Google : des jeux gratuits qui ne seront plus des « Jeux gratuits »

Google renonce à l’usage du mot « gratuit » pour désigner les jeux gratuits qui proposent des achats in-app.

Argent Carte Entreprise Carte De Crédit Payer pixabay

Depuis toujours, l’usage du terme « gratuit » pour qualifier les jeux et applications gratuits proposant des achats de biens virtuels déplaît à certains consommateurs. Et cela n’est pas non plus du goût de la Commission européenne et des autorités nationales qui, en 2013, ont demandé à Google, Apple et à la Fédération européenne des logiciels de loisirs, que :

  • « les jeux annoncés comme «gratuits» n’induisent pas le consommateur en erreur quant aux coûts réels impliqués »
  • « les jeux n’encouragent pas directement les enfants à acheter des applications intégrées dans un jeu ou ne persuadent pas un adulte d’en acheter pour eux »
  • « les consommateurs soient dûment informés des modalités de paiement et les achats ne soient pas débités au travers de paramètres par défaut sans le consentement exprès des consommateurs »
  • « les sites de vente indiquent une adresse de courriel pour que les consommateurs puissent les contacter s’ils veulent poser une question ou se plaindre »

Afin de répondre à ces demandes, Google aurait déjà annoncé quelques mesures. A partir de fin septembre, la firme de Mountain View n’utilisera plus le terme « gratuit » pour qualifier les titres gratuits qui proposent des achats in-app. Des « lignes directrices ciblées » pour les créateurs seront mises en place et Google modifie également les paramètres par défaut pour que chaque achat dans un jeu soit validé explicitement, sauf si l’utilisateur en décide autrement.

Quant à Apple, il aurait déjà proposé de « se pencher sur la question », mais sans donner de solution concrète pour le moment.

La Commission européenne semble avant tout vouloir limiter les achats effectués par inadvertance par les enfants. Pour les développeurs, la nouvelle peut ne pas être bien accueillie puisque l’absence du mot « gratuit » peut influer sur le nombre de téléchargements d’un titre.  

(Source)


Send this to friend

Lire les articles précédents :
buffer-osx
Buffer est maintenant disponible sur OS X

Bonne nouvelle pour les croqueurs de pommes, Buffer est désormais disponible sur OS X, sous la forme d’un client dédié.

Fermer