Free Mobile atteint les 10 % de parts du marché en France

Iliad a annoncé ses résultats pour le premier semestre 2013. Son service Free Mobile représente désormais 10 % des parts du marché de la téléphonie mobile.

Iliad, le groupe fondé par Xavier Niel, affiche ses résultats pour le premier semestre 2013 et ceux-ci sont extrêmement positifs ! Que ce soit pour les réseaux fixes ou mobiles, la société n’affiche que des progrès. Voici les informations révélées par cette société qui semble inarrêtable.

Le marché mobile

Tout d’abord, bonne nouvelle pour Free Mobile : en un an, le nombre d’utilisateurs a quasiment doublé. On passe de 3,6 millions d’abonnés au premier semestre 2012 à 6,8 pour son équivalent en 2013. Grâce à cette progression, Free Mobile possède 10 % du marché de la téléphonie mobile, un marché qui représente un total de 68 millions de cartes SIM actives au 30 juin 2013 selon l’Acerp. Attention tout de même, il faut prendre en considération le forfait Free Mobile à 2€ par mois qui a connu un joli succès auprès du public. Ce dernier a attiré du monde mais il ne rapporte pas énormément à l’opérateur. Cela n’empêche pas la filiale d’Iliad d’afficher des bénéfices de 601 millions d’euros, soit une hausse 88% par rapport à l’année dernière (320 millions).

FreeMobile

Le marché fixe

Mais Free ne connait pas le succès que sur les réseaux mobiles, son offre fixe est également en progression. Le nombre d’abonnés haut débit passe de 5.147.000 à 5.518.000 en un an. Le revenu mensuel moyen par abonné reste relativement similaire mais le chiffre d’affaire de la branche fixe atteint 1,234 milliards d’euros sur le premier semestre 2013.

Bilan positif

Iliad connait donc un très bon début d’année, ses services fixes et mobiles atteignant des records. Free arrive à se frayer un chemin petit à petit et s’impose de plus en plus comme un acteur important des marchés fixes et mobiles. Le groupe se fixe un objectif de 15 % du marché de la téléphonie mobile mais il faudra compter sur les opérateurs low cost qui entendent bien avoir leur part du gâteau.

(source)


Un commentaire

  1. C’est clair qu’il faut prendre en compte le forfait gratuit si on compte le nombre de cartes SIM free mobile actives.
    D’ici 2 à 3 ans, je pense que freemobile sera aussi gros que Bouygues, Orange ou SFR

Send this to friend

Lire les articles précédents :
startup en vitrine
Exposez votre start-up dans une vitrine parisienne et gagnez 10.000€ d’hébergement

Du 16 Septembre au 12 Octobre, 4 start-ups vont s'exposer dans la vitrine d'une boutique située dans le 3ème arrondissement...

Fermer