Google a décidé de s’engager un peu plus dans la bataille contre le contenu pédopornographique sur Internet. Le moteur de recherche va investir de lourdes sommes pour faire progresser la lutte.

Internet possède pléthore de fabuleux aspects, mais on retrouve également un certain de nombres de trucs pas nets qui ne devraient même pas exister. Parmi ces points noirs du Web on en retrouve un particulièrement dégueulasse : les vidéos pornographiques pédophiles. C’est là que Google intervient, le moteur de recherche a décidé de lutter contre cette forme contenu qui n’a rien à faire sur Internet.

Attention, Google ne se réveille pas seulement aujourd’hui pour lutter contre le contenu pédophile. Le géant américain collaborait déjà avec des organisations spécialisées et des organismes d’application des lois afin de garder tout ce contenu inapproprié hors de ses résultats de recherche. Cependant, le premier ministre du Royaume-Uni, David Cameron, a récemment accusé Google de ne pas en faire assez. Ce qui a provoqué une réaction chez le géant qui a décidé de s’investir encore plus.

Google devrait distribuer cinq millions de dollars a des organismes qui, à travers les États-Unis, l’Europe, le Canada, l’Australie et l’Amérique Latine, luttent contre ce fléau. En plus de cela, le moteur de recherche devrait donner deux millions de dollars pour encourager le développement d’outils qui permettront de faire disparaitre le porno pédophile. Deux grosses sommes qui permettront donc aux acteurs de la lutte contre ce contenu illégal de s’armer un peu plus et d’être plus efficaces.

GoogleDirigeable1 Google entre en guerre contre le contenu pédophile

Jusqu’à maintenant (et depuis 2008), Google se ‘contentait’ de taguer les images d’enfants abusés pour ensuite les reporter aux organisations avec lesquelles ils collaboraient. Cela leur permettait d’identifier le contenu en question pour ensuite chercher s’il en existait d’autres copies. Aujourd’hui, Google ne fera rien de plus en termes d’actions mais il espère que ses dons vont servir à améliorer la collaboration entre les organisations afin d’optimiser la détection et la suppression du contenu pédophile.

Le moteur de recherche n’est pas le seul à être engagé dans cette lutte. Il se retrouve aux côtés de Microsoft et Facebook qui utilisent un système de tag des contenus illégaux similaire. D’ailleurs, la semaine dernière s’est tenue une réunion en compagnie des représentants de Google, Yahoo, Microsoft, Twitter, Facebook, d’autres représentants d’opérateurs télécoms et du ministre de la culture britannique. Il était question de ce fléau d’Internet et des moyens à mettre en place pour l’éradiquer.

(sources [1], [2])