On le sait, les salaires dans la Silicon Valley sont plus élevés qu’ailleurs à poste équivalent, et c’est particulièrement le cas en ce qui concerne les développeurs et ingénieurs informatiques. Mais qui paie le mieux ?

On le sait, les salaires dans la Silicon Valley sont plus élevés qu’ailleurs à poste équivalent, et c’est particulièrement le cas en ce qui concerne les développeurs et ingénieurs informatiques. Selon différentes sources, nous avions vu lors de notre récente visite sur place qu’un bon développeur PHP de la Bay Area pouvait facilement prétendre à une rémunération annuelle de quelque 100.000 dollars.

En fait la concurrence et un relatif « manque de main d’œuvre » entre Sans Francisco et San Jose fait ont pour conséquence une tendance à la hausse des salaires.

Dans ce contexte tendu (les veinards), c’est encore Google qui s’en sort le mieux. Selon une étude de Glassdoor, une société spécialisée dans l’analyse du marché du travail aux USA, c’est à Mountain View que les ingénieurs sont les mieux payés, avec un salaire annuel moyen de 128.336 dollars. Facebook arrive en deuxième position avec 123.626, alors qu’Apple, pourtant assis sur un fabuleux trésor de guerre, n’arrive qu’en troisième position avec 114.413 dollars. eBay et Zinga ferment le quintet gagnant avec respectivement 108.809 et 105.568 dollars.

ggle Google est aussi numéro 1 sur les salaires

Des salaires en hausse de 2,5% par rapport à l’année précédente, et qui se situent nettement au-dessus de la moyenne nationale américaine, évaluée à 92.648 dollars. Et, évidemment largement au-dessus des salaires en Europe, et notamment en France, où le salaire moyen d’un développeur PHP se situerait plutôt entre 30.000 et 50.000 euros, si l’on en croit un récent dossier du JDN.

(source)