Fujitsu : du haut-de-gamme pour les non-technophiles

Si Fujitsu ne fait pas partie des ténors du Mobile World Congress, la marque arrive à impressionner avec des innovations qui servent parfaitement son public cible.

Alors que Samsung, Sony, LG, Huawei & co se tirent la bourre pour la place de leader du marché des smartphones, un acteur comme Fujitsu va poursuivre sur une stratégie qui lui est propre.

La genèse du Stytistic

Tout commence en 2001, Fujitsu peut se réclamer n°1 du mobile au Japon mais assiste au vieillissement de la population. La firme décide donc de réaliser une gamme parfaitement adaptée aux usages des + de 55 ans. Le résultat : le Rakou Rakou (qui signifie « Simple, Simple » en japonais).

Fujitsu entrera plusieurs années plus tard dans une stratégie de globalisation et décidera de se lancer dans d’autres pays. La France a été choisie comme première terre d’accueil du Rakou Rakou. Même si Fujistsu aura opéré un léger rebranding pour l’appeler le Stylistic. 

Et si le lancement japonais s’était fait en partenariat avec NTT Docomo (opérateur n°1 dans cette contrée), Fujitsu a décidé de dupliquer ce schéma pour la France en s’appuyant sur Orange lors de l’arrivée française du Stylistic dans 90 boutiques. Convaincu par les premiers résultats, l’opérateur français étendit la présence du smartphone à 250 boutiques en jouant le jeu jusqu’au bout, organisant des cours particuliers en boutique.

Si on peut le trouver aujourd’hui à 269€ (en boutique Orange, sur Sosh et sur Orange.fr), Fujitsu se refuse à l’appellation low-cost de part l’obsession du service client qui anime sa démarche. Ce n’est pas parce que l’on est non-technophile qu’il faut offrir du bas-de-gamme…

fujitsu Fujitsu : du haut de gamme pour les non technophiles

Fujitsu : « human-centric technologies »

Après 8 mois en France, le premier retour d’expérience prouve que les seniors ne sont pas les seuls utilisateurs de ce smartphone. Cela a permis d’identifier 3 populations :

  • les personnes qui avaient encore un portable « old school » et qui passent pour la première fois au smartphone
  • les artisans (avec des profils de l’agriculteur au plombier qui avaient besoin d’un téléphone robuste, waterproof, simple d’utilisation).
  • et les seniors

Le dénominateur commun qui attire ces populations, c’est la simplicité d’utilisation.

Fujitsu ne cherche très certainement pas à proposer « le smartphone pour tous », et ne sera donc pas dans une approche « volumiste » m’explique Daphnée Alecian, directrice marketing et communication de Fujitsu France. « Nous avons même vendu le Stylistic à des adolescents qui voulaient un smartphone simple et différent ».

En pratique, l’interface du Stylistic affiche de grandes touches colorées qui vont donner accès aux fonctionnalités les plus courantes en quelques secondes. Le smartphone tourne sous Android, même s’il vous sera difficile de le dire à première vue : l’interface a entièrement été repensée pour simplifier l’expérience au maximum.

Les icônes vous emmèneront vers un portail d’informations offrant des actualités en provenance de nombreuses sources, avec un grand affichage pour un confort optimal.

Petite question : avez-vous déjà vu un senior lors de sa première incursion sur une tablette tactile ? Outre les boutons souvent trop petits, il y aura régulièrement des clics involontaires (la personne voulait faire défiler le texte et a appuyé sur une publicité sans s’en rendre compte, etc.)

fujitsu stylistic Fujitsu : du haut de gamme pour les non technophiles

C’est pourquoi Fujitsu active par défaut une fonctionnalité nommée « Pre-touch » qui va signifier que vous pouvez toucher les différents éléments sans les ouvrir (une infobulle viendra même s’ouvrir pour donner des informations sur la touche que vous avez utilisée), et il vous faudra véritablement appuyer pour utiliser celle-ci. L’utilisateur ressentira alors une petite vibration dans le doigt pour confirmer la saisie. Désactivable pour les expérimentés du clavier tactile, il sera très utile pour ceux habitués à enfoncer les touches d’un 3310.

Daphnée Alecian reviendra plusieurs fois avec la notion de « human-centric technologies« , l’idée que ce n’est pas à l’humain à s’adapter à la technologie mais bien le contraire. Ils ont donc développé le Stylistic en gardant leur public cible bien en tête… revenant avec des fonctionnalités ultra-intelligentes et efficaces.

Ainsi, le téléphone va commencer par vous demander votre âge et adaptera la fréquence du son en fonction (certaines fréquences étant moins audibles pour une personne de 50, que de 30 ans).

Vous allez par exemple avoir la possibilité d’activer le ralentissement du débit de la voix de votre interlocuteur. En effet, si l’audition n’est plus aussi bonne, le réflexe sera souvent d’augmenter le son. Le vrai problème, c’est pourtant d’avoir une élocution plus articulée pour comprendre. Le téléphone va ainsi utiliser les silences entre les mots et les micro-pauses dans le discours pour prolonger le débit de la voix et le rendre plus intelligible. L’apport est évident et le ralentissement est absolument transparent pour la personne en face qui ne va pas s’en rendre compte.

Fujitsu a également pensé à une fonctionnalité d’urgence. Imaginons le cas d’une personne âgée qui va tomber dans la rue : elle devra juste tirer une languette à l’arrière de son téléphone et cela va immédiatement composer un numéro préenregistré (un proche) qui recevra de manière simultanée un SMS avec la géolocalisation de la personne via Google Maps.

Mais ce n’est pas uniquement une préoccupation du troisième âge, des parents ont offert ce Stylistic a leurs enfants pour être rassurés lors de l’entrée au collège, et une école de voile souhaite équiper l’ensemble de ses étudiants avec un tel dispositif.

white magic Fujitsu : du haut de gamme pour les non technophiles

Vers la nouvelle version du Stylistic

Mais Fujistu ne souhaite pas s’arrêter là et confirme sa présence en France avec l’arrivée prochaine de la nouvelle version du Stylistic avec la 4G, le NFC et une technologie nommée White Magic (brevetée Fujitsu) qui améliore la luminosité par 2 (avec un aperçu en plein soleil ci-dessus) et va diviser la consommation de batterie par 2.

Vous ne comptiez pas sur Fujitsu sur le secteur du mobile ? La marque ne veut pas non plus entrer dans le jeu de Samsung ou Apple et, tout en restant en dessous du radar, Fujitsu développe des fonctionnalités très intelligentes qui servent très bien la niche qu’elle s’est fixée.

La marque impressionne, à la fois en restant le plus terre à terre avec le Stylistic… mais aussi en réalisant des expérimentations de science-fiction avec une tablette qui fait ressentir les sensations de toucher.

2 commentaires

  1. Fujitsu est une valeur sûr dans le domaine de l’informatique qui a su bien gérer ses avoir et les faire durée avec une stratégie bien contrôler, ils sont implanté un peu partout dans le monde, et la tactique adopter par la firme japonaise s’avère judicieuse et ingénieuse à la fois

Et si vous mettiez votre grain de sel ?

Lire les articles précédents :
Les jeux vidéo freemium ne comptent que sur une poignée de joueurs

Une étude révèle que seule une petite partie des joueurs font des achats sur les jeux vidéo freemium. L’Europe craint...

Fermer