Google annonce la fin des publicités Flash

La mort de la technologie Flash est de plus en plus proche.

HTML 5 Pixabay

La technologie Flash est vouĂ©e Ă  disparaĂźtre, au profit du HTML 5. Cela n’est plus un secret pour personne. Mais l’annonce que Google vient de faire va probablement accĂ©lĂ©rer la fin de cette technologie qui, autrefois indispensable pour rendre les sites et les publicitĂ©s plus vivants, est devenue le boulet du web.

En effet, dans une publication sur le compte d’AdWords sur Google+, la firme de Mountain View a annoncĂ© que ses publicitĂ©s display (AdWords et DoubleClick) vont passer au tout HTML 5. A compter du 30 juin 2016, Google n’acceptera plus les nouvelles publicitĂ©s au format Flash. Et Ă  compter du 2 janvier 2017, les publicitĂ©s proposĂ©es sous ce format ne seront plus affichĂ©es.

Une mort programmée

AprĂšs, il faut savoir que Google avait dĂ©jĂ  petit Ă  petit programmĂ© la mort de cette technologie. En juin 2015, la firme avait annoncĂ© que son navigateur Chrome arrĂȘtera les contenus flash en auto-play si ceux-ci ne sont pas importants pour la page. Et depuis septembre, le navigateur a commencĂ© Ă  bloquer les publicitĂ©s Flash. Google avait alors dĂ©jĂ  encouragĂ© les utilisateurs d’AdWords à convertir ces publicitĂ©s aux formats web en utilisant un outil qu’il a proposĂ©.

On notera aussi qu’au mois de dĂ©cembre, Adobe, qui propose la technologie, a commencĂ© Ă  encourager les utilisateurs de celle-ci Ă  passer aux formats web. L’outil Flash Professional CC, qui permet de crĂ©er des animations Flash, avait mĂȘme Ă©tĂ© renommĂ© Animate CC.

A lire aussi : Les jours du plug-in Java sont comptés

(Source)

2 commentaires

  1. Le Flash qu’on a connu est « mort » puisqu’ adobe le remplace depuis le 8 fĂ©vrier par Adobe Animate CC qui permettra bien plus facilement des exports HTML5.

  2. Pingback: Le WEB | Pearltrees

RĂ©pondre

Lire les articles précédents :
Google PIxabay Alphabet
Vous travaillez peut-ĂȘtre chez Google sans le savoir

Vous rĂȘvez de travailler chez Google depuis des annĂ©es ? Et si c'Ă©tait dĂ©jĂ  le cas, sauf que vous ne...

Fermer