Free Mobile passe haut la main le cap des 10 millions d’abonnés mobiles

Free vient de franchir un nouveau cap dans son évolution, l’opérateur annonce avoir dépassé le cap des 10 millions d’abonnés Mobiles et détenir aujourd’hui 15% du marché.

Free passe le cap des 10 millions d'abonnés
L’offensive de Free sur le marché de la téléphonie mobile est une incroyable performance. En quelques années, l’opérateur est parvenu à conquérir plus de 15% de parts de marché. Une croissance qui n’est pas prête de s’arrêter au vue de sa capacité à se doter d’antennes 4G pour les réseaux de demain.

L’ascension de Free continue en 2015

Xavier Niel a annoncé avoir passé le cap de 10 millions d’abonnés mobiles et celui des 4 milliards de chiffre d’affaires en 2014. Rien que sur l’année 2014, c’est 2 millions de nouveaux abonnés qui sont venus gonfler les rangs des « freenautes ». Dans un même temps, l’opérateur a tenu à faire savoir officiellement qu’il avait tenu son engagement de couverture, puisqu’il disposerait aujourd’hui d’une couverture de plus de 75%.

Le groupe de Xavier Niel se permet même une petite ironie en précisant qu’en atteignant cet objectif de 75%, il devenait : «le premier opérateur à respecter les délais impartis».

Quel impact a eu l’offensive de Bouygues dans le fixe en 2014 ?

Finalement l’offensive de Bouygues sur le marché de l’internet Fixe n’a pas eu l’effet escompté par l’opérateur. Pour rappel, Bouygues Télécom en guerre contre Free avait voulu casser son modèle économique, en s’attaquant à sa rente sur les box internet fixes. Bouygues avait alors proposé une box à 19,99 euros. Free s’est adapté malgré un léger recul de son revenu, qui passe de 36 euros par abonné en 2013, à 35,1 euros en 2014.

L’opérateur Free a d’ailleurs tenu à démontrer une certaine confiance et Maxime Lombardini a déclaré à la presse :  «Nous avons dégagé plus de 700 millions d’euros de trésorerie disponible avec l’ADSL. Cela nous permet de financer le développement de la 4G et de la fibre, là où certains de nos concurrents distribuent des dividendes ou remboursent leur dette». Ce dernier a également ajouté que : «Notre modèle de développement repose sur trois choses. Une offre commerciale simple, avec deux forfaits dans le fixe et deux dans le mobile. Une base de coûts très faible, qui nous permet d’être l’opérateur qui investit le plus en valeur relative de son chiffre d’affaires, soit un milliard d’euros». La croissance de Free n’est donc pas prête de s’arrêter !


Send this to friend

Lire les articles précédents :
e-commerce one to one
E-Commerce One To One, s’il ne restait qu’une conférence sur le E-Commerce…

La semaine prochaine se tient à Monaco l'une des plus importantes conférences européennes sur le E-Commerce et la transformation digitale.

Fermer