Google Chrome dépasse Internet Explorer en Europe !

C’est un événement dans le monde des navigateurs, Google Chrome est devenu le navigateur numéro 1 en Europe. La première place était jusqu’ici réservée à Internet Explorer et marque un nouveau tournant dans la guerre des navigateurs.

Un air de déjà vu pour IE ?

Déjà ultra-dominateur sur le marché des moteurs de recherche avec plus de 90% de parts de marché en Europe, Google s’est offert la place de numéro 1 dans le domaine des navigateurs, détrônant au passage Internet Explorer. Une situation rare, ce n’était pas arrivée depuis la fin des années 90, mais pas inédite puisque à l’époque, le navigateur de Microsoft avait également dû faire face à un rival de choix : Netscape.

Aujourd’hui, la donne a changé et le règne de Internet Explorer, qui a connu ses plus belles années au début du 21eme siècle comptant jusqu’à 95% de parts de marché, semble bel et bien terminé. Si Firefox avait montré la voie en devenant un fleuron du logiciel libre et un navigateur fortement apprécié, c’est bien l’arrivée de Google et il faut bien le dire de sa puissance marketing qui a grandement changé les choses.

En seulement cinq ans, le navigateur de Mountain View aura grandit aussi vite que son nombre de version, dépassant Firefox en fin d’année 2012 et profitant donc de l’été pour s’emparer de la tête avec 27,2% de parts des visites en août s’il on en croit la société AT Internet. Le panda roux puisqu’on en parle a perdu de ses couleurs sur les 13 derniers mois avec une baisse de 0,25 point par mois mais reste solidement attaché au peloton de tête avec 21,3% de parts des visites et limite finalement plutôt bien les dégâts face à l’ogre Chrome qui affiche une croissance de 0,40 points par mois sur la même période !

Pour Internet Explorer le constat est évidemment plus inquiétant, le navigateur est second avec 26,4% de parts des visites en août mais affiche une baisse de plus de 10 points sur les 13 derniers mois. Enfin, l’autre surprise de ce classement est sans conteste la forte progression de Safari, qui se rapproche de Firefox avec 17,8% des visites soit près de 5 points gagnés en un an.

Il est toutefois important de noter que dans sa méthodologie, AT Internet nous explique « s’intéresser à la répartition moyenne, par navigateurs, des visites enregistrées pour un périmètre de sites Web (hors sites mobiles).« , ce qui n’exclut donc pas les versions mobiles des navigateurs précédemment cités et pourrait justifier la très forte progression de Safari. Ce classement inclus d’ailleurs les navigateurs mobiles intégrés qui sont « développés par des constructeurs en exclusivité pour leurs terminaux mobiles« , ils captent aujourd’hui 5,5% des visites.

Chrome est roi en France et en Espagne…

Avec 23 pays étudiés, il est également intéressant de voir qu’il existe de fortes disparités concernant l’utilisation des navigateurs. En effet, côté espagnol, Google Chrome arrive largement en tête avec 32% de parts d’utilisation (+5,2 points en un an) contre 21,6% pour son dauphin Internet Explorer (-12 points sur la même période). Mozilla Firefox n’est que quatrième avec 14,8% à près de deux points de Safari (16,6%). La bonne surprise vient des navigateurs mobiles intégrés qui arborent un impressionnant 13,9% de parts d’utilisation.

Autre pays ou Google Chrome domine : la France. Avec 28,1% de parts d’utilisation, il devance Internet Explorer (25,2%) et Firefox (23,1%). Le marché français est finalement assez proche de ce qu’on retrouve au niveau européen, on notera toutefois la faible part des navigateurs mobiles intégrés (0,6%).

…mais peine à convaincre en Allemagne !

Chez nos voisins allemands, le classement est par contre bien différent. En effet, c’est le panda roux qui écrase la concurrence avec un impressionnant 38,2% de parts d’utilisation en août 2013, un chiffre toutefois en baisse de près de 3 points sur un an. Une baisse qui ne profite que timidement à Chrome qui n’arrive qu’en quatrième position avec 13,9% (+3,3 points sur un an) loin derrière Internet Explorer, 26,1% mais en baisse sur un an comme partout en Europe et Safari qui s’empare de la troisième place avec 14,4%.

Si Safari figure en bonne position en Espagne et en Allemagne, que dire de son classement au Royaume-Uni ! Le navigateur de Apple est tout simplement utilisé par plus d’un tiers des utilisateurs (33,8%) et devance Internet Explorer (25,9%) et Google Chrome (24,2%). C’est Firefox qui est le grand perdant de ce classement avec seulement 9,2%.

On constate que Google continue sa marche en avant, en particulier en Europe ou ses services sont fortement appréciés. Faut-il s’en réjouir ?

(Source)


3 commentaires

  1. C’est intéressant de voir que Google Chrome a dépassé Firefox en un an.
    Mais la baisse significative d’Internet Explorer et peut être aussi dû aux nouveautés du web qui sont apparues dans l’année et qu’il peine encore à intégrer correctement.

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Galaxy_Note_31
Benchmark du Galaxy Note 3 : Samsung pris la main dans le SoC

Samsung est à nouveau sur la sellette, cette fois-ci avec le Galaxy Note 3, étant accusé de booster systématiquement son...

Fermer