Getty Images accuse Google de favoriser son propre service d’images

L’agence de photographie Getty Images reproche à Google de favoriser son service maison, Google Images, au détriment de ses rivaux. Ce n’est pas la première fois que le géant américain est accusé de favoriser ses propres services.

Getty Images, la plus grande agence de photos du monde, a décidé de faire face à un autre géant : Google. Dans un communiqué publié sur son site, Getty Images accuse le géant de recherche (plus de 90% de parts de marché en Europe) d’abus de position dominante, en favorisant son propre service d’image Google Images. De plus, la compagnie fondée il y a 20 ans par Mark Getty et Jonathan Klein, estime que Google utilise du contenu pour lequel Getty Images à un droit de propriété ou de diffusion afin de promouvoir son service tout en reléguant les résultats qui pointent vers le site Getty Images ou d’un concurrent.

Google déjà dans le viseur de la Commission Européenne

Dernier reproche, celui lié aux images hautes résolutions. Getty Images explique que Google reprend des images hautes résolutions et pousse les utilisateurs à rester dans l’écosystème Google en ne mettant pas en avant les sites sources, entraînant une violation des droits d’auteur. A noter que le CEPIC (Centre of the Picture Industry) a déjà déposé une plainte pour des raisons similaires.

8035396680_31ed820eb3_b

La Commission Européenne a décidé d’accorder le statut de partie intéressée à Getty Images dans cette affaire. Cette nouvelle attaque s’ajoute aux nombreuses plaintes auxquelles doit faire face Google en Europe.

Après Google Shopping, c’est Google Images qui est visé

En effet, pas plus tard qu’hier nous avons appris que Bruxelles avait ordonné à Google de ne plus favoriser son comparateur. Déjà dans le viseur européen depuis de nombreux mois, cette nouvelle affaire ne devrait pas arranger le cas de Google.

(Source / Crédits photo : Michael Coghlan)


Nos dernières vidéos

  • Archimède

    Getty a tout à perdre si ses images sont référencées. Ils proposent avant tout des images sous copyright, il y a fort à parier que les personnes ne les utiliseront pas en respect de ce droit.

    De plus les professionnels ont accès à des images différentes de monsieur et madame tout le monde, c’est une bonne chose.

  • Avouons-le, connaissant Google, cela ne serait pas super surprenant….

  • Pingback: Getty Images veut sa part du gâteau Google()

  • Pingback: Getty Images veut sa part du gâteau Google | Fast Référencement()

  • Pingback: Getty Images veut sa part du gâteau Google | Madidesign()

  • La position de Getty Images est délicate, en même temps ils ont intérêt à ce que leurs images soient référencées par google pour qu’ils aient un maximum de visibilité, et en même temps ça pose pas mal de questions relatives au droit d’auteur, surtout si l’internaute peut télécharger les images sans avoir à aller sur leurs site. Getty Images étant un fournisseur de licences d’exploitations d’images libres de droit, si leur catalogue ne sert qu’à faire la promotion du service Google, il y a effectivement un gros problème…

Send this to a friend

Lire les articles précédents :
Pacemakers et smartphones ne font pas bon ménage
Pacemakers et smartphones ne feraient pas bon ménage

Une très récente étude a montré que les smartphones pouvaient causer des interférences assez nuisibles pour les personnes disposant d’un...

Fermer