Google est aussi numéro 1 sur les salaires

On le sait, les salaires dans la Silicon Valley sont plus élevés qu’ailleurs à poste équivalent, et c’est particulièrement le cas en ce qui concerne les développeurs et ingénieurs informatiques. Mais qui paie le mieux ?

On le sait, les salaires dans la Silicon Valley sont plus élevés qu’ailleurs à poste équivalent, et c’est particulièrement le cas en ce qui concerne les développeurs et ingénieurs informatiques. Selon différentes sources, nous avions vu lors de notre récente visite sur place qu’un bon développeur PHP de la Bay Area pouvait facilement prétendre à une rémunération annuelle de quelque 100.000 dollars.

En fait la concurrence et un relatif « manque de main d’œuvre » entre Sans Francisco et San Jose fait ont pour conséquence une tendance à la hausse des salaires.

Dans ce contexte tendu (les veinards), c’est encore Google qui s’en sort le mieux. Selon une étude de Glassdoor, une société spécialisée dans l’analyse du marché du travail aux USA, c’est à Mountain View que les ingénieurs sont les mieux payés, avec un salaire annuel moyen de 128.336 dollars. Facebook arrive en deuxième position avec 123.626, alors qu’Apple, pourtant assis sur un fabuleux trésor de guerre, n’arrive qu’en troisième position avec 114.413 dollars. eBay et Zinga ferment le quintet gagnant avec respectivement 108.809 et 105.568 dollars.

ggle Google est aussi numéro 1 sur les salaires

Des salaires en hausse de 2,5% par rapport à l’année précédente, et qui se situent nettement au-dessus de la moyenne nationale américaine, évaluée à 92.648 dollars. Et, évidemment largement au-dessus des salaires en Europe, et notamment en France, où le salaire moyen d’un développeur PHP se situerait plutôt entre 30.000 et 50.000 euros, si l’on en croit un récent dossier du JDN.

(source)

 

18 commentaires

  1. Bonjour,
    S’agit il de salaire net ou brut ? Car cela fait une grande différence … Même si aux US les salaires sont moins taxés ils doivent tout de même l’être non ?

  2. Bonjour,
    Je ne suis pas sur qu’il soit judicieux de comparer les salaires US et francais sans plus de precisions. Il y a beaucoup de parametres a prendre en compte qui sont gratuits ou peu chers en France et tres chers aux US comme la sante ou l’education des enfants…
    Apres, c’est sur qu’aux US, ou dans d’autres pays, les développeurs ont une meilleure reconnaissance qu’en France…

  3. Comparer un salaire d’ingénieur Américain à un salaire de développeur PHP en France ?!
    Pour moi ça n’a pas de sens . Ingénieur développeur …
    Pour comparer il faudrait regarder du côté des ingénieurs informatique en France et je pense que l’écart n’est pas si élevé que ça.

  4. la valeur absolue ne signifie rien. si les loyers de la régions sont 15% supérieurs à la moyenne américaine…

    idem pour la comparaison avec la France. il faudrait creuser pour savoir le pouvoir d’achat des développeurs américains et supérieur à celui des développeur français.
    on se doute de la réponse mais pas nécessairement de son amplitude…

  5. C’est assez impressionnant 100 000 dollars pour un bon developpeur PHP.
    Je suis sceptique vis à vis du journal du net sur le fait qu’en France ce genre de poste puisse atteindre 50.000 €. A ce tarif là tu es soit en presta externe, soit en SSII ou bien tu es un lead qui gère une équipe

  6. Comparer les salaires US et Français n’est pas économiquement juste : un salaire US n’a pas 55% de charges patronales et 25% de sociales (sans compter le taux de change Euros-dollars) et les cotisations retraites (avec leurs 128 000 dollars ils doivent aussi constituer leur retraite à la différence des français…). Pour comparer il faudrait plutôt diviser leur brute par 2 pour trouver notre équivalent pûis convertir en euros.

