Google et Foxconn s’associent pour accĂ©lĂ©rer le dĂ©veloppement de la robotique

Deux gĂ©ant s’associent pour s’apporter l’un Ă  l’autre et tenter de faire progresser plus rapidement le dĂ©veloppement de la robotique industrielle.

L’union fait la force. Le constructeur de produits Ă©lectroniques Foxconn, qui compte parmi ses clients Apple ou encore Microsoft, a dĂ©cidĂ© de faire Ă©quipe avec Google, le gĂ©ant du Web. L’information est relayĂ©e par le Wall Street Journal qui explique que Andy Rubin et Terry Gou travailleraient dĂ©sormais mains dans la main. Andy Rubin, c’est le papa d’Android mais aussi la personne qui dirige la nouvelle section robotique de Google. Terry Gou, c’est le patron de Foxconn. Comme dans chaque partenariat, une relation gagnant-gagnant est recherchĂ©e, qu’elle est-elle ici ?

CÎté Foxconn

L’objectif de Foxconn est d’installer de nombreux robots industriels qui pourront remplacer les ouvriers sur des tĂąches simples et rĂ©pĂ©titives. Foxconn est une entreprise rĂ©putĂ©e pour les conditions de travail dĂ©plorables qu’elle offre Ă  ses employĂ©s. Suite Ă  de nombreuses critiques, le constructeur a dĂ©cidĂ© de remplacer une partie de ses ouvriers par des robots – eux, au moins, ne se plaignent pas ! (ce qui semble ĂȘtre la logique appliquĂ©e par Foxconn)-. Le professionnel des piĂšces Ă©lectroniques a donc choisi de miser sur Google en espĂ©rant que le gĂ©ant du Web l’aidera Ă  dĂ©velopper plus efficacement ses robots industriels.

RobotosVrac

CÎté Google

De son cĂŽtĂ©, Google a rĂ©cemment dĂ©cidĂ© de se lancer Ă  corps perdu dans la robotique. Et bien Ă©videmment, quand Google dĂ©cide de faire ce genre de chose, il le fait avec les moyens de Google : huit entreprises spĂ©cialisĂ©es achetĂ©es en l’espace de quelques mois. Foxconn devrait apporter son expertise pour aider Andy Rubin Ă  mieux gĂ©rer le dĂ©veloppement robotique. Il se pourrait mĂȘme, ceci est une supposition, qu’au bout de cet Ă©change, Google fournisse directement des robots Ă  Foxconn.

Win-Win

Si une chose semble sĂ»re, c’est que les deux compagnies vont s’apporter l’une Ă  l’autre et que ce partenariat amĂ©liorera le dĂ©ploiement robotique des deux entreprises. 2014 sera-t-elle l’annĂ©e de la robotique pour Google ? Rien ne semble pouvoir arrĂȘter le gĂ©ant du Web.

(source)

Image: ‘Packed in like sardines
http://www.flickr.com/photos/60648084@N00/3768623542
Found on flickrcc.net


3 commentaires

  1. En fait c’est plutĂŽt du Win-Win-Lose.
    Et les perdants ce sont les ouvriers qui au lieu d’avoir de meilleures conditions de travail se retrouveront sans emploi…

  2. Et au lieu de fabriquer en Chine ils pourront le faire aux US, çà Ă©conomisera les frais de transport et c’est bon pour la planĂšte.
    @PatG: l’invention des pelleteuses n’a pas « enlevĂ© du travail » Ă  ceux qui faisaient çà Ă  la pioche, elle a permis de rĂ©duire les coĂ»ts et de rendre accessible les travaux Ă  plus de personnes.
    Çà s’appelle « Le ProgrĂšs ». Mais on a le droit d’ĂȘtre contre

Send this to friend

Lire les articles précédents :
Flappy Bird : retrait de l’application, menaces de mort, dĂ©menti de Nintendo, explications

Entre le retrait de l’application, les menaces de mort, le dĂ©menti de Nintendo et les smartphones vendus sur eBay :...

Fermer