Google est accusé d’avoir volé le projet Loon

Au lieu de racheter Space Data, Google aurait volé sa technologie pour développer le projet Loon.

Le Projet Google Loon

Si Facebook développe son projet Internet.org, qui permet dans certains pays d’accéder à des sites web gratuitement, Google travaille quant à lui sur le projet Loon : des ballons dirigeables contrôlés à distance qui peuvent permettre aux zones reculées d’avoir du réseau.

Lancé il y a quelques années, le projet a bien avancé puisque ces ballons sont déjà testés en Asie. Cependant, aujourd’hui, la firme de Mountain View est accusée d’avoir copié sur une entreprise appelée Space Data Corporation pour les développer.

Comme le rapporte le site Fortune.com, cette entreprise a déposé une plainte auprès d’un tribunal de San Jose, aux Etats-Unis, accusant Google d’avoir violé deux de ses brevets.

Google aurait eu accès aux secrets de SDC

Dans les documents déposés au tribunal de San Jose, Space Data Corporation explique d’en décembre 2007, Google aurait prévu de racheter l’entreprise. Lors des négociations la firme de Mountain View aurait accédé à des documents confidentiels (après avoir signé un accord de confidentialité).

Le 15 février 2008, les co-fondateurs de Google Sergey Brin et Larry Page ainsi que des employés de la firme auraient même visité les locaux de SDC. Cependant, Google aurait décidé d’arrêter les négociations, évoquant la publication d’un article du Wall Street Journal qui parlait des activités de SDC ainsi que de rumeurs sur un possible rachat. Mais il a tout de même développé le projet Loon. Et selon Space Data Corporation, ce projet utilise ses « secrets commerciaux ».

Aujourd’hui, l’entreprise américaine demande à la justice d’ordonner à Google d’arrêter d’utiliser ces informations. Elle réclame aussi des réparations financières.

(Source)


Répondre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Periscope dans Twitter
Periscope est maintenant intégré dans Twitter

Désormais, vous aurez un bouton « LIVE » sur Twitter.

Fermer