Google censurerait les recherches sur « torrent » et « megaupload »

J’imagine volontiers que pour les non-initiĂ©s, le titre de cette brĂšve paraisse quelque peu Ă©sotĂ©rique : non Google n’a (Ă  ma connaissance) rien contre les cascades d’eau fraĂźche. Mais Google voit en revanche d’un mauvais Ɠil les sites et services utilisant le protocole d’Ă©change P2P BitTorrent, qui, s’il permet initialement de partager de façon lĂ©gale

J’imagine volontiers que pour les non-initiĂ©s, le titre de cette brĂšve paraisse quelque peu Ă©sotĂ©rique : non Google n’a (Ă  ma connaissance) rien contre les cascades d’eau fraĂźche.

Mais Google voit en revanche d’un mauvais Ɠil les sites et services utilisant le protocole d’Ă©change P2P BitTorrent, qui, s’il permet initialement de partager de façon lĂ©gale des fichiers lĂ©gaux entre internautes lĂ©gaux, offrirait aussi parait-il la possibilitĂ© de faire du trafic de films et de musique (et d’autres trucs illĂ©gaux) sur internet, ou plutĂŽt sous internet. Non ?

Du coup, sans avoir purement et simplement radiĂ© ces sites – dont les plus connus attirent des millions de visiteurs – de son index, Google aurait commencĂ© Ă  modifier son algorithme afin que ceux-ci n’apparaissent plus dans Google Instant ni dans ses suggestions. Autrement dit, sans bannir les torrent, Google rend leur recherche juste un peu plus difficile – ou moins immĂ©diate. Il faudra donc un ou deux clics de plus pour rĂ©cupĂ©rer Inception. Comment ? Je n’ai rien dit.

Mais il semble y avoir quand mĂȘme un petit problĂšme dans ce filtrage : Google ne « bloquerait » pas que les recherches sur « torrent », puisqu’il apparaĂźt que des sites comme RapidShare ou MegaUpload seraient Ă©galement filtrĂ©s dans les suggestions Google.

Selon TorrentFreak, cette modification dans l’algorithme de Google, effectuĂ© sans aucune annonce officielle, s’apparente Ă  de la censure arbitraire (teintĂ©e Ă  mon avis d’une petite dose d’hypocrisie) puisque les sites ne sont pas blacklistĂ©s ni supprimĂ©s des bases de donnĂ©es Google, mais juste un peu plus difficile Ă  trouver. Reste Ă  savoir si ce sont juste les prĂ©mices d’une action plus radicale ou une simple mesurette qui n’ira pas plus loin.

Une mesure qui semble Ă©galement en vigueur chez nous : la suggestion de rĂ©sultats sur les termes « megaupload » ou « rapidshare » par exemple n’apparaĂźt qu’une fois ces mots saisis dans leur intĂ©gralitĂ©. Mais comme je n’avais pas spĂ©cialement fait attention auparavant, difficile de dire si c’est nouveau.

23 commentaires

  1. titre un brin racoleur dans la mesure ou seules les suggestion son filtrées.

  2. Pingback: Tweets that mention Google censurerait les recherches sur "torrent" et "megaupload" -- Topsy.com

  3. Tant que ça ne touche que la suggestion de rĂ©sultats, ça va encore. C’est plutĂŽt si Google en vient Ă  blacklister des sites qu’on pourra se poser des questions sur sa pertinence.

    Enfin aprĂšs tout, Google ne fait-il pas « ce qu’il veut » sur son site ? Et puis, si le gouvernement est d’accord, ça se passe trĂšs bien (je pense Ă  nos amis chinois).

  4. Selon TorrentFreak, cette modification dans l’algorithme de Google, effectuĂ© sans aucune annonce officielle, > Il l’avais annoncĂ© il y a quelque mois.

    Il ferais des modification dans Google instant et seulement Google instant pour ne pas « favorisĂ© » le tĂ©lĂ©chargement illĂ©gal.
    On fait les recherches que l’on veut, mais elle ne sont plus mise en avant.

    C’est comprĂ©hensible, mĂȘme pour des raisons purement juridique.

  5. La concurrence fait pareil, les mots comme porno ou autre sont vite bloqué des affichages instantanée.
    Sinon, aprĂšs cela fait des histoires.

