Google enterre son projet Ara, adieu le téléphone modulaire

Voilà une information qui va décevoir un grand nombre de personnes qui espéraient voir arriver bientôt le fameux téléphone modulaire de Google, connu sous le nom de Projet Ara. L’entreprise jette l’éponge…

Fin du projet Ara

Annoncé comme révolutionnaire aussi bien sur le plan technique, qu’économique, le projet Ara semblait être le prochain grand bouleversement dans l’univers de la téléphonie mobile, comme l’iPhone le fut en son temps pour Apple. Pourtant, Google a bel et bien pris la décision d’arrêter ce projet de téléphone modulaire. Nous en parlions là, là, ici aussi et encore là… bien triste fin pour un projet si intéressant.

Google décide de mettre fin au projet Ara

La décision a interpellé tous les acteurs du high-tech, car Google avait évoqué le projet Ara au mois de mai, à l’occasion de la conférence annuelle Google I/O. La firme de Mountain View avait même annoncé qu’une version pour les développeurs arriverait au mois d’octobre. Une volte-face pour le moins surprenante.

Pour ceux qui ne connaissent pas le projet Ara, il s’agissait d’un téléphone, dont chaque élément était un module ou un block, qu’il était possible de changer. Un atout pour les adeptes de la personnalisation, pour ceux qui voulaient changer un élément défaillant sans changer de téléphone ou pour optimiser un aspect sans acheter le dernier modèle. Le projet Ara était aussi très attendu par les personnes soucieuses de l’environnement qui voyaient dans ce téléphone, un excellent moyen de lutter contre l’obsolescence programmée et l’économie « kleenex ».

Alphabet, la maison-mère de Google a donc pris la décision de stopper le projet, qui devait accoucher en 2017 d’un smartphone révolutionnaire. L’entreprise s’est sans doute rendue compte qu’il allait être compliqué de faire produire des modules pour chaque élément par les constructeurs et que le coût économique allait sans doute être prohibitif. Google ne jette toutefois pas ce projet à la poubelle, il devrait signer des accords sous licences avec des partenaires, pour que ces derniers puissent exploiter ses brevets et travaux dans ce domaine.

Il n’est donc pas impossible que le téléphone modulaire voit le jour, mais sous une autre marque. Certaines sources évoquent une décision motivée uniquement pour une restructuration de la division « équipement » de Google, ce qui pourrait aussi expliquer la fin brutale de la gamme Nexus, dont nous parlions il y a quelques jours. Le Projet Ara ayant connu de nombreux hauts et bas, il n’est pas impossible que Google nous surprenne finalement là où on ne l’attend pas, par le biais d’un autre constructeur. Affaire à suivre…

Source


4 commentaires

  1. Original oui, mais tellement anti-marketing. Un tel projet va à l’encontre de l’essence même du mobile que l’on nous vend depuis quelques années. Avec une quête éternelle vers de nouvelles fonctionnalités et une puissance sans limite, le tout dans un emballage démodé dans quelques mois.

  2. On en revenait au modèle Apple ][ et Ibm PC très évolutifs avec leurs cartes d’extension. Mais visiblement, pas adapté au monde du mobile.

  3. What a surprise !!!
    Dès l’annonce du rachat du projet ara, on savait que c’atait la fin annoncée du projet.

Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
mail-newsletter
[détox] Une sélection de newsletters pour faire de la veille

Pour bien démarrer la rentrée, voici une petite sélection de newsletters avec au menu de l'information, de la culture, de...

Fermer