Google et Foxconn s’associent pour accélérer le développement de la robotique

Deux géant s’associent pour s’apporter l’un à l’autre et tenter de faire progresser plus rapidement le développement de la robotique industrielle.

L’union fait la force. Le constructeur de produits électroniques Foxconn, qui compte parmi ses clients Apple ou encore Microsoft, a décidé de faire équipe avec Google, le géant du Web. L’information est relayée par le Wall Street Journal qui explique que Andy Rubin et Terry Gou travailleraient désormais mains dans la main. Andy Rubin, c’est le papa d’Android mais aussi la personne qui dirige la nouvelle section robotique de Google. Terry Gou, c’est le patron de Foxconn. Comme dans chaque partenariat, une relation gagnant-gagnant est recherchée, qu’elle est-elle ici ?

Côté Foxconn

L’objectif de Foxconn est d’installer de nombreux robots industriels qui pourront remplacer les ouvriers sur des tâches simples et répétitives. Foxconn est une entreprise réputée pour les conditions de travail déplorables qu’elle offre à ses employés. Suite à de nombreuses critiques, le constructeur a décidé de remplacer une partie de ses ouvriers par des robots – eux, au moins, ne se plaignent pas ! (ce qui semble être la logique appliquée par Foxconn)-. Le professionnel des pièces électroniques a donc choisi de miser sur Google en espérant que le géant du Web l’aidera à développer plus efficacement ses robots industriels.

RobotosVrac Google et Foxconn sassocient pour accélérer le développement de la robotique

Côté Google

De son côté, Google a récemment décidé de se lancer à corps perdu dans la robotique. Et bien évidemment, quand Google décide de faire ce genre de chose, il le fait avec les moyens de Google : huit entreprises spécialisées achetées en l’espace de quelques mois. Foxconn devrait apporter son expertise pour aider Andy Rubin à mieux gérer le développement robotique. Il se pourrait même, ceci est une supposition, qu’au bout de cet échange, Google fournisse directement des robots à Foxconn.

Win-Win

Si une chose semble sûre, c’est que les deux compagnies vont s’apporter l’une à l’autre et que ce partenariat améliorera le déploiement robotique des deux entreprises. 2014 sera-t-elle l’année de la robotique pour Google ? Rien ne semble pouvoir arrêter le géant du Web.

(source)

Image: ‘Packed in like sardines
http://www.flickr.com/photos/60648084@N00/3768623542
Found on flickrcc.net

3 commentaires

  1. En fait c’est plutôt du Win-Win-Lose.
    Et les perdants ce sont les ouvriers qui au lieu d’avoir de meilleures conditions de travail se retrouveront sans emploi…

  2. Et au lieu de fabriquer en Chine ils pourront le faire aux US, çà économisera les frais de transport et c’est bon pour la planète.
    @PatG: l’invention des pelleteuses n’a pas « enlevé du travail » à ceux qui faisaient çà à la pioche, elle a permis de réduire les coûts et de rendre accessible les travaux à plus de personnes.
    Çà s’appelle « Le Progrès ». Mais on a le droit d’être contre

Et si vous mettiez votre grain de sel ?