoi foo.bar alors que sur la photo on voit bien que l’adresse mentionne foobar tout attaché et le logiciel aussi ; vous inventez des mots?

  3. pourquoi mettez vous un point entre foo et bar? sur l’adresse comme sur la page on voit bien que c’est attaché : »foobar »

    • Eric

      Parce-que ça s’écrit comme ça, tout simplement, nous n’inventons rien. Allez ici http://www.google.com/foobar/ et regardez le nom en haut de votre onglet de navigateur à droite du G de l’icône Google….

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Amazon Android Underground
Amazon lance l’application Android Underground, vous allez l’adorer !

Le géant du commerce électronique Amazon ayant constaté que son App Shop ne parvenait pas à prendre son envol, a...

Fermer