Google Currents devient Google Flux, une nouvelle opportunité pour les éditeurs de contenus

L’application Google Currents, désormais disponible pour iPhone et Android, a récemment changé de nom pour la France et devient Google Flux, même si elle n’est encore disponible qu’en anglais sur les différents magasins d’applications.

En sa qualité de grand Manitou des contenus sur internet, Google ne pouvait évidemment pas laisser longtemps les champ libre aux applications de lecture de flux en mode magazine qui font la joie des utilisateurs de tablettes et de smartphones, j’ai nommé Flipboard et autres Zyte, sans parler de l’excellent et français New Republic.

currents Google Currents devient Google Flux, une nouvelle opportunité pour les éditeurs de contenus

Ces trois applications sont en effet disponibles sur iPhone et Android, avec des versions smartphone et tablette, et même, pour la dernière, sur Windows Phone, mais Google veille au grain et propose depuis quelques mois une version expérimentale de son lecteur de flux Google Currents.

L’application, désormais disponible pour iPhone et Android a récemment changé de nom pour la France et devient Google Flux, même si elle n’est encore disponible qu’en anglais sur les différents magasins d’applications.

Un canal de plus pour les blogs et médias numériques

Si l’application vient compléter l’offre pour les dévoreurs d’information, elle représente également une opportunité pour les blogueurs et les éditeurs de contenus car elle leur permet de créer assez rapidement et facilement leur propre « chaine » ou magazine avec des paramétrages poussés par type de support, et ainsi de gagner potentiellement quelques lecteurs et abonnés supplémentaires.

Pour paramétrer votre magazine dans Google Flux, rendez-vous ici : https://www.google.com/producer/. Attention, le service de paramétrage pour les producteurs ne fonctionne que dans Google Chrome. J’avais rapidement créé le Google Currents de Presse-citron en décembre dernier, et je viens d’améliorer celui-ci, que vous pouvez voir ici. Et tant qu’à faire, pensez à vous abonner !

googl flux Google Currents devient Google Flux, une nouvelle opportunité pour les éditeurs de contenus