Google a peut-être trouvé un moyen de couler Adblock Plus

Afin de décourager les installations d’adblockers, Google pourrait en préinstaller un sur Chrome.

Stop arrêt panneau pixabay publicités

L’année dernière, on a connu une hausse importante des installations de bloqueurs de publicités. Et si de nombreux internautes sont conscients du fait que l’usage de ces logiciels peut tuer les médias et les sites gratuits en ligne, il est aussi vrai que ceux-ci permettent de réaliser des économies importantes de bande passante et d’accélérer le temps de chargement sur les pages.

Afin de limiter les dégâts (étant donné qu’il vit principalement de la publicité en ligne), Google a lancé en 2015 un format de pages web appelé AMP ou Accelerated Mobile Page.

Il s’agit en substance de pages mobiles qui respectent un certain nombre de règles pour que le chargement se fasse quasi-instantanément. L’idée, semble-t-il, est que si les pages se chargent vite, les internautes n’auront plus de raisons de bloquer les pubs.

Et aujourd’hui, on apprend également que Google songe à installer un bloqueur de publicités intégré sur son navigateur Chrome. Comme le rapporte le Figaro, ce projet a été évoqué par la firme de Mountain View avec les éditeurs de presse européens de la Digital News Initiative (DNI).

« L’idée est de trouver ensemble une approche de la publicité qui rende inutile pour l’internaute l’utilisation d’un adblocker », aurait expliqué Carlo d’Asaro Biondo, patron de Google en Europe.

A ce jour, le bloqueur de publicité le plus populaire est Adblock Plus. Celui-ci bloque systématiquement les publicités, sauf si le site ou le réseau entre dans sa liste blanche.

Et comme vous le savez peut-être déjà, de nombreuses entreprises passent à la caisse afin que leurs produits y soient intégrés. Selon le Figaro, Google fait partie de celles-ci.

Bien entendu, ce modèle est loin de faire l’unanimité. Pour Ghostberry, un service concurrent, il « consiste essentiellement à extorquer de l’argent aux annonceurs dont les publicités sont bloquées par cet outil ».

Afin de rendre ce type d’application inutile pour les internautes, Google songe à bloquer les « mauvaises » publicités, celles qui poussent réellement les internautes haïr la pub en ligne, tout en laissant passer les « bonnes », ce qui permettra aux sites gratuits de continuer à se financer (et de rester gratuits).

Cependant, il n’y a pas encore de définitions claires de ce qu’on entendra par bonnes et mauvaises publicités. «Nous travaillons avec les éditeurs à une charte établissant ce qui est autorisé de ce qui ne l’est pas», indique Carlo d’Asarao Biondo.

(Source)


Nos dernières vidéos

13 commentaires

  1. Les pubs, c’est comme les chasseurs. Il ya les bons et les mauvais chasseurs…

  2. Donc résumons : les internautes qui ne veulent plus être traqués par les annonceurs peuvent installer chrome pour que google (qui est ne l’oublions pas un annonceur) puisse les traquer.

    En gros, il veut bloquer les pubs des concurrents …

  3. Il y a trop de publicités dévoreuses de bande passante (videos) et intrusives qui nous enferment dans notre navigation, pour moi le résultat pour l’annonceur est inversé : je quitte aussi sec la page et je vais sur un autre site… En conservant une image péjorative de l’annonceur.
    La pub oui c’est normal. Mais sur les côtés de l’ecran uniquement ! Y’a assez de place ! Et surtout PAS DE VIDEOS !

  4. Le probleme des pubs n’est pas uniquement un probleme de rapidité de chargement de page… mais je pense pour la majorité des gens qui l’instal pour 2 raisons :
    – sources de virus du a du flash ou javascript vérolé
    – abondance de pub, avec des pubs pleines pages, son qui s’active par defaut,…

    Perso, j’ai une petite connexion, mais cela n’a jamais été ma raison d’installer un adblock, ce qui m’a entrainé a le faire ce sont les 2 raisons ci-dessus.

  5. La liste blanche contre de la monnaie, ce n’est pas très déontologique.

    Sinon nous sommes traqués sur tous les sites, c’est pour cette raison qu’un message nous signale désormais les cookies.

  6. androidiste on

    Je trouve que c’est une bonne idée, je suis pour la gratuité du Web, d’autant plus que grâce aux Cookies la pub peut vraiment servir à quelque chose puisqu’elles nous proposent d’acheter des produits qui pourraient nous intéresser, mais je suis contre les pop-ups qui m’empêchent de lire l’information que je veux en envahissant ma putain de page…

  7. Cela va faire un sacré bouleversement dans les régies publicitaires. Qui voudrait s’inscrire à une régie dont la majorité des annonceurs sont bloqués ? C’est une occasion en plus d’aller chez Adsense. Au lieu d’imposer cela pourquoi Google ne communique pas dessus en disant mauvaise pub = mauvais classement dans les serps même si la lenteur est déjà un critère ?

  8. Ça m’arrangerait que Google Chrome fasse cela. Je trouve que les publicités en ligne sont excessivement longues. Je veux bien que cela soit un business mais à un moment donné…A titre d’exemple, quand on regarde des émissions ou séries en replay et qu’on attend que ça, et par la suite tomber sur 4-5 publicités qui durent 30 sec chacune…Je pense qu’on est suffisamment cannibalisés et par le biais de beaucoup de supports média pour ne rien arranger.

    Cela étant dit, article très intéressant.

    J’en profite par la même occasion, pour faire savoir que je travaille pour la société Iconet et que nous sommes spécialistes en prestations et services informatiques ainsi qu’en communication sur Internet. Pour toute information complémentaire, n’hésitez pas à consulter notre site web ou à nous contacter: http://iconet.fr/

    • Il y a des logiciels qui récupèrent les émissions en replay sans pubs, après il est possible de détruire les fichiers.

      Sinon je trouve normal qu’un site qui met en ligne du contenu récupère un peu d’argent par de la publicité quand celle ci n’est pas envahissante

  9. La publicité est un cancer quel que soit le média supporté.
    Je ferai tout pour l’empêcher

  10. Peut-être que si ils arrêtaient de cautionner a 90% de la publicité mensongère qui incitent les utilisateurs lambda à cliquer et installer toutes sorte de ***** sur leurs machines et mettre des pubs responsables on en arriverais pas là, même les annonces en tête des pages de recherches google sont frauduleuses…

Envoyer à un ami

Lire les articles précédents :
Pocket n’a pas peur de Facebook et de Google

Le créateur de l'appli a déjà un plan.

Fermer