Depuis le début de ce mois, Foursquare est en train de récupérer la modique somme de 41 millions de dollars en provenance du capital-investissement de Silver Lake, et des capital-risqueurs Andreessen Horowitz, Union Square Ventures, O’Reilly Alpha Tech Ventures et Spark Capital.

Alors que l’argent fourni par Silver Lake sert principalement à rembourser la dette, les sommes en provenance des autres fonds de capital-risque se présenteront sous la forme d’obligations convertibles qui pourront très probablement être échangées contre des actions.

Bloomerg BusinessWeek, qui fut le premier site à relayer l’information, ajoute que les revenus générés par Foursquare l’année dernière étaient de l’ordre de seulement 2 millions de dollars (l’information a été confiée par une personne proche des finances de la firme, qui a souhaité garder l’anonymat).

foursquare Foursquare emprunte 41 millions de dollars pour survivre

Cette grande entrée d’argent devrait offrir un crédit de temps confortable au CEO de la firme, Dennis Crowley, pour recalibrer et renforcer le champ d’action de son célèbre réseau social. Celui-ci affirme d’ailleurs que cela devrait permettre aux équipes de Foursquare de prouver que derrière son service se trouve un véritable business à fort potentiel.

Alors que l’application mobile de Foursquare permettait jusque-là de partager son emplacement avec ses amis, il semblerait que la firme ait fini par réaliser que la diffusion des check-ins envoyés par ses utilisateurs ait commencé à se stabiliser et peine désormais à s’étendre. C’est ainsi que dernièrement Foursquare a commencé à se doter d’une nouvelle fonction : celle d’une application que ses utilisateurs lanceraient aussi pour découvrir des endroits où ils souhaiteraient se rendre.

La firme a d’ailleurs mis à jour hier son application iOS, afin que celle-ci intègre les nouvelles fonctionnalités de découverte déjà en place sur son appli Android.

Alors que les publicités sur le réseau social de la géolocalisation restent pour le moment assez discrètes, il y a fort à parier que Foursquare, s’il compte survivre, profite de l’occasion pour en intégrer de manière plus soutenue sur sa plateforme.

(Source)