[MAJ] Galaxy Note 7 : Samsung met en place un programme d’Ă©change

Samsung vient d’annoncer un programme d’Ă©change pour le Galaxy Note 7.

Samsung-Galaxy-Note-7

Mise Ă  jour (11 septembre 2016) : Samsung a mis Ă  jour son communiquĂ© ce week-end et demande dĂ©sormais à tous les possesseurs d’un Galaxy Note 7 d’éteindre leur tĂ©lĂ©phone et de ne pas le mettre en charge.

Le gĂ©ant sud-corĂ©en explique une nouvelle fois qu’il s’agit d’une « mesure de prĂ©caution » et invite les utilisateurs Ă  contacter le Service Clients de Samsung au 01 48 63 00 00* (puis sĂ©lectionner « 0 » dans le menu proposĂ©).

Samsung vient d’annoncer aujourd’hui dans un communiquĂ© « que le programme d’Ă©change destinĂ© aux possesseurs d’un Galaxy Note sera mis en place Ă  partir du 19 septembre 2016. Ce programme fait suite Ă  la rĂ©cente dĂ©cision de suspendre les ventes du Galaxy Note 7 aprĂšs que des incidents isolĂ©s dus Ă  la batterie ont Ă©tĂ© identifiĂ©s ».

Comme nous l’Ă©voquions la semaine derniĂšre, Samsung rappelle que le lancement commercial officiel du Galaxy Note 7 a Ă©tĂ© reportĂ© en France et prĂ©cise que « seuls les consommateurs ayant prĂ©commandĂ© un Galaxy Note 7 sont concernĂ©s par ce programme d’Ă©change ».

La marque sud-corĂ©enne « demande aux consommateurs ayant dĂ©jĂ  reçu un Galaxy Note7 de prendre immĂ©diatement contact avec son Service Clients au 01 48 63 00 00* (puis sĂ©lectionner « 0 » dans le menu proposĂ©) » et explique agir « par mesure de prĂ©caution ».

L’affaire des Galaxy Note 7 est un coup dur en terme d’image pour le numĂ©ro un mondial sur le marchĂ© des smartphones qui a dĂ©cidĂ© de rĂ©agir rapidement. AnnoncĂ© comme l’un des meilleurs smartphones de l’annĂ©e 2016, le Galaxy Note 7 a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© vendu Ă  2,5 millions d’exemplaires dans 10 pays depuis son lancement le 19 aoĂ»t.

Selon Samsung, 35 cas de batteries dĂ©fectueuses ont Ă©tĂ© rapportĂ©s Ă  l’échelle mondiale et le dĂ©faut concernerait 24 terminaux sur un million.

(Source : communiqué de presse Samsung)

RĂ©pondre

Lire les articles précédents :
Ruslan
Ce youtubeur russe risque 5 ans de prison pour avoir joué à Pokémon Go dans une église

Pour protester contre son arrestation, des activistes prĂ©voiraient d’aller chasser des PokĂ©mon ensemble dans CathĂ©drale Notre-Dame-de-Kazan de Saint-PĂ©tersbourg.

Fermer