Google dépose un brevet pour installer l’eye tracking sur ses Glass

Les futurs possesseurs de Google Glass pourront déverrouiller leur écran de veille d’un simple coup d’œil grâce à un brevet déposé par le constructeur.

Le système d »eye tracking’ (suivi des yeux) pourrait s’installer sur les Google Glass (GG). Il devrait être utilisé, dans un premier temps, pour déverrouiller l’écran de veille. En effectuant un mouvement d’œil, le porteur de l’appareil pourra ainsi accéder à toutes ses données en échange d’un effort minimal.

Pour que cela fonctionne, il faut suivre un objet qui sera sur l’écran projeté des lunettes. Par exemple, un oiseau qui vole d’avant en arrière. Si vous décidez de fixer l’oiseau et d’accompagner son mouvement des yeux, votre écran de veille fera place à votre écran de menu. Dans un autre exemple, l’utilisateur n’a qu’à lire un texte sur l’écran pour activer le déverrouillage.

GoogleGlass

Normalement, la technologie ‘eye tracking’ ne peut être utilisée que si l’utilisateur possède un ordinateur transportable et un système qui détecte les mouvements de ses yeux, deux conditions que remplissent les GG. Sur le brevet déposé par Google on peut lire « Il peut y avoir une constante interaction entre l’ordinateur portable [les GG]et l’utilisateur. L’ordinateur portable peut être intégré dans les activités de l’utilisateur et être considéré comme une extension de l’esprit/du corps de l’utilisateur« .

Malgré la phrase ci-dessus, l’eye tracking ne va pas pour autant nous transformer en cyborg et les applications envisagées sont encore un peu faiblardes. Pour l’instant, il faut encore dire « OK glass » pour activer ses lunettes et interagir avec, grâce  au suivi des yeux, le système de reconnaissance de mouvement oculaire nous offrira un peu plus de discrétion. D’autres utilisations plus intéressantes verront probablement le jour prochainement. Il pourrait par exemple être possible d’également déverrouiller son smartphone d’un coup d’œil au lieu de le salir avec nos doigts.

(source)


7 commentaires

  1. Ca risque d’être énervant d’avoir un piaf faisant des allé-retours devant son oeil tout la journée non 🙂 ? A moins que l’accommodation de l’oeil le rende « invisible » tant que l’on ne fixe pas la lunette ?

  2. Ca serait bien d’avoir un avis d’ophtalmologue sur le sujet, car si c’est pour finir avec un strabisme

  3. C’est bien sympa, mais ce que je vois surtout, c’est un énième brevet supplémentaire, donc on bloque l’innovation pour les autres constructeurs, histoire de prendre de l’avance.
    Google ou Apple, c’est kiffe kiffe pareil en fait !

  4. Pour être honnete, je suis même étonné qu’ils n’aient pas plus de brevets que ça, ou alors on en entend pas tellement parler. Ils sont quand même, pour ainsi dire, seuls sur ce marché.

  5. @Tayo : non, ils ne sont pas du tout seuls sur le marché ! Le problème, c’est que les médias ne parlent que des Google Glass. D’où l’intérêt de diversifier ses sources d’information 🙂 depuis mon Blackberry, c’est un peu compliqué de te passer des liens. Mais fais une recherche et tu verras que d’autres constructeurs sont aussi sur ce type de produits. Dont une société française qui mérite qu’on s’y attarde. On ne peut pas se plaindre que les initiatives hi-tech ne proviennent pas de France tout en ne relayant pas les produits de ce type. (je ne dis pas ça pour Presse-citron qui fait un super job, même si on aimerait que les articles soient moins centrés vers Google et Facebook).

  6. Franchement ça serait la classe. Plus je vois ces glasses et plus j’ai envie de les avoir 😉

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Un tiers des mariages américains feraient suite à une rencontre en ligne

Une étude menée par l'Université de Chicago a des chiffres mêlant amour et internet, des données qui montrent que des...

Fermer