Google Assistant, c’est comme Google Now mais en mieux

Google présente Assistant, une version améliorée (et plus intelligente) de Google Now.

Capture d'écran sur la conférence IO de Google avec le PDG Sundar Pichai

Aujourd’hui a débuté la conférence I/O de Google, le rendez-vous des développeurs et des fans d’Android. Comme on pouvait s’y attendre, c’est le PDG Sundar Pichai qui a lancé la cérémonie d’ouverture.

Après quelques minutes sur scène, ce dernier a procédé à la présentation d’un nouveau (futur) produit de Google : « Google Assistant ». Il s’agit, comme son nom l’indique, d’un nouvel assistant virtuel. Et si a priori, il semble être une évolution logique de la recherche vocale Google Now, Google Assistant a une différence fondamentale : il permettra à l’utilisateur de dialoguer.

D’après Google, 20 % de ses requêtes sur mobile aux Etats-Unis se font aujourd’hui via la voix. Et désormais, Google ne veut plus simplement nous donner des réponses, il veut qu’on ait des « conversations » avec lui.

Sur scène, Sundar Pichai a donné plusieurs exemples. Sur l’un de ceux-ci, l’utilisateur demande à Google Assistant de lui suggérer un film pour « ce soir ». L’assistant donne une suggestion de films qui passent au cinéma ce-jour-là, dans les environs.

Puis, l’utilisateur précise qu’il veut emmener les enfants et là, l’assistant revoit ses suggestions pour proposer des contenus plus familiaux. Sur une conversation comme celle-ci sur Google Assistant, l’utilisateur peut finir par commander 4 places de cinéma.

Le point essentiel concernant Google Assistant est donc que celui-ci a l’air plus humain par rapport à Google Now. Cependant, aux Etats-Unis, de nombreux sites spécialisés estiment que Google n’a fait que rattraper son retard par rapport aux assistants M de Facebook, Cortana de Microsoft, Siri d’Apple et Alexa d’Amazon. Mais Google pourrait facilement se démarquer de tous ces concurrents en utilisant les données de son moteur de recherche et toutes ses avancées en matière d’intelligence artificielle. De plus, il faut savoir que contrairement à Google Now, Google Assistant n’est pas limité aux mobiles.

En effet, en plus d’être sur les smartphones, les tablettes, les mobiles ainsi que les véhicules, il sera également sur Google Home (vidéo ci-dessous), un produit similaire à Amazon Echo, que la firme de Mountain View a aussi présenté lors de sa conférence I/O. La seule mauvaise nouvelle, c’est qu’on ignore encore quand ces nouvelles technologies seront disponibles.

Répondre

Lire les articles précédents :
Une deuxième école 42, dans la Silicon Valley cette fois
Xavier Niel va ouvrir une deuxième école 42, dans la Silicon Valley cette fois

Tout le monde se souvient du lancement en 2013 de l’école d’informatique « 42 » lancée dans la capitale par...

Fermer