    et j’oublie le coût de la vie sur place : exemple une visite chez le médecin généraliste peut coûter facilement 200 dollars….là où ça coûte une vingtaine d’euros chez nous…les frais d’université US : 40 000 dollars par an au bas mot…une grande école en France 5000 à 10 000 euros…)…la liste est longue…(ok ils payent moins cher l’essence et le macdo…mais je les envie pas sur ça…)

  7. J’ai l’impression que l’on oublie la sécurité sociale dans tous ces comparatifs de salaires, les cotisations chômage et cie ;)

  8. Eric

    @JB : le sujet de l’article n’est pas vraiment le coût de la vie ni la comparaison, je donne juste les salaires français pour référence car certains lecteurs n’étant pas sur ce marché n’en n’ont aucune idée.
    D’autre part l’échelle est quand même bien différente car ce qu’il serait plutôt pertinent de comparer c’est le salaire moyen en France et aux US. Et là, malgré le fait que certains services sont plus chers là-bas on verrait certainement qu’en termes de revenus il n’y a pas une si grosse différence que cela. Ok ils paient une visite chez le toubib plus chère, mais les charges salariales étant bien moins élevées qu’ici c’est à mon avis largement compensé. Au final l’américain moyen n’est pas plus pauvre que le français moyen sinon ça se saurait il me semble…

  9. Quand on voit les résultats de ces sociétés par employé, les salaires semblent n’avoir que peu d’impact sur le résultat final. C’est assez fou d’ailleurs, ce que la puissance du réseau peu générer comme position, et comment des équipes si petites peuvent générer comme CA !

  10. Pingback: Google est aussi numéro 1 sur les salaires | Logeekiel - Geek | Scoop.it

  11. Apple va peut-être revoir à la hausse ses salaires après lecture de ce buzz ^^

    Sinon je ne suis pas d’accord pour la comparaison entre postes équivalents aux states et en France.
    Le débat si il a lieu d’être serait beaucoup plus complexe en prenant en compte, les taxes, charges et autres règles en matière de sécu et chômage.

  12. Salut,
    pour avoir eu besoin du système de santé à San Francisco, sans être salarié d’une boite américaine (je suis en télétravail pour une entreprise française), j’ai compris ma douleur… et après cette expérience, tu comprends mieux la différence de salaire qui parait exorbitante.

    Tous les français que j’ai connu la-bas avait soit un employeur qui payait une bonne assurance (cas favorable) soit ils devaient débourser dans les 450$ par mois pour une personne seule, et dans les 800$ par mois pour un couple + 1 enfant.

    Quand aux américains… ca fait pas rever : tous ont une histoire d’un bras cassé à 900$, d’une dent cassé à 500$… et du coup, ils vont jamais chez le toobib.

    Donc merci pour cet article, mais comme dit plus haut, c’est un point de négociation lors de l’embauche que personne ne survole aux US. C’est indissociable.

  13. Eric

    @Adrien5555 : en France un salarié qui touche l’équivalent de 100.OOO dollars de salaire annuel paie bien plus de 450 euros par mois de charges sociales. Je préférerais de loin un système de sécu privé et concurrentiel que je pourrais choisir et qui garantirait que mon argent est bien utilisé plutôt que me faire pomper la moitié de mon revenu par une sécurité sociale exsangue et déficitaire par milliards depuis des décennies.

  14. Bonjour,

    C’est toujours difficile d’analyser un salaire comme ça sans prendre en compte les conditions de vie et aspect en général, mais Google a toujours eu la réputation de bien payer ses salariés.

  15. Si j’en crois les commentaires au dessus mieux vaut être en bonne santé lorsque l’on travaille aux USA. Sans pépins de santé les rémunérations sont effectivement pas mal. ^^

Lire les articles précédents :
LG_Optimus_Nexus-Presse-Citron
Nexus : Google donne rendez-vous le 29 octobre

Google annonce une conférence de presse qui aura lieu le 29 octobre à New York. Sont attendus la nouvelle version...

Fermer