  6. Seules les suggestions sont bloquĂ©es ! Tout comme pour les sites porno depuis un bail. Ce n’est pas vraiment de la censure…. Il y a 1 an la suggestion de recherche n’existait mĂȘme pas. Ca ne va empĂȘcher personne de trouver ce qu’il cherche, je dirais juste que cela empĂȘchera peut-ĂȘtre un innocent de se faire influencer dans la mauvaise direction : )

    J’avais parlĂ© dans mon mĂ©moire sur la musique de la suggestion de recherche sur Google, comme une porte d’entrĂ©e, grande ouverte vers la « piraterie ». En tapant « Madonna to » on avait « Madonna torrent » suggĂ©rĂ© avant « Madonna tour » … Un peu dĂ©rangeant tout de mĂȘme, je comprend donc trĂšs bien leur dĂ©marche.

    De toute façon le P2p c’est hasbeen hein ? : )

  7. Il y a tant d’autres moteurs de recherche.
    Duckduckgo par exemple permet (entre autres) de rechercher automatiquement les torrent, ou bien de faire une recherche directe dans des sites.
    A essayer!
    http://duckduckgo.com/

  8. Je trouve ça assez normal de rendre plus difficile ce genre de recherche (comme cela existe pour les sites X) car cela protĂšge l’utilisateur naĂŻf tout en ne compliquant pas Ă©normĂ©ment la vie de celui qui veut trouver ce genre d’informations.

  9. Google Ă  le droit de censurĂ© ou favoriser les sites qu’il veut, sans demande d’avis, c’est vrai que des annonces officielles seraient bien vues et utiles. Mais il divulguent bien ce qui les arranges je pense que d’un point de d’une entreprise mondiale c’est tout Ă  fait normal.

  10. Eh oui, les dĂ©cisions d’une sociĂ©tĂ© privĂ©e ont dĂ©sormais un retentissement mondial. Et il convient de ne pas l’oublier : google est une sociĂ©tĂ© privĂ© qui a un bizness publicitaire et une image Ă  dĂ©fendre (au-prĂšs des gouvernement aussi, qui pourrait ĂȘtre tentĂ©s de lĂ©gifĂ©rer contre son pouvoir, et pour lesquels peut-ĂȘtre cette modification d ‘algorithme fut effectuĂ©e…)

  11. Enfin sa fais quand mĂȘme peur. Car la il ne s’agit que de tĂ©lĂ©chargement « peut ĂȘtre illĂ©gal » mais que se passera il si google dĂ©cidait de bannir une source d’information dans un pays ou bien un produit qu’elle n’aime pas.

    Quand on dĂ©tient une part de marchĂ© aussi importante sur le net, il faut y ajouter un contrepouvoir politique sinon c’est google qui nous dictera l’information trĂšs bientot.

  12. J’ai Ă©galement fait le constat il y a quelques jours, il y a peut ĂȘtre une raison derriĂšre ce choix, mais la finalitĂ© principale de Google est d’accompagner l’internaute et de l’aider au mieux dans sa recherche et la ce n’est pas le cas !

  13. Encore un exemple de la douceur sucrĂ©e d’un type de diktat, pour ne pas dire « dictature », que nos sociĂ©tĂ©s « modernes » parviennent Ă  produire.
    Car nul ne sait ce que trament les puissants comme google en sous main, comment ils arrivent Ă  imposer leur vision du monde sans que personne ne puisse dĂ©tecter le fin piĂšge, tant ces « messieurs » semblent polis et serviables
 et indispensables.
    Ha, gloire à la technologie et au code ! Le latin mathématique parvient finalement à faire ce que le latin des messes ou le bùton des tyrans ne sont jamais parvenus à imposer de force : « Une servitude volontaire ». Clap, clap ! La magie est à son comble.

  14. Google reste heureusement une sociĂ©tĂ© libre de faire ce qu’elle veut. Nous lui attribuons inconsciemment une neutralitĂ© que rien ne l’oblige Ă  maintenir sur tous les fronts. ..

  15. Je trouve que ce n’est pas normal de censurer de tels mots pour google suggest
 comme tu l’as bien dit le but premier de Google est de guider l’internaute dans sa recherche, la ce n’est pas trop le cas ^^

  16. HĂ© oui Google est une sociĂ©tĂ© privĂ©e est fait ce qu’elle veut avec son moteur de recherches et son index. Il ne faut pas l’oublier. Il ne faut pas oublier que Google ne reprĂ©sente pas Internet !

  17. Pingback: Google Ă©tend la suppression des suggestions de recherche Ă  The Pirate Bay et d'autres sites

Lire les articles précédents :
Projets décisionnels : passer aux méthodes agiles avec MCNEXT et Microsoft ! Le Jeudi 10 Février 2011 avec MCNEXT

Projets décisionnels : passer aux méthodes agiles avec MCNEXT et Microsoft Jeudi 10 février de 8h45 à 11h Dans nos...

Fermer