Google abandonne Helpouts

La nouvelle vient de tomber, Helpouts fermera définitivement ses portes à compter du 20 avril prochain.

Google Helpouts

Google s’est fait un nom grâce à son moteur de recherche, mais la firme compte des dizaines d’autres services à son catalogue. Certains comme Gmail, Google Drive ou même Google Agenda sont très populaires chez les internautes, bien sûr, mais il y a aussi des têtes moins connues comme Helpouts.

Lancé en novembre 2013, ce dernier se présentait comme un service de collaboration axé sur l’e-learning. Des experts pouvaient ainsi partager leurs connaissances auprès du plus grand nombre, en s’appuyant sur des sessions vidéos payantes.

Vous avez jusqu’au 1er novembre 2015 pour récupérer vos données

Si Helpouts était accessible depuis n’importe quel navigateur web, il était aussi proposé sous la forme d’une application mobile développée sur Android.

A la base, le concept était plutôt séduisant, mais il n’a pas séduit assez de monde. Google a donc décidé de mettre un terme définitif à l’aventure.

A compter du 20 avril prochain, Helpouts ne sera donc plus disponible. Il rejoindra Buzz, Reader et tous les autres services web délaissés par Google. Les utilisateurs ont néanmoins la possibilité de récupérer leur contenu à condition de passer par Takeout.

Tout ce qu’ils auront à faire, ce sera de se rendre à cette adresse : https://www.google.com/settings/takeout. Là, ils devront sélectionner Helpouts et lancer la création de l’archive dans la foulée.

En attendant, si vous êtes à la recherche d’un service de la même veine, alors vous pouvez vous tourner vers LiveMentor (anciennement HelloMentor) pour trouver des dizaines de cours en ligne touchant à tous les domaines, et à tous les niveaux : le collège, le lycée, les prépas scientifiques, HEC, le droit et même la formation professionnelle.

La plateforme est sans doute moins généraliste que Helpouts, mais elle propose pas mal de jolies choses elle aussi.

Sur le même sujet :

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
waze cops
Aux USA, la police tente de neutraliser Waze en corrompant sa fonction la plus prisée

L'application de GPS et d'alerte entre automobilistes Waze ne fait pas vraiment le bonheur de la police. Aux USA certains...

Fermer